Récents articles
Accueil / A C T U A L I T É / La Plus Grande Fraude ?lectorale de l?histoire du Canada

La Plus Grande Fraude ?lectorale de l?histoire du Canada

Appels frauduleux: l?opposition crie au scandale

Le premier ministre Stephen Harper ?carte l'id?e de d?clencher des ... (Illustration: La Presse)

Illustration: La Presse

Martin Croteau?et?Jo?l-Denis Bellavance
La Presse

(Ottawa) Le premier ministre Stephen Harper ?carte l?id?e de d?clencher des ?lections partielles dans les circonscriptions o? les ?lecteurs auraient ?t? victimes d?appels frauduleux durant la derni?re campagne ?lectorale.

Aux Communes, lundi, le premier ministre a aussi mis au d?fi les partis de l?opposition, qui accusent le Parti conservateur d?avoir orchestr? ?la plus grande fraude ?lectorale dans l?histoire du pays?, de fournir les preuves qu?ils d?tiennent, s?ils en ont, ? ?lections Canada.

La controverse des appels automatis?s a encore pris de l?ampleur. Les partis de l?opposition calculent que les ?lecteurs d?une quarantaine de circonscriptions ont ?t? cibl?s par un stratag?me t?l?phonique qui visait ? dissuader leurs partisans de se rendre aux urnes. Au moins une firme impliqu?e dans le man?ge, RackNine, a ?t? embauch?e par des candidats conservateurs au dernier scrutin.

D?anciens employ?s d?une autre soci?t?, Responsive Marketing Group, ont affirm? au?Toronto Star?qu?ils avaient sciemment induit en erreur des ?lecteurs lors des derni?res ?lections. Cette firme, qui exploite des centres d?appels, a elle aussi ?t? embauch?e par des candidats conservateurs, dont 16 au Qu?bec.

Faisant face ? un flot de questions, M.?Harper a de nouveau ni? que son parti ait jou? quelque r?le que ce soit dans cette affaire.

?Le Parti conservateur a ni? et nie encore ces all?gations?, a affirm? M.?Harper lundi, jour de reprise des travaux parlementaires. ?Si le NPD a des informations, et je ne suis pas certain que c?est le cas, il doit donner ces informations ? ?lections Canada.?

?lections Canada enqu?te depuis des mois afin de d?busquer les responsables des appels frauduleux. L?organisme est ?paul? par la Gendarmerie royale du Canada.

Selon la chef int?rimaire du Nouveau Parti d?mocratique (NPD), Nycole Turmel, la seule fa?on de restaurer la confiance des ?lecteurs dans les circonscriptions vis?es par ces appels frauduleux est de d?clencher des ?lections partielles -?une option qu?a vite ?cart?e le premier ministre.

Pour sa part, le chef int?rimaire du Parti lib?ral, Bob Rae, a soutenu que le Parti conservateur doit montrer patte blanche dans cette affaire d?autant plus qu?il a conclu des ententes avec certaines firmes ? l?origine de ces appels frauduleux.

?Le Parti conservateur d?tient de l?information pertinente. C?est le Parti conservateur qui sait combien d?argent a ?t? d?pens? pour cela, quels contrats ont ?t? sign?s, quelles instructions ont ?t? donn?es ? ceux qui appelaient, quelles informations ont ?t? fournies. Cette responsabilit?, elle appartient ? ceux qui si?gent en face?, a lanc? M. Rae.

Dans son rapport au Parlement sur les derni?res ?lections, d?pos? en ao?t dernier, le directeur g?n?ral d??lections Canada, Marc Mayrand, avait indiqu? que le commissaire aux ?lections f?d?rales, William Corbett, avait ouvert une enqu?te relativement ? ?des appels malveillants incitant les ?lecteurs ? s?abstenir de voter ou ? ne pas voter pour un parti en particulier ou les informant faussement d?un changement d?adresse de leur lieu de scrutin?.

En fin de semaine, le d?put? conservateur de Peterborough, Dean Del Mastro, a affirm? avoir aussi ?t? victime d?appels frauduleux durant la derni?re campagne ?lectorale et il a invit? ?lections Canada ? ?largir son enqu?te.

?Le Parti conservateur presse toute personne d?tenant de l?information sur des appels de harc?lement ou des appels donnant de l?information erron?e sur les bureaux de scrutin de transmettre imm?diatement cette information ? ?lections Canada. Ma propre campagne dans Peterborough a ?t? victime d?appels douteux, des partisans conservateurs ?tant harcel?s tard le soir par des appels abusifs, et notre parti condamne ces actes?, a-t-il dit.

La chef du Parti vert, Elizabeth May, a fait savoir qu?elle avait ?galement ?t? victime de ces ?tactiques de r?pression du vote? dans sa circonscription de Saanich-Gulf Islands, en Colombie-Britannique, aux scrutins de 2011 et de 2008. Le stratag?me ?tait le m?me: des ?lecteurs de sa circonscription ?taient inform?s que leur bureau de vote avait d?m?nag?, et ils ?taient faussement redirig?s vers une autre adresse.

Aux Communes, le chef int?rimaire du Parti lib?ral, Bob Rae, a exig? la tenue d?un d?bat d?urgence sur cette affaire, estimant que la d?mocratie canadienne est affaiblie par ces manoeuvres douteuses. Mais le pr?sident Andrew Scheer, a rejet? sa demande.

Un stratag?me d?une ampleur jamais vue

L'ancien directeur g?n?ral d'?lections Canada,Jean-Pierre Kingsley.... (Photo: Jonathan Hayward, Archives PC)

L?ancien directeur g?n?ral d??lections Canada,Jean-Pierre Kingsley.

Photo: Jonathan Hayward, Archives PC

Martin Croteau
La Presse

(Ottawa) Chaque campagne ?lectorale apporte son lot de pancartes vandalis?es et de coups bas, dit l?ancien directeur g?n?ral d??lections Canada, Jean-Pierre Kingsley. Mais en 17 ans dans le m?tier, il n?a jamais vu une campagne d?appels frauduleux d?une telle ampleur.

?Ce qu?il y a de nouveau ici, c?est l?utilisation d?ordinateurs pour faire des appels, constate M. Kingsley. C?est donc quelque chose de massif qui a beaucoup de pouvoir: on peut appeler beaucoup de gens de cette mani?re ? un faible co?t. Et quiconque a fait cela a tent? de brouiller les pistes.?

Tout ?lecteur, qu?il soit candidat d?fait ou simple citoyen, peut s?adresser ? un tribunal pour contester le r?sultat des ?lections dans certaines circonscriptions, affirme M. Kingsley, qui a dirig? ?lections Canada de 1990 ? 2007.

Si un citoyen parvient ? prouver que le nombre de personnes qui ne sont pas all?es voter ? cause du stratag?me d?passe la marge de victoire d?un candidat, un juge pourrait tr?s bien d?clarer une ?lection nulle, et ordonner une ?lection partielle.

Quant ? ceux qui sont ? l?origine des appels frauduleux, ils s?exposent ? des amendes allant jusqu?? 5000$ et ? une peine de prison de cinq ans.

La presse.ca

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Liban: la destruction créatrice

Le pays était, il y a encore quelques jours, ravagé par de terribles incendies, sorte ...

One comment

  1. avatar

    Nous savons tous que rien ne sortira de cette affaire. Qu’on ait triché de cette façon ou d’une autre, d’ailleurs, ne change rien. La démocratie que nous a avons est un conte pour enfants attardés et ne plus voter serait un premier geste raisonnable. Pour la suite, que chacun agisse selon sa conscience.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2012/02/19/hollande-sarkozy-le-temps-du-mecontentement/

    PJCA