vendredi, août 28, 2015
Home » T Y P E S » Articles » La peinture de mode comme un des arts contemporains
dw-CP

La peinture de mode comme un des arts contemporains


DEMY WEST ? Tout artiste, qui veut explorer sa pratique jusque vers les fronti?res les plus hasardeuses de l?art, se doit de revenir ? l?essentiel. Car depuis Lascaux, le style ?pur? a toujours ?t? le refuge et la source des plus habiles exploits de l?art.

Depuis plus d?un si?cle, le partage entre abstraction et r?alisme s?est impos? comme le plus s?r carcan de l?art et des id?es en monstration dans l?art. On est soit abstrait, soit r?aliste, Europ?en et parisien ou bien Am?ricain et anglo-saxon. Et c?est une sorte de convention qui a certainement ?puis? l?invention dans l?art et dans les synth?ses du futur.

Bien s?r, cette convention, qui s?est affermie en st?r?otype apr?s les ann?es 30, avait pour fonction utile de surveiller toute renaissance des arts eug?nistes ou de propagande. Mais, apr?s le post-modernisme et ses d?sordres amusants, tout ceci n?est plus que reliquat du XX?me si?cle et de ses id?ologies simplistes et autoritaires.

Certes, il reste encore que l?art anglo-saxon perp?tue la tradition victorienne de la peinture bien-faite. Mais, sans plus d?invention. Et en France, on se pique d??tre artiste contemporain d?s lors qu?on propose au public local de vieux collages de papier journaux de la veille. Comme au resto, les vieilles recettes sont des valeurs s?res pour combler les vides soit de l?estomac ou plus haut.

Toutefois, quand on est artiste, on s?implique autrement. C?est sa vie qu?on joue ? ce jeu des formules de l?art. On a juste le temps d?une vie pour r?ussir le projet alchimique. Et, la magie de Lascaux op?re toujours, elle a tout dit et d?s l?origine des t?moignages de l?art. Car au fond, on ignore certainement tout des premi?res manifestations des arts, tout comme aucun tableau de l?art grec ne nous est parvenu ? l?intact.

Aujourd?hui, la soci?t? est transform?e et enlumin?e, si l?on peut ainsi dire, par l?architecture des villes proph?tiques et par les marques dominantes, aussi par l?exc?s de style que la Mode affiche dans tous les m?dias et surtout sur tous les individus qui s?y adonnent, et ils sont innum?rables.

Le topos est : la modernit?. Tout comme au XIX?me si?cle, tout devait ?tre ??r?aliste ?? en art, ce qui voulait dire ??nouveau?? soit moderne. Aujourd?hui, l?ic?ne de la modernit? c?est le mod?le f?minin v?tu de la derni?re cr?ation de Dior ou de Ulyana Sergeenko pendant les Fashion Weeks ? Paris ou ? New York. C?est le laboratoire de la modernit?, et dans le m?me temps, une provocation outrageante ou lib?ratoire dans ce monde des injustices lib?rales de la libert? aussi.

Les uns y verront la monstration scandaleuse du luxe et l?eug?nisme arrogant, quand les autres y verront la pointe ultime et courageuse du Beau et du style manifest? dans la soci?t? enfin !

Pour le peintre de mode, il s?agit aussi de la plus habile virtuosit? picturale h?rit?e de l?orient et de l?art du pinceau inimitable, car spontan?, instantan?, et manifestant des d?cennies de pratiques assimil?es et devenues identitaires. Bref, l?art ne se pr?occupe pas des interpr?tations id?ologis?es par le public. Il s?agit de sugg?rer la plus extr?me densit? de beau et de ph?romones en quelques jets super-habiles de lignes et de couleurs limit?s ? l?essentiel ? comme un neuf Lascaux.

Le peintre de mode exp?rimente et explore l?habilet? et le style o? il s?incarne au mieux dans le pr?sent de la vie contemporaine. C?est pourquoi, la peinture de mode est un des arts contemporains majeurs les plus en pointe dans notre temps.

Demy West

Commentaires

commentaires

About

avatar

Check Also

mappe OTAN

La France doit ressortir de l’OTAN !


Carte de l'OTAN
Carte de l'OTAN.
La réintégration de la France dans l’Organisation du traité de l’Atlantique nord par Nicolas Sarkozy en mars 2009 a mis fin à un choix stratégique décidé en 1966 par le Général De Gaulle et maintenu jusqu’à cette date par tous les présidents de la République. Depuis 2012, François Hollande, fidèle à la stratégie de la social-démocratie européenne, a confirmé ce choix.
 
Aujourd’hui, un appel pluraliste a été lancé pour la dénonciation par la France de l’OTAN et le retrait de ses armées du commandement intégré...

 

 

Lorsque le président Nicolas Sarkozy a décidé le retour de la France dans le commandement milliaire intégré de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), les Etats-Unis se sont déclarés « ravis »de ce retour. Cette réintégration marquait une rupture avec la politique traditionnelle de la France et était l’aboutissement d’un infléchissement de la stratégie commencé il y a plusieurs années ayant amené Paris à participer à des opérations de l’Alliance atlantique hors du mandat des Nations unies, comme au Kosovo, ou à se raccrocher à la stratégie américaine, comme en Afghanistan.
 
En mai dernier à l’Assemblée nationale, lors du colloque intitulé « La France peut-elle retrouver une diplomatie indépendante ? », un ancien ambassadeur de France et ancien secrétaire général du Quai d’Orsay a déclaré que l’OTAN n’aurait pas dû survivre à la disparition de l’URSS et à la dissolution du Pacte de Varsovie. Les initiateurs, de sensibilités républicaines et patriotiques diverses, ayant dans le passé, approuvé ou non l’existence de l’OTAN affirment unanimement que cette organisation n’a plus de raison d’être. 
 
L’OTAN s’est élargie en intégrant, contrairement aux engagements pris envers Gorbatchev, nombre de pays anciennement socialistes, avançant ainsi méthodiquement dans un processus d’encerclement de la Russie en multipliant les bases militaires étasuniennes dans ces pays. 

Cette politique ouvertement agressive s’est accompagnée de l’installation d’un bouclier de missiles anti-missiles à proximité de la Russie éventuellement destiné à permettre une première frappe nucléaire sur ce pays, en stérilisant ou en limitant de façon drastique ses possibilités de réplique. 

C’est dans ce contexte géopolitique que l’Ukraine a vécu la « révolution orange », téléguidée par les États-Unis et soutenue par l’Union européenne, qui a permis la mise en place par la force d’un gouvernement avec la participation de néonazis notoires. Il est temps que la France se dissocie de cette politique provocatrice qui risque de déboucher sur une troisième guerre mondiale. 

Organisation politique et militaire, l’OTAN est tout à la fois l’instrument diplomatique et le bras armé qu’utilisent les États-Unis avec la complicité des États vassaux au premier rang desquels se trouvent la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne. 

Le gouvernement américain, fort d’une doctrine militaire incluant la guerre préventive, doté de plus de 700 bases militaires réparties sur l'ensemble du globe, et décidé à combattre la menace terroriste sans la volonté d’en rechercher les causes, conduit l’OTAN et donc la France à participer, dans un chaos organisé, à une guerre permanente au mépris de nos intérêts et de notre propre sécurité. De la Yougoslavie à l’Irak, de la Syrie à la Libye, la France use son potentiel militaire et son crédit diplomatique et oublie les valeurs de son peuple, au profit d’une politique définie à Washington. 

En réalité, les États-Unis mènent avec l’OTAN une politique d’agression et de guerre généralisée qui ne saurait demeurer plus longtemps celle de notre Nation. Il est grand temps que la France recouvre la souveraineté de ses décisions et la liberté de choisir ses partenaires en conformité avec sa philosophie et les intérêts du peuple français. 

Il est tout à fait possible que la France renonce à son appartenance au traité de l’Atlantique nord et retire ses armées du commandement intégré. La France en redevenant libre devra exiger la dissolution de l’OTAN qui n’a plus de raison d’être.

 

 

Cette proposition de résolution visant à sortir la France de l’OTAN a été enregistrée à la Présidence de l’Assemblée nationale le 7 juillet 2015. Elle est présentée par Messieurs Jean-Jacques CANDELIER, Patrice CARVALHO et Gaby CHARROU.
 
 
 

Lire la suite du blog :
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>