Accueil / A C T U A L I T É / La NSA et le GCHQ auraient acc?s au r?seau de Deutsche Telekom

La NSA et le GCHQ auraient acc?s au r?seau de Deutsche Telekom

Selon le quotidien allemand Spiegel, la NSA et leurs alli?s du renseignement anglais, le GCHQ, auraient acc?s aux donn?es transitant sur le r?seau de l?op?rateur historique allemand Deutsche Telekom. Le fournisseur d?acc?s enqu?te sur le sujet, mais ne confirme pas l?information du quotidien.

network_germanyLe torchon br?le entre l?Allemagne et la NSA. Les affaires d??coutes de la chanceli?re Angela Merkel avaient d?j? provoqu? le scandale outre-Rhin, mais l?information du Spiegel vient ? nouveau jeter de l?huile sur le feu. Le quotidien allemand r?v?le en effet que la NSA et le GCHQ disposent d?acc?s au r?seau de Deutsche Telekom, premier op?rateur national ainsi qu?? d?autres r?seaux appartenant ? des fournisseurs d?acc?s de moindre ampleur.

Les donn?es r?cup?r?es par la NSA seraient utilis?es pour mettre en place un projet appel? Treasure Maps, d?crit comme une cartographie de l?internet et qui avait d?j? ?t? ?voqu??par le New York Times en 2013. Treasure Maps offre ? la NSA une carte interactive du r?seau allemand et de ses utilisateurs, permettant d?espionner aussi bien les n?uds du r?seau que les terminaux connect?s ? ce r?seau. Le quotidien allemand se base avant tout sur des informations rep?r?es parmi les documents diffus?s par Edward Snowden.

La NSA ? la chasse au tr?sor

Le programme Treasure Map permet aussi ? la NSA et au GCHQ de planifier des attaques informatiques ajout le Spiegel. Les documents n??tant pas dat?s, il est difficile de savoir si la NSA et ses alli?s ont encore aujourd?hui acc?s ? ses informations. Le Spiegel a alert? les op?rateurs concern?s par le document et des investigations sont en cours chez les diff?rents fournisseurs d?acc?s affect?s, mais pour l?instant aucun n?a pu trouver de preuve venant accr?diter une telle intrusion sur leurs r?seaux.

Outre la surveillance du r?seau, le programme Treasure Hunt liste ?galement les ? membres clefs ? de diff?rentes entreprises de t?l?communication allemande : le Spiegel donne ainsi l?exemple de Stellar, une soci?t? sp?cialis?e dans les t?l?communications et dont plusieurs employ?s ont ?t? list?s et surveill?s de pr?t par les services de renseignement am?ricain. De nombreuses informations confidentielles de l?entreprise, tels que le mot de passe d?acc?s au serveur d?un de leur important client ou encore la table de routage assignant ? chaque client un relais satellite secret sont pr?sents sur les documents obtenus par le Spiegel.

Finfisher, maintenant sur Wikileaks?Au mois d?aout,?un hacker faisait fuiter sur le net le code source et de nombreux documents de FinFisher, un programme d?espionnage d?velopp? par l?entreprise allemande Gamma Group. Aujourd?hui Wikileaks se lance dans la danse et publie ?galement des documents ayant trait au d?ploiement et ? l?utilisation de FinFisher par des gouvernements. Le site de Julian Assange cite ainsi les Pays Bas mais le Qatar, la Hongrie, l?Italie et la Bosnie comme ?tant des utilisateurs de ce logiciel espion, qui avait notamment ?t? d?ploy?s au Bahrein pour espionner les opposants au r?gime. Dans un communiqu?, Julian Assange a notamment fustig? les contradictions du gouvernement allemand, qui se pr?sente en d?fenseur des donn?es personnelles des internautes mais continue de prot?ger les ?diteurs de FinFisher.

Source: ?ZDNet.fr

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXCVII) : les surprises de la periode Covid19

D’autres surprises sont apparues durant cette période exceptionnelle, notamment l’arrestation surprise d’un membre éminent du ...