Accueil / T Y P E S / Articles / La nation schizophr?ne

La nation schizophr?ne

LOUIS PR?FONTAINE

La schizophr?nie est une maladie mentale caract?ris?e par une dissociation de la personnalit?, affectant le rapport du malade avec la r?alit?. Elle se manifeste principalement par des hallucinations auditives, des d?lires parano?aques, un discours d?construit et des sch?mas de pens?e d?sorganis?s.?Source:?Wikipedia. (Source de l?image)

***

Y a-t-il un meilleur mot pour d?crire le peuple qu?b?cois en ce d?but de vingt-uni?me si?cle? Qu?est-ce qu?une nation schizophr?ne?

La nation schizophr?ne impose l?anglais intensif ? tous ses enfants au primaire (sans imposer le fran?ais intensif aux anglophones, doit-on le rappeler), mais elle veut ensuite les?obliger?? ne parler que le fran?ais partout dans l??cole.

La nation schizophr?ne d?pense des milliers de dollars pour faire appliquer une loi statuant sur la grosseur des caract?res sur les affiches commerciales, mais elle traite avec tous les commer?ants en anglais si ceux-ci le d?sirent.

La nation schizophr?ne s?offusque que des dirigeants de la Caisse de d?p?t et placement soient anglophones, mais elle s?attend ? ce que tous ses enfants parlent l?anglais.

La nation schizophr?ne s?indigne de voir l??tat de d?cr?pitude du r?seau universitaire francophone, mais elle accepte qu?on sur-finance les universit?s de langue anglaise ? pr?s de 29% pour une minorit? historique de moins de 6% de la population.

La nation schizophr?ne refuse d?appuyer les politiques guerri?res du gouvernement canadien, mais elle acclame des militaires ayant ?t? tuer des innocents de l?autre bout du monde.

La nation schizophr?ne appuie les Indign?s du Square Victoria, mais elle ne l?ve pas le petit doigt quand on va les expulser.

La nation schizophr?ne veut d?fendre ses int?r?ts ? Ottawa, mais elle vote pour un parti ultra-f?d?raliste et anglomane.

La nation schizophr?ne veut d?fendre ses int?r?ts ? Qu?bec, mais elle appuie un individu n?ayant ni programme, ni id?es et dont la contribution se r?sume ? ? on verra ?.

La nation schizophr?ne hait le Plateau mais r?ve d?y habiter.

La nation schizophr?ne d?chire sa chemise quand on l?accueille dans une langue ?trang?re au restaurant, mais elle se d?p?che de parler cette langue ?trang?re au premier touriste rencontr?.

La nation schizophr?ne se consid?re qu?b?coise, mais elle se refuse le droit d?occuper l?ensemble de son territoire parce que son territoire est le sien sauf le 25% aux Inuits, le 25% aux Autochtones et le 25% aux anglophones et aux immigrants.

La nation schizophr?ne trouve que les riches s?enrichissent et les pauvres s?appauvrissent, mais elle lit le Journal de Montr?al qui recommande davantage d?enrichissement pour les uns et d?appauvrissement pour les autres.

La nation schizophr?ne trouve qu?il n?y a pas assez de musique en fran?ais ? la radio, mais elle honore un groupe canadien comme Arcade Fire, qui habite ici depuis dix ans sans jamais avoir appris sa langue.

La nation schizophr?ne trouve normal que le m?ga-h?pital anglophone re?oive 43% du financement alors qu?il est con?u pour une minorit? historique de moins de 6% de la population.

La nation schizophr?ne aimerait int?grer les immigrants, mais elle s?adresse ? eux syst?matiquement en anglais.

La nation schizophr?ne se consid?re libre, mais elle refuse de se donner la vraie libert? politique.

La nation schizophr?ne pourfend ceux qui la d?fende et encense ceux qui la m?prise.

La nation schizophr?ne vit sur du temps emprunt?.

La nation schizophr?ne va dispara?tre non pas parce qu?on l?a d?cim?e, mais parce qu?au-del? des discours et des belles id?es, personne n?a le courage d?agir pour ?viter sa disparition. N??tait-ce pas Olivar Asselin qui disait qu?il faudrait ?crire, sur notre tombe: ? Ci-g?t un peuple mort de b?tise ??

Emp?cher les enfants de parler la langue de leur choix dans la cour d??cole?

C?est EXACTEMENT ce que fait une nation schizophr?ne, trop d?connect?e d?elle-m?me pour obliger le gouvernement ? traiter avec les entreprises en fran?ais seulement, abolir le r?seau scolaire de langue anglaise pour le remplacer par un seul r?seau dans la langue nationale, abolir le r?seau hospitalier de langue anglaise, obliger la connaissance du fran?ais pour obtenir la citoyennet?, rendre les cours de langue ?trang?re facultatifs, occuper l?ensemble du territoire pleinement et enti?rement, mettre fin au quasi-monopole de Quebecor sur l?information, cr?er sa propre monnaie, d?clarer son ind?pendance ? la fois du Canada et des banques, nationaliser ses richesses naturelles, cesser de financer tout m?dia n??tant pas dans la langue nationale.

Ben non.

Nous, on pr?f?re mourir dans la dictature du cosm?tique et se peinturer un sourire sur le visage pendant qu?on nous enfonce un pieux dans le dos.

Nous aurions?vraiment?besoin d?un parti nationaliste au Qu?bec.

?a, ou d?en finir pour de bon, collectivement.

C?est pas avec des flancs-mous comme Aussant et sa bande de multiculturalistes anglomanes ? la Philippe Leclerc (ou sa blonde ?lisabeth ?mond, aussi colonis?e que lui) qu?on va s?en sortir.

C?est tout le peuple qu?il faut r??duquer.

Ou le pousser vers la disparition au plus vite, qu?on passe ? autre chose.

Au choix.

Louis Pr?fontaine

Cet article ?a ?t? d?abord publi? sur le blogue de Louis Pr?fontaine en mai dernier. ?On devrait s?y r?f?rer, particuli?rement pour les commentaires pertinents auxquels il a alors donn? lieu (Votre ?diteur)

Partager :

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Parmi les visiteurs de Normandie, beaucoup d’anciens avions… de la CIA ! (3)

Dans les deux épisodes précédents, nous avons pu voir que certains appareils venus nous visiter ...