La naissance de l’univers ? partir de RIEN (6)

L?univers actuel est ?lectromagn?tique.

Lorsque nous ?tudions l?univers qui nous entoure, on ne peut pas passer outre le fait que cet univers est ?lectromagn?tique. Notre univers est strictement contr?l?, ou sous la domination, par/de l??lectromagn?tisme. Tout dans l?univers se limite ? ?tre du rayonnement ?lectromagn?tique.

L??lectromagn?tisme est essentiellement, une presque parfaite distribution d?ondes magn?tiques et d?onde ?lectroniques. Voici un graphique repr?sentant une onde ?lectromagn?tique?:

La partie verticale (rouge) de l?onde est la partie ?lectronique; et la partie horizontale (bleue) est la partie magn?tique. Lorsqu?on ?tudie le neutrino, on apprend qu?il est similaire ? l??lectron sauf qu?il n?a pas de charge ?lectrique. On apprend ?galement qu?un neutrino est toujours comp?re d?un ?lectron; que celui-ci soit un muon ou un tau, qui sont simplement des ?lectrons ? haute ?nergie. Il existe des neutrinos tauiques, des neutrinos muoniques et des neutrinos ?lectroniques Par contre, ? l’?poque dont on parle ici, les ?lectrons n’existent pas encore). Il existe donc un lien ?troit entre le neutrino et l??lectron. Ce fait rapproche le neutrino de l?onde ?lectronique composant l?onde ?lectromagn?tique.

Pour l?onde magn?tique, elle r?pond exactement ? la caract?ristique du monop?le ??centrip?te?? ainsi qu?? celle du gluon. Il est ind?niable que ??magn?tisme??, ??centrip?te?? et ??glue?(colle)? sont des notions identiques; toutes trois ??retiennent??. Le gluon se rapproche alors de l?onde magn?tique, deuxi?me composant de l?onde ?lectromagn?tique.

De l?autre c?t?, le neutrino est directement reli? ? l??lectron ce qui ?tabli un lien entre l??lectron et le monop?le ??centrifuge?? de l??re de Planck. Donc jusqu?? maintenant, il semble bien que tout le sc?nario ?volutif d?velopp? durant l??re de Planck ne peut pas aboutir ? autre chose qu?un univers ?lectromagn?tique apr?s l?explosion de la ??singularit? de l?instant de Planck.

Voyons si nous ne pourrions pas trouver d?autres corr?lations. Nous savons que notre univers est en expansion depuis l?explosion initiale. Nous savons que notre univers est strictement ?lectromagn?tique. Pardonnez mon impatience, mais je veux absolument voir, tout de suite, l?image du spectre de l??lectromagn?tisme?:

Un simple coup d??il sur ce graphique nous indique que le rayonnement radio (situ? au bout, ? droite), n?est, en fait, qu?un rayonnement gamma (situ? au bout, ? gauche), qui a prit de l?expansion. Consid?rant le fait que notre univers en expansion est ?lectromagn?tique, il est ind?niable que l?image de ce spectre ?lectromagn?tique peut tr?s bien repr?senter l?histoire ?volutive de l?univers. V?rifions cette affirmation tout de suite.

Voyons premi?rement le rayonnement gamma?:

??Le rayon gamma (?) est une forme de rayonnement ondulatoire qui n?a pas de charge ?lectrique et n?est pas d?vi? par un champ ?lectrique.??

C?est donc dire qu?il se d?place en ligne droite.

Voici ce que dit le CNRS?au sujet du rayonnement Gamma:

??? les astrophysiciens perplexes : alors que la plupart des radiations nous arrivant sur Terre ont en principe ?t? cr??es au d?part par des objets chauds (comme des ?toiles, par exemple?), leurs calculs montrent qu’aucun corps de l’Univers n’a une temp?rature suffisante pour ?g?n?rer les rayons gamma. D’o? viennent-ils ? Les scientifiques pensent que ces rayonnements ont ?t? produits sans apport de chaleur par des flux de particules fortement acc?l?r?es. Mais quels fantastiques objets cosmiques ?mettent ces flots de corpuscules v?loces ???

Les astrophysiciens sont coinc?s; c’est tr?s dommage. Quant ? nous, nous savons maintenant, que le rayonnement Gamma, qui n?a pas de charge ?lectrique, provient du d?but de l?univers lorsque celui-ci n??tait qu??nergie. Mais il ne vient pas du « tout d?but » de l?univers,?c’est ? dire ?? l?instant de Planck; il arrive un peu plus tard. Lorsque l?expansion de l?univers atteignit un volume apte ? accepter la longueur d?onde du rayonnement gamma. Nous savons ?galement que l?explosion initiale propulsa dans tous les sens les neutrinos qui n?ont pas de charge ?lectrique eux non plus.?Les scientifiques se demandent ce qui a pu avoir une temp?rature suffisante pour g?n?rer la radiation gamma. La r?ponse est tr?s simple dans notre sc?nario?: les rayons gamma furent g?n?r?s tr?s peu de temps apr?s l?explosion de l?univers, lorsque la limite maximale de la temp?rature n?avait pas encore diminu? de beaucoup.

Mais notre r?ponse fait face, quand m?me, ? un gros probl?me; parce que le rayonnement gamma est un rayonnement de photons ? tr?s haute ?nergie et le rayonnement initial lors de l?explosion fut un rayonnement de neutrinos.

Nous sommes donc oblig?s, avant de poursuivre, de r?gler ce probl?me et aller chercher des informations sur les photons. (J?esp?re que vous aimez vous faire malaxer le cerveau comme on le fait actuellement. En fait c?est l?un des grands? plaisirs de la recherche scientifique?: le continuel massage neuronal).

??Les photons sont des ??paquets?? d??nergie ?l?mentaires ou quanta de rayonnement ?lectromagn?tique qui sont ?chang?s lors de l?absorption ou de l??mission de lumi?re par la mati?re.?Le photon est une particule de masse nulle et de spin ?gal ? 1,?

Autrement dit le photon est ce quantum d??nergie ?lectromagn?tique qui est ?ject? ou absorb? par un objet qui recherche un ?quilibre ?nerg?tique avec son environnement. Si l?objet poss?de trop d??nergie, il en expulse le surplus; s?il n?en poss?de pas assez, il en absorbe la diff?rence. Remarquons tout de suite que cela ne se passerait pas autrement si tout l?univers n??tait qu?un ?norme photon ?nerg?tique en expansion dans lequel baigneraient ces objets. En fait ?a ne peut pas s?expliquer autrement puisque l’environnement en question fait une ?change de quanta ?lectromagn?tique (photonique plus pr?cis?ment).

? Le photon n?a pas de charge ?lectrique et ne se d?sint?gre pas de fa?on spontan?e dans le vide. Le photon est ?galement sans masse??

Disons tout de suite que ce foutu photon ressemble ?norm?ment ? un neutrino; sauf que le neutrino poss?de un spin ? et que le photon poss?de un spin de 1.

Voyons tout de suite la structure d?un photon?:

On peut repr?senter, au premier abord, un photon par un paquet d?onde?:

Le paquet d?onde, un mod?le du photon?:

On a une onde monochromatique de longueur d?onde ? inscrite dans une enveloppe de largeur finie.

? noter?: Ce mod?le est insuffisant. En effet, dans une telle configuration, le photon devrait s??largir au fur et ? mesure de sa progression (on parle de l????talement du paquet d?onde??), l??nergie devrait ?tre de moins en moins concentr?e. Or, l’exp?rience montre que le photon ne s’?tale pas dans l’espace, ni ne se divise en traversant un miroir semi-transparent, comme le ferait un paquet d’onde.

Remarquez que dans notre sc?nario non plus, le photon ne peut pas s??taler dans l?espace?; il n?a pas le temps car il est aussit?t absorb? par l?univers qui serait lui-m?me un photon.

LARTISTE

? suivre

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le Compostelle de la blatte métallique

Photo: Pixabay Les ventes de voitures neuves particulières ont chuté de 88,8% en avril. Capital.Fr ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour,
    Voici une étude d’un ami virtuel qui sera très heureux de discuter avec vous.
    « Univers de vibrations »
    Je n’ai pas eu le temps de lire la dernière version.
    Il m’excusera, j’espère.

  2. avatar

    Bonjour et merci Guy !

    La dernière version est en cours de mise à jour, suite à ma « découverte » de l’utilité pour l’Univers, — et pas pour les êtres vivants qui en utilisent —, des ondes dites électromagnétiques…
    Patience ! Encore un peu de temps ! Plus j’avance, plus les phénomènes sont longs à expliquer, sans rien changer à mes hypothèses de base !
    Finirais-je un jour ?

    Bien cordialement Philippe

  3. avatar

    Bonjour Guy et Philippe

    Merci pour le lien où j’ai commencé à lire. Je trouve cette optique de l’univers très intéressante et, je suis heureux de lire un texte qui est bien écrit et présente clairement l’opinion de l’auteur. Félicitation Philippe!

    Et, vous avez raison guy, pour ma part, je trouverais très intéressant de comparer nos deux visions. Mais seulement lorsque j’aurai terminé de lire celle de Philippe et vice-versa. Sinon , nos différences de prémisses de base risquent de compliquer la discussion.

    Je vous souhaite une merveilleuse journée .

    Amicalement

    André Lefebvre