Accueil / A C T U A L I T É / La monstralisation 2

La monstralisation 2

 

 

fairtrade_copy-f9addUn accord mammouth

Les États-Unis tiennent à redéfinir les règles commerciales avec les pays d’Asie pour freiner l’influence de la Chine dans cette partie du monde. «Si nous ne le faisons pas, la Chine le fera, et l’Amérique sera écartée», a dit Barack Obama dans une entrevue récente au Wall Street Journal. L’Asie devrait regrouper les deux tiers de la population du monde en 2030 et produire la moitié de la richesse mondiale en 2050. Douze pays participent aux négociations. En plus des États-Unis et du Canada, il y a l’Australie, Brunei, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam.Cyberpresse 

***

C’est fou ce qu’on peut voir loin quand on a été des dirigés par des aveugles à cannes blanches et des chiens de guerre économique. C’était pas assez gros comme ça, il faut engrosser le nombre de marchands jusqu’à l’agonie triste de l’individu.  Au final, on est « commercés » comme des outils de mondialisation, ou de libre-échange, par une tribu de cravatés qui carburent au « BIG », à se fourrer de l’argent dans les narines. On dirait des bébés qui ont été sevrés par des banques.

Sapristi! Mary Shelley et son Frankenstein peuvent aller se faire voir à Holly Wood! Le monstre qu’on nous prépare est inutile pour le citoyen. On se fout de 2050. Personne ne peut prévoir ce qui se passera en 2050. La ligne du bonheur en attente du grand show de « Je serai heureux demain » s’allonge.  C’est comme se faire friser avec 3000 bigoudis. Ça frise davantage sur la même tête? Ah! bon. Aussi bien s’informer auprès de son coiffeur. Parlant chienéma, il peut au moins lire votre avenir dans vos pellicules.

Mais bon! Faut être sérieux comme des papes en train de faire faillite because trop en manque d’ agenouillés.  Mais on est encore plus à genoux devant la rat-caille qui se fait des projections jusqu’à ce qu’ils meurent étouffés par leur nœud papillon. Ça fait British et High Class. Et intelligent… Le concept « is in your head ».

Dites-vous que le libre-échange avec des milliards de vendeurs-acheteurs  c’est pour le peuple. Vous êtes religiosés bis. Avec la cérémonie à l’eau Naya embouteillé parfois en Afrique, mais défendu d’en boire quand il s’en échappe des usines.

You may say I’am a dreamer… John L. 

Tout le monde rêve d’un monde meilleur. Pas une « banque meilleure ». Les amérindiens avaient bien compris leur rapport à la Terre et à la Vie. En ce sens, ils étaient plus utiles que la formule d’Einstein. Quand tu te lèves le matin, tu ne te demande pas à quelle vitesse voyage la lumière et le reste… Non! Tu demandes comment va être ta journée. Et dans le panier du bonheur, on t’annonce une voiture « autoconductrice ». Tu peux fermer les yeux, la programmer, et elle te conduira là où tu veux aller.

C’est charmant!

Mais ça ne résout pas le problème de la pauvreté dans le monde. Ni la souffrance des guerres allumées par les pays qui fabriquent des armes. Ni – SURTOUT – le grand déménagement des humains cherchant la paix. La vie et le plaisir de vivre. C’est le droit le plus fondamental. Le reste ressemble à cet Hitler qui avait créé des lois pour protéger les animaux, qui avalait au moins 28 comprimés par jour, dont des amphétamines.

Dans la grande fenêtre du futur, le monde est en mode kaput. Affolé, déchiré, appauvri, perdu, toujours plus pauvre, toujours moins heureux, encore moins simple. Mais, oui mais, on a tous le droit dans les pays « développés » d’avaler des médicaments dudit « drugstore » pour se retrousser un peu.

C’est charmant!

Heil Banskter! 

On dit qu’Hitler avait été sauvé de la noyade à 4 ans par un prêtre… Je ne sais pas comment le prêtre  il a été reçu par « dieu » qui connaît tout, mais il a dû passer par le purgatoire. La question à se poser: jusqu’où faut-il être « bon »?  Snif! On est tentés… Sauver un pauvre petit bonhomme en train de se noyer. Un futur peintre. Un futur peintre comme un futur bienfaiteur de l’humanité présumément visionnaire.

Un jour, si vous voyez un de ces visionnaires-banksters en train de se noyer, envoyez-lui trois caisses d’eau Naya – ou autre marque – afin qu’il puisse poursuivre ses meetings dans l’eau-delà.

Et le plus vite possible afin qu’il ne bousille pas notre vie ici bas…

Gaëtan Pelletier, Juillet 2050

 

Commentaires

commentaires

A propos de Gaëtan Pelletier

avatar

Check Also

Expansion énergétique (Big-bang)

Je disais précédemment, qu’une petite idée sur la notion de l’énergie commençait à se structurer ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Peu importe les moyens de pression, les ligues des droits de l’homme, les gouvernements dits démocratiques et autres sornettes, le peuple est invalide. On arrive régulièrement à dire qu’il est d’accord avec des décisions (lois, projets, concept, etc) alors que c’est faux et totalement prouvable. Mais le prouver à qui? Pas à nous puisque nous le savons… Pas au système puisqu’il sait qu’il a menti. Alors à qui sert la vérité? … j’allais poursuivre par: dans un monde dominé par le mensonge…

    Il y a un constat à faire: nous sommes officiellement estampés du sceau de l’inutilité. C’est important que nous comprenions le sens exact de cette inutilité décrétée par un système en place. Etre contraint ce n’est pas être inutile, être oppressé ce n’est pas être inutile non plus. L’inutilité vient du fait que contraint et/ou oppressé, peu importe les actions menées, le système a prévu (et s’est doté des mesures nécessaires… c’est ici qu’il fallait réagir puissemment à temps) un monde dans lequel n’ont d’existence réelle que ceux qu’il a choisi de privilégier. Les autres suivent peu importe le rythme, s’adaptent peu importe ce qu’il leur en coûte d’intégrité ou trébuchent et parfois ne survivent pas.

    Et ce système n’a eu d’ascension sur nous que par le tape à l’oeil qu’il représentait. Autant parler au passé car il peine maintenant à faire dans le tape à l’oeil:)

    D’ailleurs il prépare le démantèlement du décor: L’article du blog de Fukushima publié cette semaine ici parle du relâchement quand aux normes de radioactivité contenues dans les aliments. Difficile de ne pas penser à l’abri dans notre tête des ingérences des lois de renseignement… que vu l’état des centrales nucléaires dans plusieurs pays, vu l’accumulation constante des déchets nucléaires… assouplir les règlements permet de ne pas avoir à dire: désolé mais nous avons fait n’importe quoi et… ma foi nous continuons dans le même sens:)

    C’est plus qu’extraordinaire et incompréhensible qu’on ait élu des dieux, décennies après décennies, siècles après siècles, et qu’on leur ait conféré autant de pouvoirs, même celui d’être imbéciles. On interrogera l’orgueil, la vanité, la convoitise et la sarabande des sentiments lutins qui servent de guide et s’agitent dans tous les sens mais n’ont aucun dessein de vie, aucune reconnaissance pour ce qu’elle offre.

    Bonne journée et merci pour ce texte:)

    • avatar

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2015/07/24/001-partenariat-transpacifique-negociations-plus-grande-zone-libre-echange-au-monde.shtml

      Le peuple est invalide. Beau qualificatif! Et, hélas, vrai. On nomme ce monstrueux libre-échange « vague de mondialisation 2 ». Les intérêts qu’elle sert « sur papier » ne son pas les intérêts finaux dans « la vraie vie ».
      _________________
      2. Quels avantages les Canadiens pourraient-ils en tirer?

      L’ouverture des marchés est aussi un moyen de stimuler la concurrence, et donc d’encourager l’innovation et de faire baisser les prix. Les consommateurs canadiens pourraient donc, à terme, payer certains produits moins cher.
      _________
      Plus c’est moins cher, plus on ne peut en faire ici pour concurrencer. Les mesures de soutiens aux agriculteurs en France frôlent le 1 milliard d’euros… Et ils sont appauvris au point de s’inquiéter de l’avenir. Alors, qu’en est-il des autres secteurs?
      On doit en conclure que ce méga projet ne servira les intérêts que des commerçants eux-mêmes. Les grosses corporations, etc.
      Même en changeant de gouvernances – cette pelure – on ne changera rien. Bienvenue au NPD au Canada. On se demande pourquoi Hollande a si peu de pouvoir et d’une gauche « neutre » et efficace. Pour une gauche, il faut les moyens de se payer des programmes de gauche.
      Et on n’a plus les moyens…