Accueil / A C T U A L I T É / La m?decine moderne: science ou religion ?

La m?decine moderne: science ou religion ?

********************************

La m?decine moderne projette l?image d?une rigueur scientifique, mais poss?de toutes les caract?ristiques d?un syst?me de croyance religieuse.

Par le Dr Larry Malerba
– 4 mars 2011

La cons?quence pratique de sa perspective insulaire en est le syst?me agonisant du mat?rialisme occidental de la m?decine actuelle. La r?paration du corps physique est assimil? ? tort ? la gu?rison. Peu importe ? la m?decine d??tre capable d?une vraie gu?rison ; elle ne comprend m?me pas la signification du concept.

? L??glise ? de la m?decine moderne est un monstre de Frankenstein non fonctionnel, cons?quence d?avoir ?lev? les abstractions analytiques du mental rationnel ? un statut quasi-divin surplombant toutes les autres facult?s de l?exp?rience humaine. C?est la simple caricature de ce que la science m?dicale peut et doit ?tre.

Dans sa qu?te d?objectivit? la m?decine a rejet? ses racines spirituelles et perdu de vue son humanit?. Elle ne peut ?tre que le reflet de la culture d?o? elle a ?merg?.

Elle rejette avec arrogance la sagesse b?tie sur des milliers d?ann?es d?histoire humaine, s?est fragment?e au point d??tre dissoci?e, d?pourvue de bon sens, pr?occup?e de buts mat?riels ? court terme, esclave de des suzerains financiers, et manque cruellement de la connaissance spirituelle indispensable qui lui permettrait de trouver son chemin hors de la folie qu?elle s?est elle-m?me impos?e.

 

Comme pour certaines confessions religieuses, la m?decine s?accroche farouchement ? sa vision du monde lorsqu?elle est contest?e par ses fid?les (les patients) dont les exp?riences v?cues personnellement les am?nent parfois ? croire autrement.

Elle d?fend son dogme avec une puissante forme de pens?e unique et est prompte ? s?en prendre ? des id?es h?r?tiques qui menacent sa doctrine et ses int?r?ts territoriaux.

Comme certains mouvements religieux qui pr?tendent ?tre les seuls et uniques vrais chemins vers le salut, elle affiche un degr? inhabituel d?intol?rance face aux non-croyants qui osent poser des questions.

Il s?agit d?un syst?me de croyance ferm? qui ne permet pas d?innovation ou de nouvelles id?es. Elle pr?tend clamer la v?rit?, les faits et l?objectivit?, mais s?expose elle-m?me autrement si nous examinons de pr?s ses hypoth?ses, sa politique et ses pratiques.

[…]

Comme toute bonne croyante, l??glise de la m?decine repose sur l?autorit? de ses textes sacr?s. L?essai randomis? en double aveugle contr?l? par placebo est l??talon-or qui assure la puret? de la doctrine de l??glise. Les ?tudes sacr?es sont la seule source de la vraie connaissance; toutes les autres formes de connaissances sont consid?r?es comme inf?rieures. Les tenants de la foi citent souvent les textes sacr?s dans le but de r?futer et de discr?diter les points de vue h?r?tique. L?incongruit? flagrante ici est la nature sans cesse changeante et capricieuse des ?tudes de recherche m?dicale, qui se contredisent souvent les unes avec les autres et sont souvent parrain?es et financ?es par l?int?r?t m?me des entreprises qui ont ? gagner de cette recherche. C?est pourquoi les v?ritables auteurs des textes sacr?s modernes s?av?rent de plus en plus ?tre les garants du complexe m?dico-industriel.

Il y a peu ou pas de place pour la dissidence ? l?int?rieur des cath?drales (h?pitaux) de la m?decine et ceux ayant des id?es novatrices sont g?n?ralement trait?s comme des parias. L?effet net est de veiller ? ce que la doctrine m?dicale reste herm?tiquement ferm?e, imperm?able aux influences ext?rieures. Le sacerdoce m?dical conserve son statut d??lite et son autorit?, mais au d?triment de sa relation ? ceux dont on devait assurer le service. En pr?sentant un tel manque de r?ceptivit? aux id?es nouvelles et en insistant sur la sup?riorit? de sa vision du monde, il ne peut ?tre compar? qu?? une forme d?int?grisme, qui, ? son tour, l?emm?ne tr?s loin du domaine de la rationalit? et de la logique dont il pr?tend ne demander qu?? sortir.

[fin de l?extrait ? Vous pouvez continuer la lecture de l?article ? la source] La m?decine moderne : science ou religion ?
Par le Dr Larry Malerba - 4 mars 2011

Larry Malerba, est praticien, enseignant et chef de file dans le domaine de la m?decine holistique depuis plus de vingt ans. Il est l?auteur de La m?decine verte : contester les hypoth?ses des soins de sant? conventionnels. Le Dr.Malerba est certifi? en th?rapeutiques hom?opathiques, professeur de clinique adjoint au New York Medical College, et conf?rencier invit? ? l?Albany Medical College. Il a ?t? pr?sident de la Soci?t? m?dicale hom?opathique de l??tat de New York. Il a obtenu son dipl?me de m?decine ? l?Universit? de Des Moines et son dipl?me de premier cycle ? l?Universit? du Michigan.

Sujets interchangeables

Le Dr. Malerba nous parle de tendances que l?on observe ?galement chez les individus qui composent la soci?t? moderne (aussi bien que la m?decine moderne). J?ai simplement chang? ici quelques mots, et les ?nonc?s sont tout aussi limpides et vrais.

Dans sa qu?te d?objectivit? la m?decine (l?individu) a rejet? ses racines spirituelles et perdu de vue son humanit?. Elle (Il) ne peut ?tre que le reflet de la culture d?o? elle (il) a ?merg?.

(il) rejette avec arrogance la sagesse b?tie sur des milliers d?ann?es d?histoire humaine, s?est fragment?e au point d??tre dissoci?e, d?pourvue de bon sens, pr?occup?e de buts mat?riels ? court terme, esclave de des suzerains financiers, et manque cruellement de la connaissance spirituelle indispensable qui lui permettrait de trouver son chemin hors de la folie qu?elle (il) s?est elle (lui)-m?me impos?e.

R?f?rences pour ce billet

  1. La m?decine moderne : science ou religion ? – par le Dr Larry Malerba, 4 mars 2011
    http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=18681

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Bla, bla, bla… Tu parles trop !

Cette vieille rengaine yéyé, chantée par les Chaussettes Noires, chères à Eddy Mitchell, (lien) et ...