Accueil / A C T U A L I T É / La J?rusalem convoit?e ?

La J?rusalem convoit?e ?

Unknown

On ne s?y retrouve plus dans le conflit isra?lo-arabe isra?lo-palestinien qui perdure depuis ? pas loin d?un si?cle.

Tout d?abord, qu?est la Palestine ? Il y a la Palestine en tant qu?espace g?ographique et la Palestine en tant qu??tat palestinien, deux r?alit?s distinctes l?une de l?autre.

La r?gion de la Palestine au Proche-orient se situe entre la mer M?diterran?e et le d?sert ? l?est du Jourdain et au nord du Sina?, une terre autrefois appel?e Terre Sainte ? l??poque des Croisades. Ses surfaces correspondent aujourd?hui ? Isra?l, ? la Cisjordanie, ? la Bande de Gaza et ? la Jordanie.

L??tat palestinien est un ?tat observateur non-membre de l?ONU?situ? au Proche-Orient, dans la r?gion g?ographique de la Palestine.?Le Conseil palestinien a proclam? J?rusalem-Est comme capitale de la Palestine bien qu?il n?administre pas la ville. Les fronti?res revendiqu?es sont celles qui pr?valent depuis le 5 juin 1967 entre Isra?l, l??gypte et la Jordanie avant la guerre des Six Jours mais leur trac? d?finitif doit depuis lors toujours faire l?objet de pourparlers entre Isra?l et la Palestine. Mahmoud Abbas, secr?taire g?n?ral de l?OLP, pr?side actuellement l??tat palestinien. Les territoires palestiniens sont J?rusalem-Est, la Bande de Gaza et la Cisjordanie.

Habit?e depuis?des mill?naires, la r?gion de la Palestine a connu de nombreuses dominations d?empires et de brassage de peuples. Elle fut domin?e tour ? tour par les Cana?ens, les H?breux-Juifs, les Assyriens, les Perses, les Grecs, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Crois?s, les Ottomans et les Britanniques. On le voit, elle n?est pas n?e d?hier. Une ?trange et fascinante aura l?enveloppe. Elle repr?sente la terre promise o? s??rige la J?rusalem terrestre, symbolique de la c?leste.

Reportons-nous en 1920 o? les Britanniques, suite ? la conqu?te d?une bande de territoire au cours de la Premi?re Guerre mondiale, contr?lent et administrent la Palestine. En 1923, ils scindent cette belle r?gion en deux parties : la Palestine ? l?ouest du Jourdain, destin?e ? accueillir un foyer national juif, et l??mira hach?mite (princes arabes) de Transjordanie ? l?Est. Le pays est l?objet d?un grave conflit entre le nationalistes juifs sionistes et arabes palestiniens, qui s?opposent l?un ? l?autre ainsi qu?? l?occupant ?tranger.

Vont suivre trois LIVRES BLANCS pondus par les Britanniques pour pallier la situation qui d?g?n?re rapidement en conflits.

LE 1ER LIVRE BLANC en 1922 ? Livre blanc de Churchill ? publi? pour r?pondre ? l?opposition des Arabes palestiniens aux termes du mandat quant ? l??tablissement d?un foyer national juif et ? l?immigration juive en Palestine.

LE 2e LIVRE BLANC ? Apr?s les ?meutes de 1929, le Livre blanc britannique remet en question la poursuite de l?implantation juive en Palestine et favorise la priorit? ? l?emploi de la population arabe, et ce, m?me au sein des entreprises juives. Les institutions sionistes r?agissent avec virulence. Les responsables du mouvement et ceux de l?Agence juive d?missionnent. Suite ? ces d?missions, le gouvernement britannique remet au directeur de l?Agence juive le d?crit d?annulation du livre blanc. Malgr? tout, l?immigration juive freine.

LE 3e LIVRE BLANC ? en 1939 ? fait suite ? la Grande R?volte arabe en Palestine. Livre appel? Livre ?Blanc de Malcolm MacDonald. Le document pr?cise que la Palestine ne peut ?tre con?ue comme une entit? politique exclusivement juive. Ce livre blanc veut apaiser le soul?vement de la population arabe de Palestine en limitant la vente de nouvelles terres aux Juifs. L?immigration juive est limit?e 75 000 personnes sur une dur?e de cinq ann?es afin que la population ne d?passe pas le tiers de la population arabe.

Un ?tat palestinien unitaire (? majorit? arabe) et ind?pendant est envisag? dans un d?lai de dix ans : ? Le gouvernement de Sa Majest? d?clare aujourd?hui sans ?quivoque qu?il n?est nullement dans ses intentions de transformer la Palestine en un ?tat juif? Le gouvernement de Sa Majest? [a le] le d?sir de voir s??tablir finalement un ?tat de Palestine ind?pendant ? ?Si, au terme de dix ans, il est av?r? que l?ind?pendance doive ?tre ajourn?e, le gouvernement britannique consultera les habitants de Palestine, le Conseil de la SDN). ?

Les institutions sionistes mondiales r?agissent et se mobilisent. Le Livre blanc provoque ?galement une vague d?attentats anti-britanniques commis par l?Irgoun (organisation sioniste en Palestine mandataire, proche du Parti r?visionniste). Les attentats seront suspendus apr?s le d?but de la Seconde Guerre mondiale, mais repris quelques ann?es plus tard par une dissidence de l?Irgoun. M?me durant la Seconde Guerre Mondiale, l?opposition politique des institutions sionistes officielles ne sera pas interrompue. Lorsque certains membres du Yishouv int?greront les rangs de l?arm?e anglaise, l?opposition se poursuivra, et ?laborera son ? programme de Biltmore ? de 1942, r?clamant un ?tat juif sur l?ensemble de la Palestine. De 1944 ? 1948, les organisations arm?es, Lehi (Combattants pour la Libert? d?Isra?l), Irgoun, et aussi Haganah (Organisation clandestine sioniste) tueront plus de 300 britanniques, des dizaines de Juifs et quelques milliers d?Arabes.

La r?gion est de plus en plus ingouvernable. L?affaire est port?e en 1947 devant l?ONU par le Ministre des Affaires ?trang?res britannique.

PLAN DE PARTITION PAR L?ONU ? Ainsi, en 1947,?l?Assembl?e g?n?rale des Nations unies vote le partage de la Palestine entre un ?tat juif, un ?tat arabe, et fait de J?rusalem et de sa r?gion une ville internationale. Le lendemain, la guerre ?clate entre les juifs et les arabes de Palestine.

Le plan est rejet? par les dirigeants de la communaut? arabe qui consid?re le?partage comme une violation du droit de la majorit? des habitants de la Palestine qui, ? l??poque, est compos?e de deux tiers d?Arabes (1 200 000) et un tiers de Juifs (600 00) principalement ?migr?s d?Europe pendant la p?riode du mandat.

Le lendemain du vote, la guerre civile ?clate et six mois plus tard, les Britanniques qui ne parviennent plus?? concilier les divergences d?opinion annoncent leur abandon du mandat sur la r?gion et quittent la place. La Premi?re Guerre isra?lo-arabe d?bute. C?est une guerre civile du fait que les deux groupes, Arabes et Juifs de Palestine, d?pendent d?un m?me pouvoir central ; par la suite, le conflit interpalestinien ?volue vers une guerre inter-?tats entre Isra?l et plusieurs ?tats arabes.

Le 15 mai 1948, l??tat juif d?clare son ind?pendance sous le nom d?Isra?l avec la reconnaissance de?jure?de l??tat d?Isra?l par les Etats-Unis et l?URSS.

Les ?tats arabes voisins interviennent dans le conflit. En septembre de la m?me ann?e, le Haut comit? se r?unit ? Gaza et proclame la formation du gouvernement arabe de toute la Palestine mais sans reconnaissance internationale. ? la fin de la guerre, Isra?l occupe les territoires qui lui ont ?t? allou?s par le plan de partage ainsi qu?une partie de l??tat arabe et de J?rusalem-ouest. Elle annexe l?ensemble. La Cisjordanie et J?rusalem-Est sont annex?s par la Jordanie et Gaza est plac? sous administration militaire ?gyptienne.

Depuis, les conflits isra?lo-arabe et isra?lo-palestinien se poursuivent.

? SUIVRE ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Palestine

CAROLLE ANNE DESSUREAULT

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Hommage aux bénévoles de la SNSM

  La main tendue du fond de la bîme … Il était une fois deux ...