Accueil / T H E M E S / TOURISME ET VOYAGES / La Haute Engadine, une pure merveille de la nature

La Haute Engadine, une pure merveille de la nature

Glacier.Champfer_Engadine

Sur les ?crans depuis le mercredi 20 ao?t, ??Sils Maria?? est le titre du dernier film d?Olivier Assayas, avec ? l?affiche la lumineuse Juliette Binoche. Sils Maria, c?est aussi, et surtout, le nom d?un village de l?Engadine. ? l?occasion de la sortie du film, coup de projecteur sur cette superbe vall?e alpine, l?un des lieux habit?s les plus hauts d?Europe, mais aussi l?un des sites les plus attractifs du canton suisse des Grisons…

 

En r?alit?, il n?y a pas une vall?e mais deux, fort diff?rentes, dans le prolongement l?une de l?autre?: en amont, la Haute-Engadine, quasiment plane et d?une stup?fiante beaut??; en aval, la Basse-Engadine, moins spectaculaire, malgr? son incursion dans le Parc National Suisse, mais s?duisante avec ses villages aux fa?ades traditionnelles orn?es de ??sgraffiti??, ? l?image de Zernez, Guarda ou Scuol. Deux vall?es qui, avec leurs caract?res particuliers, servent d??crin montagneux au parcours d?une tr?s belle rivi?re, l?Inn, n?e au Piz Lunghin, ? 2498?m d?altitude, dans la haute vall?e. Une rivi?re voyageuse?: apr?s avoir travers? le canton des Grisons, l?Inn franchit la fronti?re autrichienne pour arroser la ville d?Innsbruck puis Kufstein, la ??perle du Tyrol??, avant de finir sa course en Bavi?re o? elle se jette dans le Danube.

 

Comme partout, on peut arriver dans la Haute-Engadine en voiture, soit en montant du Val Bregaglia par la Malojapass, soit en venant de Coire et Lenzerheide par la Julierpass. On peut ?galement y acc?der en voyageant dans un wagon des mythiques Chemins de Fer Rh?tiques, renomm?s ? juste titre pour quelques-uns de ces impressionnants ouvrages d?art dont les Suisses se sont fait une sp?cialit? reconnue dans le monde entier. Quant aux plus fortun?s des visiteurs, il arrive qu?ils se rendent en Engadine dans le confort d?un avion priv??; ils atterrissent alors ? l?a?roport de Samedan, situ? ? 10?km en aval de Saint-Moritz.

 

Nous sommes l? au c?ur de la Suisse romanche, presque toute incluse dans le canton des Grisons. La vieille langue rh?to-romane, officielle dans le canton depuis 1938 au m?me titre que l?allemand et l?italien, constitue la 4e langue nationale. Malgr? l??mergence en 1982, d?un romanche unifi?, le ??rumantsch grischun??, sous l?impulsion de la ??Lia rumantscha?? (ligue romanche), la v?n?rable langue a pourtant bien du mal ? r?sister aux assauts de l?allemand. Au point que l?on consid?re que, d?sormais, seules 35?000 personnes, soit moins de 0,5?% de la population suisse, se d?clarent des locuteurs habituels de la langue romanche. Et ce n?est pas en s?expatriant hors des limites du canton, comme le font pr?s de 40?% d?entre eux, qu?ils pourront p?renniser la langue de leurs anc?tres. Un constat quelque peu attristant car le romanche poss?de beaucoup de charme, comme peuvent en t?moigner tous ceux qui ont eu l?occasion de l?entendre parler, notamment en Basse-Engadine, principal fief de r?sistance.

 

En attendant, m?me menac? de disparition t?t ou tard, le romanche est, langue officielle oblige, partout pr?sent sur la signal?tique d?information et les panneaux routiers. C?est ainsi qu?apr?s un s?jour sur place, nul n?ignore plus que la principale localit? de la Haute-Engadine, la tr?s hupp?e station de Saint-Moritz, porte en romanche le nom de San Murezzan. Disons-le tout net, d?s lors que l?on n?est pas venu en Engadine pour faire du shopping chic et s?journer dans un h?tel hors de prix, ce n?est pas l? que l?on va passer l?essentiel de son temps. Car fort heureusement, la vall?e ne se limite pas ? ce ghetto de vacanciers au compte en banque tr?s bien garni.

 

La Haute-Engadine, c?est avant tout une merveilleuse enfilade de quatre lacs dans lesquels se refl?tent les m?l?zes, tr?s nombreux sur leurs rives et sur les flancs des montagnes environnantes. Du sud-ouest au nord-est, on peut ainsi admirer le lac de Sils (lej da Segl), le lac de Silvaplana (lej da Silvaplauna), le lac de Champf?r (lej da Champf?r) et le lac de Saint-Moritz (lej da San Murezzan), tous situ?s ? une altitude compriseentre 1801?m et 1775?m. L? r?side une autre particularit? de la Haute-Engadine?: cette altitude pr?cis?ment, qui fait incontestablement de Saint-Moritz (5?147 habitants en d?cembre 2012) la ville la plus haute d?Europe. Mais aussi l?une des stations les plus ensoleill?es des Alpes. On y aurait m?me comptabilis? jusqu?? 322 jours de soleil en une ann?e?! Un ensoleillement que l?on retrouve donc l?hiver et qui se caract?rise par des temp?ratures parmi les plus basses de Suisse. Tout cela donne des conditions de ski id?ales dans un environnement o? les forts ?pisodes de pr?cipitations apportent une couverture neigeuse de grande qualit?.?

 

Randonner l??t? dans ce climat sec est ?videmment un vrai plaisir, m?me s?il n?est pas rare de conna?tre au petit matin des temp?ratures hivernales, vite dissip?es par l?omnipr?sence du soleil. Comble de bonheur, le tr?s bas taux d?humidit? permet d??viter les brumes de chaleur qui, dans la plupart des autres massifs, g?chent trop souvent les contrastes de lumi?re et affectent la visibilit? sur les sommets environnants d?s avant midi. Nous sommes d?autre part en Suisse, et comme partout sur le territoire de ce pays, les sentiers de randonn?e sont nombreux, tr?s bien entretenus et parfaitement balis?s. Il y en a pour tous les go?ts, des balades sans difficult? autour des lacs ou en balcon au-dessus de ceux-ci, ou des balades en haute montagne, le cas ?ch?ant depuis le Piz Nair (pic noir), accessible en t?l?ph?rique ? 3057?m (attention aux n?v?s r?siduels?!), ou depuis la station interm?diaire de Murtel (2699?m) sur la ligne de t?l?ph?rique qui monte au Piz Corvatsch (3295?m). De Murtel, acc?s facile notamment au Val Rosegg, au pied d?un s?duisant glacier (vadret en romanche).

 

Impossible d??voquer la Haute-Engadine sans parler du Val Bernina dont la porte d?entr?e est la charmante station de Pontresina (Puntraschigna) situ?e ? 7 kilom?tres ? l?est de Saint-Moritz. De tr?s jolies balades peuvent ?galement ?tre faites ? partir et autour de ce village. ? commencer par la cerise sur le g?teau de tout s?jour en haute-Engadine?: la mont?e, ? pieds ou en funiculaire, ? Muottas Muragl (prononcer Mouots Moura?l). Avec les 2453?m de la gare d?arriv?e, l?altitude est relativement modeste, mais la vue est ?poustouflante, non seulement sur la Haute-Engadine et ses lacs, mais aussi sur les sommets environnants, et notamment le plus haut d?entre eux, le Piz Bernina qui culmine ? 4048?m. Non loin de Pontresina, le lac Noir (lej nair) est domin? par l?hospice et le col de la Bernina, ? 2328?m d?altitude. Pass? ce col, la route plonge, via Poschiavo, vers la Valteline italienne.

 

Apr?s l?effort, le r?confort?! Pour cela, pas de probl?me, on d?guste soit les d?licieux capuns locaux, soit des pizzocheri dont la recette est mont?e de la Valteline. Le tout arros? d?un bon vin, venu lui aussi de la Valteline, ou issu d?un vignoble des Grisons, ? l?image du trop m?connu pinot noir.

 

Bonnes balades et bon app?tit?!

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Rome : impressionnant mur d’Aurélien

Nul doute que les Parisiens qui vivaient dans la capitale au début du 13e siècle ...