Accueil / T Y P E S / Articles / LA GUERRE DES CLANS : MON?TARISTES CONTRE FISCALISTES

LA GUERRE DES CLANS : MON?TARISTES CONTRE FISCALISTES

ROBERT BIBEAU

Mon?taristes contre fiscalistes?

Moult aristocrates ouvriers, quelques bureaucrates syndicaux, et plusieurs ?bobos? ayant th?sauris? tout l??t? demandent aujourd?hui ? ?tre conseill?s afin de planquer leurs deniers durement gagn?s en ces temps d?aust?rit? ?conomique aggrav?e.

J?ai donc visit? Internet ? la recherche d??conomistes avis?s. Je suis tomb? sur une vid?o tr?s instructive o? un gang de sp?cialistes p?dants, probablement des R?publicains am?ricains, se pourfend et s??pand en conjectures contradictoires (1). J?ai pens? ?tre utile en traduisant, pour la compr?hension d?un b?otien, leur bavardage discordant. Je cite au hasard trois phrases remarquables prononc?es par ces parangons du capital : ? Nous sommes tous esclaves du gouvernement mondial dirig? par les banques centrales ?, et ? Le march? libre (sic) finira par r?agir et se mettre au diapason de la r?alit? ?conomique ?, et enfin ? Nous savons tous qu?il y aura un prochain QE3 ? !??

Dans le milieu de l?oligarchie financi?re mondiale, la bisbille fait rage au sein de la famille capitaliste monopoliste entre, d?une part, ceux que j?appellerai ? faute de mieux ? le clan des ??mon?taristes??, et, d?autre part, le clan des ??fiscalistes??. Les capitalistes monopolistes partagent actuellement le pouvoir politique avec les ??mon?taristes?? en opposition aux ??fiscalistes??. La vid?o pr?cit?e vous pr?sente les r?criminations des ??fiscalistes??. Voil? pour le portrait de famille, analysons maintenant les propos de ces radicaux (!)

Les ??mon?taristes?? ? ministres des finances, boursicoteurs, investisseurs, Pr?sidents de banques centrales ? utilisent pour faire face ? la pr?sente d?pression la seule arme qui demeure ? leur disposition, la planche ? billet ? une m?taphore pour d?signer l?action des banques centrales et l?injection du carburant ??cr?dit-argent?? dans l?appareil de reproduction ? Ceux-l? impriment et jettent du papier monnaie dans la chaudi?re du Titanic financier-boursier mondial en train de sombrer, ce mis?rable rafiot ?conomique plomb?.

La triste mondialisation-globalisation-n?olib?rale in?vitable?

Conservez, je vous prie, cette id?e ? l?esprit : mondialisation, globalisation, int?gration ?conomique n?olib?rale ne sont pas de vains mots; la fa?on que la pr?sente crise s?approfondit le d?montre ? l?envi. Il ne vous est plus offert une vari?t? d??conomies nationales ind?pendantes : l??tatsunienne, la japonaise, la fran?aise, l?allemande ou la canadienne? Ces temps sont r?volus et l?on ne peut revenir en arri?re malgr? les cris futiles et d?sesp?r?s des conseillers ?conomiques r?clamant de ??d?mondialiser sans n?olib?raliser?? (2). Il n?y a dor?navant, de gr? ou de force, qu?une seule et unique ?conomie-politique mondiale, l??conomie politique imp?rialiste o? tous les joueurs s?affrontent, banquiers, financiers, firmes multinationales, trust transnationaux, cartels plurinationaux, gouvernements imp?rialistes grands et petits et n?o colonies, tous imbriqu?s les uns dans les autres, tous interd?pendants les uns vis-?-vis des autres, mais n?ayant pas tous, tant s?en faut, la m?me puissance de gouvernance.

C?est la raison pour laquelle tous ces acteurs d?chirent leur chemise sur la place boursi?re publique pr?sentement : A) Qui, pour r?clamer un troisi?me QE ou Quantitative Easing ? assouplissement quantitatif ? ou plus commun?ment appel?e une ?mission de monnaie inflationniste et d?valuationniste de la part de la Reserve F?d?rale am?ricaine (3) ; B) Qui, pour exiger des politiques fiscales restrictives abolissant des services publics, ou r?duisant les salaires, et le pouvoir d?achat des travailleurs, des ch?meurs et des ?tudiants afin de rediriger cet argent directement dans les goussets des banquiers, des manufacturiers ? ce que ces gens appellent pudiquement et hypocritement des sources d???investissements??. Pourquoi de nouvelles sources de capital d?investissement peut-on demander?? Le capital-argent, qui croitrait de 14% par an ne manque pourtant pas sur le march? boursier international [Challenges, 6.03.2008].

Le deuxi?me clan, que nous appellerons pour les besoins de la cause les ??fiscalistes??, arguent qu?ils sont pris en otage par les politiciens et les Pr?sidents des banques centrales ? en fait par les ??mon?taristes?? ? qui refusent de se plier ? leurs remontrances.

De la contradiction dans le camp des profiteurs

Quelles sont les exigences de cette engeance de ??fiscalistes?? ? Les voici : Que les ?tats souverains surendett?s et les banques centrales discr?dit?es cessent de frapper monnaie et qu?ils frappent les travailleurs et les petits employeurs de nouvelles taxes et de nouveaux imp?ts et qu?ils osent rediriger ce capital-argent extorqu? directement dans les goussets du moins de un demi de un pourcent d?aristocrates financiers mondiaux multi milliardaires qui les feront fructifier, du moins l?esp?rent-ils (4). Reagan, Madame Thatcher et Bush ont d?j? racont? ce bobard?auparavant !

Mais pourquoi les politiciens de tous poils, les Pr?sidents de banques centrales et les ??mon?taristes?? en tout genre ne se plient-ils pas ? ces exigences?? Subodorent-ils une manigance?? Pourquoi Barak Obama et les chefs d??tat europ?ens, japonais, australiens, canadiens ne se rendent-ils pas aux raisons des ??fiscalistes?? ? Tout simplement parce qu?ils ne le peuvent pas, du moins, pas aussi vite que le souhaiteraient la clique des ??fiscalistes??.

Ce sont les pions politiciens et les larrons ??mon?taristes?? qui sont au front, ce sont eux qui tiennent les r?nes du pouvoir et qui font face ? la r?sistance ouvri?re et populaire, aux ch?meurs et aux d?s?uvr?s saqu?s, aux pauvres affam?s, aux petits bourgeois paup?ris?s, et aux ?tudiants casqu?s (5). Ceux-l? savent que s?ils forcent la note ils auront une insurrection sur les bottes. D?autant qu?ils ont d?j?, ces ministres et d?put?s, ces banquiers, ces policiers ?militaris?s, perdu le contr?le de leurs mercenaires essaim?s ? travers le d?sert incendi?.

Les corsaires du d?sert?

La bride sur le cou, apr?s avoir rompu leur licou, les corsaires du d?sert m?nent leurs affaires pour leur propre compte et font monter les ench?res que la France tente de faire taire hier en C?te d?Ivoire et aujourd?hui au Mali. Mais ces flibustiers d?brid?s, que les riches ont arm?s, sont ? l??uvre aussi en Mauritanie, en Alg?rie, en Syrie, en Somalie, en Tunisie, en ?gypte, au Y?men, en Irak, en Afghanistan, au Soudan, au Congo, en R?publique Centre Afrique, autant de foyers de r?sistance o? les pr?tendants au titre de ??gendarme international?? ne parviennent pas ? maintenir le couvercle sur l?autoclave social mondial. Alors de gr?ce g?mit le sous-fifre, que nul n?ordonne aux politiciens et aux ??mon?taristes?? d?envenimer la situation en Gr?ce, en Italie, en Espagne, en France, au Canada et au Portugal par des mesures anti sociales radicales.

Chaque chose en son temps, r?pliquent les ??mon?taristes?? pr?varicateurs aux ??fiscalistes?? intempestifs. Les malins politiciens savent que le prochain QE3 (?missions de capital-argent inflationniste) approfondira davantage la crise ?conomique et que toutes les banques centrales du monde ? sauf peut-?tre la banque centrale de Chine ? d?valueront leur monnaie (dont souffriront ?norm?ment les 15 pays sous le joug du Franc CFA. D?autres soul?vements et d?autres guerres ?humanitaires? en perspective) (6).

Par cet audace tous ces voraces chacals obtiendront le b?n?fice recherch? ? la d?valuation de la marchandise ??monnaie?? et par ricochet la d?valuation de la marchandise la plus convoit?e qui soit, la ??force de travail??, d?o? une revalorisation relative des autres marchandises ? une revalorisation de la valeur du surtravail et de la plus-value et aussi, par la bande croient-ils, une r??valuation du Yuan chinois ? quasi seule monnaie nationale pr?sentement sous-?valu?e.

Par la m?me occasion, les gouvernements nationaux d?graisseront leurs dettes souveraines et spolieront les petits et les grands ?pargnants ? [les fonds de pension sp?culatifs] ? et tous ceux qui n?auront pas planqu? leur ? bl? ? dans les paradis fiscaux comme ces messieurs Depardieu et Arnault (7).

Pour conclure?

Morale de cette guerre des clans entre ??mon?taristes?? et ??fiscalistes??, messieurs et mesdames convertissez votre capital-argent en Yuan chinois, en Franc suisse ou en Or-m?tal si vous le pouvez. Mais je sais tr?s bien que, pauvres gens, qu?il y a longtemps que vous ne contr?lez plus votre argent dont le banquier s?est empar?. S?il est un investisseur argent? qui lit ce papier, convertissez votre capital-argent en denr?e de premi?re n?cessit?, dont les prix seront bient?t major?s. La famine pousse ? manger quel que soit les prix sur les march?s, mais cela, d?j? vous le savez.

Pour les ouvriers, les employ?s, les travailleuses, les ?tudiants, les autochtones et les petits rentiers paup?ris?s, laissez-moi vous conseiller de vous braquer, de r?sister; sortez manifestez et refusez de payer; gardez-vous que l?on vous d?sarme, que l?on vous taxe, que l?on vous impose toujours davantage, que l?on vous saque. Ouvriers et travailleuses ?investissez? dans la solidarit? et r?sistez, voil? la recommandation de votre ?conseiller financier?.

____________________________________________________

(1) http://www.youtube.com/watch?v=ZxIwwqfRMGk
(2) Richard Le Hir. D?mondialiser, et vite ?a urge!? 9.01.2013. http://www.vigile.net/Demondialiser-et-vite-Ca-urge

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Assouplissement_quantitatif
(4) http://www.centpapiers.com/quand-la-science-decouvre-les-1-qui-dirigent-leconomie/
(5) Robert Bibeau. Gratuit? ou marchandisation de l??ducation. Quelle solution? 23.01. 2013. http://www.centpapiers.com/gratuite-ou-marchandisation-de-l%e2%80%99education-la-resistance-etudiante/

(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Franc_CFA
(7) Robert Bibeau. La crise ?conomique dans tous ses m?faits. 26.09.2012.
http://www.alterinfo.net/LA-CRISE-ECONOMIQUE-DANS-TOUS-SES-MEFAITS_a81805.html

 

ANNONCE
Dans le volume Imp?rialisme et question nationale (le mod?le canadien) (2012) nous pr?sentons l??volution de la lutte de classe au Qu?bec du soul?vement patriote (1837) jusqu?? aujourd?hui (2012). Le volume est disponible GRATUITEMENT en t?l?chargement (format PDF Acrobat) ? cette adresse :??? http://www.robertbibeau.ca/imperialisme.pdf

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Réforme des retraites: un pivot provisoire

Je m’interroge. En cette période d’Épiphanie, la couronne vient se poser sur le pivot en ...