Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / Non classé / La Gréce quitte l’Euro !

La Gréce quitte l’Euro !

Souvenez-vous de cette analyse écrite le 7 janvier 2014.

Grece

Apr?s six ann?es de d?pression ?conomique, la Gr?ce ne semble gu?re en meilleure forme ? pr?sent qu?elle aborde 2014. Les perspectives de croissance pour la nouvelle ann?e sont effectivement toutes pessimistes et n?gatives alors que le P.I.B. pour 2013 est de 4% inf?rieur ? 2012. De fait, l??conomie grecque se retrouve aujourd?hui amput?e de pas moins de 25% de ses richesses et de ses ressources et, ce, par rapport au d?marrage de cette crise. A titre de comparaison, l??conomie US avait fondu de l?ordre de 30% lors de la Grande D?pression. Cette nation subit donc une authentique d?pression dont l?amplitude est proprement terrifiante puisqu?elle se traduit par un taux de ch?mage officiel de 27%, dont 55% chez les jeunes !

La r?alit? est encore plus dramatique, puisque c?est deux grecs qui sont au ch?mage pour un grec qui b?n?ficie d?un emploi: ce ratio ?tant le plus ?lev? au monde. L?effort ? fournir par les grecs devrait donc ?tre surhumain ? et inhumain ? si leur ambition est d??galer ce ratio en vigueur aupr?s des pays ? croissance molle, comme la France. Le rythme de cr?ations d?emploi devrait en effet atteindre une cadence formidable pour atteindre un ratio de 1.5, alors que les salaires en Gr?ce sont toujours plus ?lev?s que dans des pays comme la Pologne et la Hongrie. Autrement dit, la Gr?ce ne pourra toujours pas miser sur son secteur ? l?exportation pour redresser sa croissance, en d?pit d?efforts de productivit? intenses qui ont ?t? consentis et malgr? des salaires r?els en chute libre. L?ann?e 2014 ressemblera donc aux ann?es pr?c?dentes, malgr? les pr?dictions du gouvernement grec, de l?Union europ?enne et du F.M.I. qui ? il est vrai ? se trompent syst?matiquement depuis plusieurs ann?es en pr?voyant l?imminence d?une reprise grecque.

Pourtant, l??conomie de ce pays a chang? ces deux derni?res ann?es. En effet, la Gr?ce affiche d?sormais un exc?dent commercial, principalement gr?ce ? son secteur du tourisme en progression de 12% en 2013, et du fait d?un ch?mage massif et d?une d?prime ?conomique qui se sont logiquement traduits par un recul sensible de ses importations. Toujours est-il que la Gr?ce n?a plus besoin aujourd?hui d?emprunter sur les march?s comme elle n?a plus besoin de l?assistance de l?Europe pour financer ses nouvelles d?penses. En outre, apr?s avoir r?alis? quelque 110 milliards d?euros d??conomies en 2012 et en 2013, le budget grec sera exc?dentaire d?s 2014! Ce pays ne disposera ?videmment pas de revenus suffisants pour lui permettre de s?acquitter des int?r?ts de sa dette ph?nom?nale, mais il peut d?sormais se targuer d??tre en capacit? de payer ses d?penses courantes.

En d?autres termes, ce n?est pas seulement les statistiques et les chiffres qui ont ?volu?. C?est l?ensemble de la donne grecque qui, aujourd?hui elle aussi, a chang?. S?il est vrai que les innombrables pr?dictions selon lesquelles la Gr?ce serait chass?e de l?euro en 2011 ou en 2012 ont toutes fait fausse route. S?il ?tait litt?ralement impossible ? ce pays de quitter la monnaie unique en 2012 ou en 2013 car il n?avait aucunement les moyens d?assurer sa subsistance. L?exc?dent commercial de 2013 et l?exc?dent budg?taire pr?vu cette ann?e lui permettraient et lui donneraient tous les moyens de claquer la porte de l?euro, s?il le souhaitait. De fait, la Gr?ce serait aujourd?hui capable de quitter unilat?ralement la monnaie unique sans ?tre r?duite ? qu?mander pas plus l?assistance de l?Union europ?enne que celle du F.M.I.

Son exc?dent commercial l?autoriserait en effet ? retrouver une drachme solide, qu?elle pourrait en outre d?valuer afin de doper ses exportations. Son gouvernement comme son ordre public ne seraient pas menac?s car le pays aurait ? sa disposition des fonds en quantit?s suffisantes pour payer ses factures. La Gr?ce ne ferait pas forc?ment d?faut, puisque ses dettes pourraient ?tre graduellement rembours?es dans une drachme qu?elle serait en mesure d?imprimer en cas d?extr?me urgence. Bref, une sortie grecque de l?euro serait loin de repr?senter une catastrophe, en tout cas pour la Gr?ce. Le fait est que, en ce d?but d?ann?e 2014, nul ne saurait balayer d?un revers de main l??ventualit? d?un ? Grexit ?.

Les grecs se rebelleront-ils contre la strat?gie du pire syst?matiquement employ?e par les autorit?s europ?ennes, elles-m?mes sous la botte allemande ? Qui consiste ? analyser la crise sous le seul prisme des d?ficits et ? n?y rem?dier ? en toute logique ? que par l?aust?rit? budg?taire. Qui punit par la m?me occasion celles et ceux qui sont le moins responsables du d?clenchement de la crise, c?est-?-dire les peuples ? La technocratie europ?enne s?est en r?alit? donn?e ? c?ur joie dans l?imposition de cette rigueur au sein des pays europ?ens p?riph?riques comme en France, tant et si bien que les grecs ? les espagnols, les italiens, les portugais ? en sont aujourd?hui au stade du questionnement existentiel. Tous ces sacrifices en valent-ils la peine ? L?Europe ? cette Europe l? !- en vaut-elle la peine ? Quand les seules r?ponses et que les seuls signaux ?manant d?Allemagne et de Bruxelles se d?clinent en ch?mage et en ?conomies suppl?mentaires, lesquels ne manqueront pas de se traduire ? leur tour en une radicalisation suppl?mentaire?

The post La Gréce quitte l’Euro ! appeared first on .

Commentaires

commentaires

A propos de -

avatar

Check Also

La pandémie du covid-19 en date du 22 avril 2020

Je m’inquiète beaucoup au sujet du covid-19. C’est bien la première fois que je « vis » ...