Accueil / A C T U A L I T É / LA FUITE DES PLANS DE GUERRE AM?RICAINS CONTRE L?IRAN

LA FUITE DES PLANS DE GUERRE AM?RICAINS CONTRE L?IRAN


par Sa?d Ahmiri pour le MecanoBlog

Tout d?abord, il convient de rappeler et de garder ? l?esprit que nous ne sommes plus qu?? trois mois de l??lection pr?sidentielle am?ricaine, qui opposera le pr?sident sortant Barack H. Obama au candidat Mitt W. Romney. L??lection est pr?vue pour le mardi 6 novembre 2012. Le rituel sacr? de l?AIPAC et de la drague ? l??lectorat juif am?ricain accomplis par les deux pr?tendants, c?est ? celui qui criera le plus fort que le programme nucl?aire iranien repr?sente une menace existentielle pour l??tat h?breu qui a le plus de chance de glaner le plus de voix sionistes.

En comparaison avec tout ce qui a ?t? publi? depuis 2005, l?on pourrait estimer que ces derniers jours ont connu leur quota respectif d?articles ? propos de la crise iranienne et ses menaces de frappes pr?ventives contre non pas l?Iran et le peuple iranien, mais les ??les installations nucl?aires et les objectifs militaires qui les prot?gent??, comme nous l?avions vu le?7 ao?t 2012?avec le d?veloppement de Dedefensa :

? Cet ?tat d?esprit qui consiste ? faire la guerre ?en Iran? sans vraiment consid?rer l?Iran lui-m?me, et sans m?me consid?rer que cela concerne l?Iran, n?a jamais vraiment cess?. On le retrouve aujourd?hui, comme nous le signalions le?12 juillet 2012, puis d?une fa?on plus g?n?rale le?13 juillet 2012?: :

? ?Cela rejoint en un sens, nous voulons dire dans le sens de la tournure de l?esprit, tourn? et retourn? jusqu?? ressembler ? une tournure qui serait un pentagone ? trois c?t?s, aux remarques que nous retranscrivions le 12 juillet 2012, concernant la tr?s prochaine probable-certaine attaque-par-surprise de l?Iran, dont on nous avertirait ? l?avance et qui n?est d?ailleurs pas une attaque de l?Iran, il faut d?ores et d?j? le savoir, mais une attaque de quelque chose de la sorte d?une ?pr?occupation globale? qui, par d?finition, puisque c?est ?global?, n?est pas du domaine de la souverainet? de l?Iran :

???Nous donnerions ? l?Iran l?avertissement que nous allons endommager et d?truire probablement ses installations nucl?aires. Ce?n?est pas un acte de guerre contre l?Iran, le peuple iranien ou l?Islam. Il s?agit d?uneattaque pr?emptive uniquement contre les installations nucl?aires et les objectifs militaires qui les prot?gent. Nous allons prendre des mesures extraordinaires pour se prot?ger contre les dommages collat?raux.??? ?

Fuites involontaires ou?volontaires ?

S?il fallait mettre un d?but ? ce regain d?avertissements, ce serait probablement le dimanche 5 ao?t avec la fuite dans la presse des plans de guerre am?ricains. La source de la fuite serait, selon certaines rumeurs, Dan Shapiro, l?ambassadeur am?ricain ? Tel-Aviv. Des plans de guerre que nous allons d?velopper en d?tail un peu plus bas.

Au lendemain de cette fuite, d?autres informations ont fuit? comme le rapporte Barak Ravid, un proche du ministre ? la D?fense isra?lien Ehud Barak, du quotidien Haaretz sur son compte Twitter, ??Information exclusive, un nouveau rapport des Renseignements r?v?le que le programme nucl?aire militaire iranien avance plus vite qu?on le pensait auparavant.?? Dans un second tweet, il d?clarait que ??Des diplomates occidentaux et des officiels isra?liens disent que les Etats-Unis, la France, l?Allemagne, et Isra?l partagent une nouvelle information et sont d?accord quant ? son interpr?tation.?? Haaretz allait plus en profondeur avec cet article du?mardi 7 ao?t?de Barak Ravid, auteur des tweets.

Mercredi 8 ao?t, Barak Ravid d?clarait, toujours sur son compte Twitter, ?Exclusif : Obama re?oit le nouveau NIE, l?Iran fait des progr?s surprenants vers une capacit? nucl?aire militaire.?? Un second billet de l?auteur ?tait publi??le lendemain?sur Haaretz.

Plus tard dans cette journ?e du 9 ao?t, Barak Ravid rapportait ? nouveau sur Twitter, ??Le ministre de la D?fense isra?lien Ehud Barak confirme mon article ? propos d?un nouveau rapport des renseignements sur l?Iran, soumis au pr?sident Obama.?? Un troisi?me article de Barak Ravid?suivait?sur Haaretz.

Ce nouveau rapport des renseignements am?ricains est le NIE (National Intelligence Estimates) dont le pr?c?dent, datant de 2007, avait fait coul? beaucoup d?encre avait coul?, en concluant que l?Iran avait renonc? ? construire une bombe en 2003 mais continuait ? faire des recherches et que l?Iran ne serait probablement pas en mesure de construire une arme avant 2015.

Ouvrons une petite parenth?se avec cet article intitul? ??Est-ce que le M?mo de Downing Street se reproduira pour l?Iran ???, publi? le 26 juillet. Le 4 juillet de l?ann?e 2012, pr?ciser ici l?ann?e ?tant important, l?actuel directeur du MI-6, Sir John Sawers, ??informa un cercle restreint de hauts fonctionnaires britanniques que l?Iran n?est ? plus qu?? deux ann?es ? de devenir une ? puissance nucl?aire ?. […] Depuis fin 2007, les 16 agences de renseignement am?ricaines responsables d??valuer l??tat d?avancement du programme nucl?aire iranien ont conclu ? l?unanimit? que l?Iran avait arr?t? un possible programme d?armement nucl?aire d?s l?automne 2003 et que ce programme n?avait pas ?t? r?activ? ? la mi-2007 (NIE de novembre 2007). Ces jugements ont ?t? revalid?s chaque ann?e depuis, et en d?pit des fortes pressions graduellement croissantes de la part d?Isra?l ? pour qui la seule conclusion possible serait la confirmation de la menace iranienne ? et de ses partisans n?oconservateurs.?? Si l?Iran n?est ??plus qu?? deux ann?es?? de devenir une ??puissance nucl?aire??, cela nous am?ne donc ? 2014, en avance sur les probabilit?s du NIE de 2007.

Selon un article du?10 ao?t?de Dedefensa rapportant l?analyse de John Glaser sur Antiwar.com, le nouveau rapport NIE, c?est-?-dire de 2012, indiquerait donc ?comme r?sultat que les Iraniens n?ont pas progress? dans la production effective de syst?me nucl?aires militaires, au contraire de ce qu?affirme la paire Netanyahou-Barak, en complet et habituel d?ni des informations disponibles ? cet ?gard. Finalement, il appara?t possible que le nouveau NIE devrait ?tre rendu public assez rapidement, par d?faut dirait-on, pour couper court ? ces pol?miques avec utilisation de ?fuites? diverses et manipul?es ? souhait.??

Toujours ce 10 ao?t, nous avons ?galement pu remarquer plusieurs articles (anodins ?) rapportant les propos d?un responsable du d?partement d?Etat et annon?ant que le Hezbollah ??pourrait mener des attaques contre l?Europe??, sans pr?ciser exactement la nature de ces attaques. Les lecteurs devant se contenter d?impr?cision, ??Nous pensons que le Hezbollah pourrait mener des attaques en Europe ou ailleurs ? tout moment et […] sans aucune forme d?avertissement. Le Hezbollah et l?Iran vont tous deux maintenir une activit? terroriste intense dans un futur proche. […]??Principale force du gouvernement libanais, le mouvement chiite dirig? par le cheikh Hassan Nasrallah et ?troitement li? ? l?Iran est engag?e dans une intensification de sa campagne terroriste ? travers le monde??, a ajout? Daniel Benjamin, coordonnateur de la lutte anti-terroriste au d?partement d?Etat.

Les m?dias de masse ont largement rapport? cette nouvelle ainsi qu?une probable et ?ni?me estimation de l?attaque isra?lienne contre l?Iran pour cetautomne. Juste avant le mardi 6 novembre 2012 comme le?d?veloppait?Mark Weisbrot en f?vrier??

Plans de guerre am?ricains

Le 24 novembre 2011, nous avions publi? ??Isra?l a-t-il les moyens d?attaquer l?Iran ??? de Vincent Eiffling (Chroniques persanes) se penchant sur les moyens militaires ? la disposition de Tsahal et de quelques questions portant sur les risques et les cons?quences de ces frappes sur les installations nucl?aires. Le 6 d?cembre 2011, nous vous proposions une analyse de ces ??risques et cons?quences r?gionales?? du m?me auteur. Le 26 janvier 2012, nous publiions cette fois une approche des ??options militaires des Etats-Unis???de Konstantin Bogdanov (RIA Novosti) avec les points communs avec les guerres?de Yougoslavie et d?Irak et les cons?quences.

La fuite, plus que probabalement volontaire, de l?ambassadeur Dan Shapiro, si c?est bel et bien lui la source de?cette fuite, et rapportait dans la presse isra?lienne, donne d?avantage de d?tails sur les op?rations conjointes d?Isra?l et des ?tats-Unis, ainsi que sur le dispositif, les objectifs vis?s, les r?sultats escompt?s et diverses cons?quences si l?Iran n?obtemp?re pas. Il importe de pr?ciser qu?il ne s?agit pas d?une action unilat?rale d?Isra?l, mais que ces op?rations int?grent les ?tats-Unis comme l?un des agresseurs de l?Iran, violant ainsi le principe westphalien de non-recours ? la force. Comme nous l?avons vu tout au long de ces mois de publications sur la crise iranienne, les ?tats-Unis ne d?sirent pas entrer en conflit avec l?Iran mais favorisent les sanctions et une r?solution diplomatique.

Ces d?tails ont un but pr?cis, intimider une ?ni?me fois le r?gime des mollahs, et, ?ventuellement, d?sinformer l?appareil militaire iranien. Aucun ultimatum n?a encore ?t? adress? ? T?h?ran pour qu?elle cesse d?enrichir de l?uranium. Ces d?tails sont un type de sc?nario r?gl? comme une horloge et faisant ?tat d?une tr?s grande puissance de feu ?crasante am?ricano-isra?lienne. Ce sc?nario ne se r?sume pas qu?? l?Iran car il concerne ?galement le Liban o? le Hezbollah pourrait attaquer Isra?l en repr?sailles ? l?attaque contre l?Iran. Une riposte de la Syrie, noy?e dans une guerre civile, n?a pas ?t? prise en compte dans ce sc?nario, ce qui ne signifie pas que la Syrie ne lancera pas de repr?sailles ? son tour. Il n?y a aucune mention non plus d?un ?ventuel blocage du d?troit d?Ormuz de la part de l?Iran ou de frappes ciblant les bases militaires am?ricaines dans la r?gion ou les installations p?trolif?res d?Arabie Saoudite, du Kowe?t et des Emirats Arabes Unis.

  • Ces op?rations conjointes d?buteront par des tirs de missiles de croisi?re Tomahawk contre les d?fenses iraniennes. Ces premi?res frappes visent notamment la destruction des centres de commandement, de contr?le et de d?cision. Il existera une possibilit? de destruction de certaines infrastructures critiques. Les frappes chirurgicales seraient men?es ? partir de plusieurs sites, entre autres l?Arabie Saoudite, le Bahre?n, les forces navales de l?U.S. Navy en M?diterran?e ainsi que celles plac?es en retrait du d?troit d?Ormuz.
  • Apr?s les premi?res minutes de l?intervention contre les d?fenses, les a?ronefs am?ricains seront ma?tres du ciel iranien. Viendra ensuite le lancement de l?attaque sur les installations nucl?aires sur d?cision du pr?sident ?tats-unien, Barack H. Obama ou Mitt W. Romney. Cette seconde phase sera lanc?e depuis 3 ? 4 porte-avions de la Cinqui?me Flotte des ?tats-Unis plac?s au large des c?tes iraniennes. En mati?re d?effectifs a?riens pour l?attaque (n?est donc pas compris le ravitaillement), cela ?quivaut ? deux fois l?arm?e de l?air isra?lienne. L?op?ration sera men?e suivant la doctrine de domination rapide ??Choc et stupeur??. Il existe une possibilit? d?interventions pr?cises d?unit?s des forces sp?ciales sur le terrain (probablement avec d?signateur au laser pour cibler un objectif et guider une bombe ou un missile).
  • Pas d?escalade du conflit. En cas de repr?sailles iraniennes, les ripostes seront lanc?es au cas par cas. En cas de r?action disproportionn?e de l?Iran, il s?en suivra une destruction des installations du Corps des Gardiens de la R?volution Islamique (les Pasdarans) et de leur branche, la Force de Mobilisation de la R?sistance (les Bassidjis), des symboles du r?gime et des frappes contre les installations militaires de l?arm?e r?guli?re (l?Artesh).
  • Des navires de guerre de la Sixi?me Flotte des ?tats-Unis seront d?ploy?es sur les c?tes libanaises pour tenir le Hezbollah en respect.
  • Un ultimatum sera fix? ? l?Iran apr?s les premi?res frappes, c?est ? dire l?arr?t d?finitif de l?enrichissement d?uranium sur le territoire iranien. Accompagn?e par la fermeture des centres d?enrichissement et une proposition de nucl?aire civil en ?change. Quelques jours de r?flexion seront accord?s.
  • En cas de refus, de nouvelles frappes chirurgicales de missiles de croisi?re Tomahawk sur diff?rentes cibles militaires et utilisation de bombes anti-bunker Massive Ordnance Penetrator GBU-57A/B (MOP) par les bombardiers strat?giques.
  • Aucune invasion terrestre.

Je pr?cise, il s?agit ni plus ni moins que d?une fuite d?un sc?nario d?attaque contre les installations nucl?aires de l?Iran et non pas des pr?misses d?une hypoth?tique guerre mondiale. Ce qui ne veut pas dire que ce sc?nario, aussi plausible soit-il,?ne fera pas ?clater la Troisi?me Guerre mondiale, ou la quatri?me en consid?rant la Guerre Froide comme la troisi?me. Loin de toute objectivit?, et tout comme pour la Syrie, nous avons du mal ? envisager la Russie et la Chine entrer en guerre contre les ?tats-Unis pour la seule sauvegarde de leurs int?r?ts en Iran ou pour prot?ger la R?publique islamique d?Iran, son r?gime ou son peuple. Mais?face aux menaces US contre l?Iran, Chine et Russie d?sormais?

Bonus

Dans ce court m?trage d?anticipation r?alis? par Ronen Barany, la sc?ne se d?roule le samedi 23 f?vrier 2013 quelque part en Isra?l. L?Iran a lanc? une attaque surprise. Un couple assez nerveux tente de fuir par l?autoroute.?Des nuages de fum?e sont film?es pendant qu?un message d?alerte est diffus? sur les ondes d?clarant que les t?l?communications sont tomb?es et le contact est perdu avec la ville de Ha?fa?ainsi que?le sud du pays. Le gouverement a ?t? conduit dans un lieu s?r. L?attaque surprise a pris de court?l??tat h?breu et tous les habitants lorsqu?un puissant flash survient. La panique s?intensifie. Le couple s?arr?te au bord de l?autoroute o? une femme tente de rassurer?un enfant bless?. Un 4?4 am?ne un autre bless? avec un soldat de Tsahal. Des?avions de chasse?passent dans le ciel. Une base militaire est d?truite lorsqu?une explosion nucl?aire retentit.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Troll hunter

C’est comme si nos vies n’avaient plus de consistance, de réalité. C’est comme si nous ...