Accueil / A C T U A L I T É / La France ne sent pas bon

La France ne sent pas bon

L?accident de l?usine?Lubrizol ? Rouen est peut-?tre symptomatique de la situation de notre pays, o?, dans le domaine de l?environnement, ?a ne s?arrange d?cid?ment pas.

Au-del? des propos voulus rassurants de la ministre?Delphine Batho, le m?me genre de d?clarations que nous avions entendu par d?autres voix, lors de la catastrophe de?Tchernobyl, on peut tout de m?me s?interroger sur l?optimisme un peu b?at des autorit?s qui affirment, droites dans leurs bottes, qu?il n?y a pas de danger pour les populations.

Quand des centaines de personnes sont prises de naus?es, de vomissements, de mal de t?te, n?est-il pas aventureux d?assurer que tout danger est ?cart???

Et si c??tait le cas, pourquoi alors avoir annul? un match de foot qui devait se tenir ??Rouen???

La ministre invoque le ??principe de pr?caution??, mais celui-ci ne devait-il pas s?appliquer aussi aux populations de la ville et des environs???lien

Qu?en est-il du?Mercaptan??? ? quelle dose est-il dangereux??

D?apr?s?Wikipedia, ce gaz incolore, dont l?odeur rappelle celle du chou pourri, est un produit naturel ?mis par les d?jections animales, ainsi que par la d?composition des mati?res organiques, d?o? sa pr?sence dans le gaz naturel.

Extrait?: ??Il est extr?mement inflammable, et nocif, toxique ? hautes concentrations par inhalation et affecte le syst?me nerveux central provoquant des maux de t?te, des naus?es et une irritation du syst?me respiratoire (?) il peut provoquer une dermatose avec la peau, et il est donc recommand? de laver abondamment la peau et les yeux en cas de contact ? de fortes concentration (?) plus dense que l?air, il a tendance ? s?accumuler dans les endroits confin?s??.?lien

On pourrait donc conclure que, s?il y a eu de nombreux cas de naus?es, et autres maux de t?te, vomissement, les populations ont ?t? soumises ? de fortes concentrations de ce gaz toxique, et tout n?est peut-?tre pas si b?nin.

Michelle Rivasi, l?une des fondatrices de la?Criirad, et d?put?e europ?enne d?EELV, (europe ?cologie les verts) reproche d?ailleurs aux autorit?s d?avoir failli dans l?application du principe de pr?caution, car s?il est possible que la valeur limite d?exposition ne devrait pas poser de probl?me pour les individus bien portants, quid des autres??

Elle a d?clar??: ??je suis d?accord avec le fait qu?il ne faut pas provoquer des mouvements de panique injustifi?s mais il faut aussi et surtout prot?ger les personnes les plus sensibles et notamment celles souffrant d?affections respiratoires et cutan?es chronique??.?lien

L?organisation?Next-up?va plus loin, affirmant?qu?il s?agirait de suppos??m?thanethiol?(CH3-SH) appel? de fa?on g?n?rique mercaptan ou?m?thymercaptan,?ajoutant ??nous ne connaissons pas la formule chimique exacte du gaz issue de la ??r?action chimique en cours?? qui n?est plus sous contr?le.

Next-up?remarque qu?une certaine confusion existe dans les d?clarations officielles, ?voquant des ??op?rations de colmatage??, mais aussi la ??neutralisation??, ce qui n?est pas la m?me chose, et conclut affirmant ??il s?agit d?un produit toxique, voire neurotoxique puisqu?il y a un ??ressenti?? n?gatif du m?tabolisme humain, notamment du syst?me nerveux central?? ajoutant ??dans ces conditions il ne fait aucun doute?: son inhalation actuelle, m?me ? faible dose qui provoque des effets sanitaires impacte toutes les personnes dites en ?tat de faiblesse, mais aussi (?) directement les femmes enceintes avec des cons?quences inconnues sur leurs futurs enfants, dit autrement, elle en sont actuellement les principaux cobayes??.?lien

Il y a eu donc volont? de minimiser l?importance de l?accident, ce qui nous ram?ne ? de bien mauvais souvenirs, lorsque la pollution radioactive avait poliment ?vit? la?France.

Restons dans le domaine de l?environnement?: que se passe-t-il donc dans la?centrale nucl?aire du Bugey, ? quelques encablures de?Lyon??

Le?15 octobre 2012, suite ? un pr?l?vement, l?ASN??tait inform?e par la direction de la centrale de la pr?sence de tritium dans la nappe souterraine proche du site.

La quantit? de tritium mesur?e d?passait la cote des?100 Bq/litre, largement au-del? du taux admis par la norme (8 Bq).

Plus grave, Il aura fallu attendre?2 mois, soit le?12 d?cembre 2012, pour connaitre l?origine de la fuite?: ???un circuit enterr? dans un caniveau permettant de transf?rer les effluents entre divers b?timents???.

La partie du caniveau incrimin? se trouvait entre les?r?acteurs 2 et 3, et le?Rh?ne.

On peut d?j? se poser la question?: pourquoi permettre ces transferts d?eau radioactive, et pourquoi ne pas les stocker dans des containers, au lieu de prendre le risque d?une fuite??

EDF?assure que la fuite ? ?t? colmat?e,?admettant qu?une partie de cette eau radioactive ait rejoint le fleuve et la nappe phr?atique.

Sauf que depuis le?15 octobre?les taux de radioactivit? relev?s jusqu?? aujourd?hui n?ont cess? d?augmenter.

Alain Cuny, membre du collectif ??sortir du nucl?aire??? s?inqui?te?: ??de 2 choses l?une, soit la premi?re fuite ?tait bien plus importante qu?annonc?e, soit une seconde fuite est intervenue depuis le 15 octobre (?) les populations doivent savoir que la plaine de l?Ain alimente en eau les communes riveraines de la centrale, mais ?galement Lyon??.?lien

Pour information, cette centrale nucl?aire est l?une des plus vieilles de France, et la prudence voudrait que le nouveau gouvernement fran?ais, d?sireux officiellement de tourner la page nucl?aire, la ferme, en m?me temps que celle de?Fessenheim, et de quelques autres.

Ce n?est pas une nouveaut? de d?couvrir le manque ?vident de transparence dans tout ce qui touche le nucl?aire, mais tout de m?me, lorsque la sant? des populations est mise en danger, on pourrait s?attendre ? un peu plus de sens des responsabilit?s.

La volont? de cacher, de dissimuler est toujours pr?sente en mati?re nucl?aire, et comme l??crit?Alain Corr?a, sur le site de l??cologie,?Reporterre,?EDF?a tent? de banaliser l?incident qui s?est produit le?5 avril 2012?? la centrale de?Penly, ce qu?il d?montre en reconstituant les circonstances qui l?ont produit, prouvant que c?est souvent suite ? une erreur humaine, et une certaine inexp?rience, que la plupart de ces accidents surviennent.?lien

Restons dans le domaine nucl?aire, notamment dans celui du transport des mati?res radioactives, puisque tr?s discr?tement, un convoi nucl?aire vient de traverser la France, depuis l?Italie, empruntant la voie historique, qui, d?apr?s les promoteurs du projet?Lyon Turin?serait dangereuse.

C?est l?un des arguments qu?utilisent ceux qui veulent imposer ce projet ferroviaire, et on essaye de comprendre?: si cette ligne ?tait dangereuse, il est irresponsable d?y faire circuler des convois de mati?res nucl?aires.?lien

D?ailleurs, le?21 janvier 2013, un convoi transportant?5 f?ts?de mati?res radioactives, a d?raill? ? proximit? de?St Rambert d?Albon,?d?raillement faisant suite ? celui du?23 d?cembre 2012, et qui n?a pas fait l?objet d?une grosse m?diatisation, le moins qu?on puisse dire.?lien

Et bien sur,?Areva?et la Pr?fecture ont d?clar? que ??cet ?v?nement ?tait sans cons?quence sur l?environnement et les populations???, ce qui n?est pas l?avis de?Sud Rail?et?d?Europe ?cologie, lesquels d?noncent l?exposition aux radiations des cheminots qui sont intervenus pour remettre le train sur les rails.?lien

Sans y chercher quelconque malice, il est tout de m?me amusant de d?couvrir que les deux ministres de l?environnement portent des noms qui se t?lescopent?:?Batho, Duflot?l?environnement serait-il en train de prendre l?eau de toute part dans notre beau pays??

Au?Japon, la situation continue de se d?grader, et tout est fait, comme l?affirme un chercheur du?CNRS, pour taire la v?rit? et domestiquer les masses.

Un habitant de?Fukushima?a compar? le ghetto de?Varsovie?et les zones contamin?es de?Fukushima, d?clarant ??les gens de l?ext?rieur savent que s?y trouve l?antichambre des camps de la mort, regardent ailleurs et continue de certifier que le nucl?aire, c?est incontournable??.?lien

Aujourd?hui les poissons que l?on pourrait p?cher au large des c?tes japonaises atteignent des pics de radioactivit??: avec?2540 fois la norme sanitaire autoris?e, ils sont en train de battre de tristes records.

Un poisson, surnomm??Mike, atteignait un nouveau sommet de pollution radioactive avec?254?000 Bq/kg,d?passant largement le taux de la rascasse mesur?e en?aout 2012?(25 400 Bq/kg) , alors que la norme autoris?e est fix?e ??100 Bq /kg.?lien

Alors?Tepco?envisage de tendre des filets pour limiter le d?placement des poissons irradi?s, mais comment pourrait-il prendre dans ces m?mes filets la radioactivit? que la centrale d?vast?e rejette depuis bient?t?2 ans??? D?autant que l?arriv?e imminente des eaux souterraines largement pollu?es provenant du site ne devrait rien arranger.

Comme dit mon vieil ami africain?: ??le ma?s ne gagne jamais face ? la poule??.

L?image illustrant l?article vient de ??users.skynet.be??

Merci aux internautes de leur aide pr?cieuse

Olivier Cabanel

?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Finance: la danse du dollar

L’argent n’est pas à prendre à la légère : ce n’est pas une denrée quelconque ...

One comment

  1. avatar

    gbbdbeb