Accueil / A C T U A L I T É / La France ?quipe la police iranienne

La France ?quipe la police iranienne

Loin des sanctions et des d?clarations inqui?tes, la France travaille avec la police iranienne. Paris livrera ? la fin du mois 20 chiens ? T?h?ran pour lutter contre le trafic de drogue.

En toute discr?tion, la France coop?re avec les services de police iraniens, par l?entremise de la soci?t? de conseil et de service du minist?re de l?int?rieur fran?ais. Contact? par OWNI, un responsable de la soci?t?, Civipol, confirme l?envoi de 20 chiens renifleurs. Cette premi?re livraison, sur un total de 52 chiens, sera effectu?e le 25 octobre. Elle est financ?e par le Quartier g?n?ral de contr?le de la drogue (Drug Control Headquarters) iranien qui d?pend du pr?sident de la R?publique.

Officiellement, il s?agit de lutter contre le trafic d?h?ro?ne import?e d?Afghanistan et transitant par le sol iranien avant d?abreuver les march?s europ?ens. Mais ces chiens pourraient avoir d?autres usages r?pressifs.

L?op?ration fait grincer des dents jusqu?au sein du minist?re fran?ais de la d?fense, ? qui revient la charge de former les chiens en collaboration avec la police nationale. La transaction n?est pas du go?t de la Grande Muette, peu encline ? endosser la responsabilit? de la coop?ration en mati?re de s?curit? alors que les relations avec T?h?ran sont pour le moins tendues. Sans compter le sort ? exp?ditif ? r?serv? aux trafiquants de drogue en Iran?

Vindicte des capitales occidentales

Dernier exemple en date des tensions diplomatiques, le Conseil des affaires ?trang?res de l?Union Europ?enne a vot? le 10 octobre une nouvelle vague de sanctions. Elles ciblaient 29 responsables iraniens ? impliqu?s dans la r?pression et la violation des droits de l?homme ? a expliqu? le Quai d?Orsay dans un communiqu?. Deux jours plus tard, Washington accusait l?Iran d??tre derri?re une rocambolesque tentative d?assassinat de l?ambassadeur saoudien aux Etats-Unis.

Dans ce climat, la formation des chiens n?a pas fait consensus. C?est l?Etat-Major particulier, directement reli? ? l?Elys?e, qui a donn? le feu vert, nous a-t-on confi?. Personne ne d?sirait endosser cette responsabilit? au minist?re de la d?fense. Un affront inhabituel d?une institution ? la r?putation moins rebelle, mais l?utilisation des chiens renifleurs inqui?te. Il n?est pas impensable que les chiens renifleurs soient utilis?s comme chiens mordants. Comprendre pour le contr?le des foules.

Un rapport d?information de la Commission des affaires ?trang?res de l?Assembl?e, d?pos? le 5 octobre 2011, consacre un long d?veloppement ? la ? r?pression ferme, suivie d?une d?gradation de la situation des droits de l?Homme ? depuis 2008. Et de citer, rapports d?Amnesty International et Human Rights Watch ? l?appui, ? un syst?me de r?pression massif dirig? contre tous les manifestants ? que des chiens d?j? dress?s pourraient renforcer.

Plus inqui?tant, les trafiquants de drogue arr?t?s par le r?gime iranien sont promis ? un funeste destin. Les d?put?s de la Commission rapportent que l?ambassade de France en Iran comptait jusqu?? 360 ex?cutions entre le d?but de l?ann?e et mi-juin 2011, dont 274 seraient confirm?es, la diff?rence ?tant li?e aux ? pendaisons de masse des trafiquants de drogue ? partiellement confirm?es.

En 2010, l?Iran arrivait juste derri?re la Chine avec plus de 252 ex?cutions, contre plus d?un millier par P?kin. Un triste record ramen? au nombre d?habitants. Le 13 mai dernier, le secr?taire g?n?ral du Haut Commissariat pour les droits humains en Iran avait reconnu ? le nombre ?lev? d?ex?cutions et les avait attribu?es aux efforts pour combattre le trafic de drogue ? pr?cise un rapport du secr?tariat g?n?ral des Nations-Unies publi? le 15 septembre 2011.

Coop?rations culturelle et scientifique au point mort

La coop?ration a connu de meilleurs jours entre la France et l?Iran. Sur les plans culturel et scientifique, elle tourne au ralenti depuis la r??lection jug?e frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009. C?t? iranien, un diplomate nous a assur? que la coop?ration s??tait d?grad?e avec l?arriv?e au pouvoir de Nicolas Sarkozy, unique responsable de l?actuel ?tat des relations conform?ment ? l?antienne diplomatique iranienne.

A propos de la coop?ration cynotechnique ? les chiens, donc ? le site de Civipol mentionne trois exp?riences pass?es : deux audits en janvier et septembre 2007, ainsi qu?une livraison de vingt chiens en septembre 2008. D?autres ont eu lieu, nous a assur? un responsable de la soci?t?, ajoutant que le site n??tait plus ? jour, sans pr?ciser le d?tail des op?rations ant?rieures. Les tensions apparues en juin 2009 avaient provoqu? une interruption dans les livraisons de chiens. Une information dont le minist?re des affaires ?trang?res assure aujourd?hui ne pas avoir connaissance : ? Nous n?avons pas d?information sur l?interruption des livraisons ?.


Photo via FlickR LeoAmadeus [by-nc-sa] Defence Images [by-nc]

 

Source:

http://owni.fr/2011/10/19/la-france-coopere-avec-la-police-iranienne/

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Non aux OGM déguisés !

Grâce à une campagne de longue haleine menée par Greenpeace et d’autres organisations il y ...

One comment

  1. avatar
    SylvainGuillemette

    Tantôt, la France aidera Washington à renverser le régime en Iran, comme elle a fait pour Kadhafi et comme elle fait pour Assad.