Accueil / T Y P E S / Articles / La fin d’une ?poque

La fin d’une ?poque

? 24 heures ? peine du prologue de cette Grande Boucle du renouveau, orpheline pour la premi?re fois depuis des lunes de son septuple vainqueur, c’est le tremblement de terre. Jamais on n’aurait cru si bien dire lorsque l’on parlait qu’un nouveau Tour de France pour cette ann?e. Ce tremblement immense dans le monde du v?lo que m?me l’?chelle de Richter ne saurait bien mesurer est, cette fois-ci, d’origine espagnole.

On savait d?j? depuis quelques semaines que l’Op?ration Puerto, cette mission polici?re espagnole qui a permis l’arrestation de Manolo Saiz, grand manitou du cyclisme europ?en, allait frapper fort. Mais comme tous les scandales de dopage des derni?res ann?es se dissolvent dans l’air du temps, pourquoi aurait-il fallu s’exciter outre mesure ? Des noms ?taient mentionn?s, Ullrich d’abord, Basso ensuite, on parlait de Tyler Hamilton qui d’ailleurs est d?j? en vacances depuis pr?s de deux ans pour des raisons identiques. Heras ?galement, qui a ?t? ?vinc? du dernier Tour d’Espagne, destitu? et par la suite suspendu pour ces m?mes accusations.

Des noms, toujours des noms. Jamais de gestes, ou si peu. Tellement peu qu’on dirait que ce n’est pas une affaire de cyclistes mais une affaire de cyclisme o? la victoire est devenu mon?taire et tr?s peu symbolique. O? l’argent est un facteur omnipr?sent et infiniment plus important que la sant?. On savait, mais que pouvions-nous y faire ?

Toutefois, au r?veil ce matin du 30 juin 2006, le monde du v?lo venait de changer. ?a a commenc? au m?me rythme qu’une ?preuve de montagne : Ullrich l?ch?, Sevilla aussi. Au tournant, on perdait du peloton de t?te Mancebo, et Jaksche, pour voir tomber Beloki, et Extebarria par la suite. Et Basso ? Le dernier en lice, cet Italien surdou? et ent?t? attendit la derni?re minute pour mettre un pied ? terre, lui aussi, comme 8 autres de ses compatriotes, interdit de d?part et suspendu par leurs ?quipes respectives.

Chacun de ces coureurs ?taient sur une liste que la police espagnole a confirm?e ?tant celle des clients du docteur Fuentes, aujourd’hui connu pour ?tre le ma?tre d’œuvre d’un r?seau de dopage par autotransfusion.

Le v?lo vient de changer. Certainement pas pour de bon, ni pour longtemps, mais suffisamment pour nous donner une toute nouvelle perspective sur l’actualit? de ce sport visiblement gangr?n?.

Et le Tour 2006 ?

Les trois pr?tendants directs au titre, les num?ros deux, trois et quatre de l’?dition pr?c?dente du Tour sont donc absents. La chasse est ouverte. Et comme le Tour 2006 ?tait construit pour Ullrich, parions que Landis, l’Am?ricain ancien homme fort de Lance Armstrong, y trouvera son compte. ?tant, comme l’Allemand, un amateur de longs efforts individuels, il saura certainement se mettre en valeur face au deuxi?me pr?tendant officiel, l’Espagnol ?pargn?, Alejandro Valverde.

Mais pour le moment, le monde du v?lo n’a pas le temps de regarder en avant, tellement l’arri?re p?se lourd sur ses vieilles jambes gangr?n?es…

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le petit monde de Donald (9) : le faux chevalier blanc , l’homme de la montagne et un évêque !

Parmi les admirateurs de Donald, on compte des présentateurs TV qui se veulent bon teint, ...