Accueil / T Y P E S / Articles / La fin des entreprises web de sous-sol ?

La fin des entreprises web de sous-sol ?

Quiconque ayant v?cu la folie Internet de 1999-2000 vous le dira : Ce n’est plus aussi facile qu’avant lancer un projet Internet. Quiconque fait de l’Internet depuis 1994 sera encore plus pessimiste quant aux futurs projets de garage.

Rappelez-vous ? l’?poque, un jeune crack de l’informatique de 20 ans pouvait lancer son entreprise sur le web et ?tre millionnaire en moins de quelques mois. Combien en ont justement profit? ? Et c’est tant mieux !

Mais avec du recul, nous pouvons voir que ce n’est plus aussi facile qu’avant. D’une part, des consolidations de grosses firmes Internet poss?dent maintenant une gigantesque part du trafic Internet. De plus, ils ont les moyens financiers pour ?craser la moindre concurrence qui se pr?sente. D’autres part, il y a tellement d’entrepreneurs web que les produits sont dilu?s et il est tr?s difficile de ressortir du troupeau.

Qui n’a pas eu de la difficult? ? lancer un projet ? partir de z?ro ces derniers mois ? ? part quelques exceptions, la majorit? des projets frappent le mur de l’indiff?rence. Il est si difficile de se faire conna?tre aujourd’hui. Par exp?rience personnelle, je vis moi-m?me ce probl?me.

Prenons mes premiers sites lanc?s en 1997. Ironiquement, je visais le march? anglophone am?ricain. C’est-?-dire que je r?f?ren?ais et faisais tout mon marketing en fonction du march? anglophone. Et le r?sultat a ?t? que mes sites sont devenus un succ?s sur le march? francophone europ?en ! Sans presque aucun effort, mes sites ont connus une v?ritable explosion avec 190 000 membres inscrits en moins d’un an. ? l’?poque, il n’y avait pas ou peu de comp?tition.

En 2001, je lance un autre projet. Ouf, le succ?s attendu n’est pas au rendez-vous comme dans les belles ann?es ! La comp?tition ?tant tr?s forte, je n’attire que 45 000 utilisateurs inscrits en 3 ans. Le trafic ?tant quand m?me bien, mais jamais autant que les 10 millions de pages vues que je r?coltais pr?c?demment.

En 2006, je lance Nuouz. L’?poque des succ?s instantan?s est pratiquement termin?e, je dois l’admettre ! Le site conna?t un d?part modeste, mais bon malgr? tout consid?rant la maturit? du monde Internet.

Tout de m?me, avec ces trois exemples, on s’aper?oit facilement que la t?che est de plus en plus difficile. Il n’y a rien d’impossible bien ?videment et je crois que le web nous offre encore beaucoup d’opportunit?s d’affaires. Par contre, ce sera tout aussi long et ardu que dans une entreprise traditionnelle o? le succ?s se mesure apr?s des ann?es plut?t que des semaines.

Je regrette m?me un peu d’avoir vendu mon dernier projet. L’ayant gard?, j’aurais eu une importante base d’utilisateurs pour lancer mes prochains projets. Maintenant, je dois reconstruire de rien et ?a risque d’?tre long. Heureusement, j’aime les d?fis et ?a me motive !

Mais la prochaine fois, je ne vendrai pas, ? moins que ?a soit vraiment int?ressant. Par exemple, vous avez 30 000 utilisateurs actifs et vous vendez votre site 25 000$. Vous lancez un nouveau projet. Combien cela vous co?tera-t-il pour avoir 30 000 utilisateurs ? Assur?ment plus de 25 000$. Faites la diff?rence vous verrez que vous avez perdu dans cette transaction.

Alors est-ce la fin pour les startups n?es dans les garages ou dans des sous-sol t?n?breux ? Pas encore, mais presque !

Les projets web s’en viennent de plus en plus complexes. Plus de programmation, plus de technologies, etc. Ce sont maintenant des ?quipes multidisciplinaires qui peuvent r?aliser d’excellents projets. Par exemple, il y a une diff?rence entre cr?er un r?pertoire de site web comme Yahoo ! en 1992 et un outil en ligne comme Writely. Donc plus ?a va aller, plus la complexit? des projets sera ?lev?e et ceci demandera beaucoup de temps pour une seule et unique personne.

Je compare toujours ?a ? l’industrie automobile ou des ordinateurs. Chaque nouvelle industrie ? sa p?riode de naissance, ensuite de croissance pour atteindre la maturit?. Essayez de vous lancer dans la construction automobile ou de PC aujourd’hui. Vous m’en direz des nouvelles. Pourtant ? l’?poque, des gens ont lanc?s des entreprises dans ces domaines ? partir de leur sous-sol ou de leur garage.

Comme je ne suis pas un pessimiste, mais plut?t un optimiste de nature, je crois que tout est encore possible ? condition d’y mettre des efforts et de l’ing?niosit?. Pensons ? Dell qui a r?volutionn? la vente des ordinateurs et qui est milliardaire.

Il est temps de penser ? des strat?gies ? long terme. Nous devons maintenant penser ? b?tir sur plusieurs ann?es et non sur quelques semaines. En construisant un peu ici et l?, ?a donnera de bonnes fondations d’ici 5 ans. Il y a encore beaucoup ? cr?er sur le web. Il y a un gros g?teau et il est encore possible d’en arracher un morceau. Mais ceux qui esp?rent en prendre une bouch?e feraient mieux d’avoir une vision et une strat?gie en cons?quence.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLVI) : le laxisme multinational et l’incroyable réceptionniste de Mulhouse :

Le trafic international de cocaïne et son expansion fulgurante sont les résultantes de plusieurs laxismes.  ...