Accueil / A U T E U R S / LES 7 DU QUÉBEC / André Lefebvre / La fin de notre nation!!!

La fin de notre nation!!!

FLQ - CP

Je r?p?te ici ce que j?ai d?j? ?crit et qui r?sume exactement ma pens?e sur l?histoire de notre nation.

C?est autour de 1815 que l?histoire de notre nation ?canayenne? commence r?ellement ?? ?tre effac?e de l?histoire officielle.

C?est l? le d?but de la fin de l??poque ??h?ro?que?? de notre histoire. Rapidement, l?industrie du bois surpassera celle de la traite des fourrures. La ??civilisation?? prendra le contr?le de l?esprit d?aventure, du caract?re enjou? et du courage extraordinaire des jeunes Canayens. Ceux-ci se manifesteront, dor?navant, sur la drave des billots flottants sur les rivi?res vers les moulins ? scie. Les Anglais les appelleront les ??Roughmen?? et non les ??Raftmen??; parce que les billots n??taient pas attach?s en ??radeaux?? sur ces rivi?res. Les ??raftmen?? ?taient plut?t sur le fleuve.

Suite ? ce d?veloppement ?conomique, le domaine de la construction devient graduellement, lui aussi, une industrie. Plusieurs ??habitants?? deviendront ??travailleurs sp?cialis?s?? de la construction dans la r?gion de Montr?al, tout en gardant un ??pied ? terre?? dans la r?gion de leur origine. D?autres encore, d?cideront de d?m?nager aux USA o? l?industrialisation est encore plus effervescente.

Ces derniers expriment physiquement le fait que le ??Canayen?? n?est pas limit? au territoire du Qu?bec. Pour eux, la ??main mise?? sur le continent nord-am?ricain est un droit acquis par les ??Canayens?? et il est inalt?rable. Il n?est donc pas question, ? leurs yeux, de ??s?expatrier??; ils ??d?m?nagent??. Ce ??droit acquis?? continental sera effac? de l?histoire par les USA tout autant que par le?Canada et ensuite par le Qu?bec lui-m?me. Le ??Canayen?? deviendra rapidement, presque en une seule g?n?ration, un ??sans patrie??. Par contre, partout en Am?rique du Nord jusqu?? nos jours, le ??Canayen?? sera toujours consid?r? comme le meilleur travailleur que puisse engager un patron d?entreprise.

Ces ?Canayens sans patrie?? devront, dor?navant, se soumettre et accepter d??tre isol?s les uns des autres, la plupart dans la ??r?serve?? du Qu?bec. Les autorit?s de la Province parviendront rapidement ? leur faire croire que le Qu?bec est leur seul vrai territoire, qu?ils sont des ??Fran?ais abandonn?s?? plut?t que des ??Canayens par choix??, et que le peu de courage de leurs anc?tres, plus ou moins mollusques et illettr?s, leur ont acquis seulement le droit d??tre un peuple de seconde classe dans un pays anglo-saxon o? ils feront, dor?navant, figure de ??porteurs d?eau??.

Le clerg? canadien d?veloppe, chez nous, cet esprit de d?valorisation nationale face aux autorit?s. Il enseigne ? nos parents que plus ils souffrent, plus ils seront ??r?compens?s?? de ??l?autre bord??, au Paradis. Il leur apprend ? ??tendre l?autre joue?? l?chement au lieu de le faire honorablement; ? ?tre soumis par crainte au lieu d?avec h?ro?sme. Le clerg?, depuis longtemps, est devenu tr?s ??efficace?? ? ce petit jeu. Pour s?en rendre compte, il suffit de lire l?histoire des Gaulois, elle aussi effac?e de l?histoire de France, intitul?e ??Les myst?res du peuple?? d?Eug?ne Sue. Vous comprendrez ?galement pourquoi cette oeuvre fut, rapidement, mise ? l?index et que plusieurs exemplaires furent br?l?s un peu partout en Europe, lors de sa parution.

L?histoire des Gaulois ressemble beaucoup ? celle des ??Canayens??. Sauf que les Anglais ?taient plus ??inquiets??, face aux Canayens, que les Francs, face aux Gaulois qui ne parlaient pas tous la m?me langue. Quant au clerg?, il n??tait devenu qu?un peu plus ??diplomate?? qu?? l??poque des M?rovingiens. L?histoire de France est tr?s belle; mais il faut admettre que la fiert? et l?honneur du Gaulois Vercing?torix lors de sa reddition ? C?sar, est mille fois plus remarquable que le barbarisme l?che et hypocrite du Franc Clovis dans le r?cit du vase de Soisson.

L?histoire nord-am?ricaine officielle actuelle n?est qu?un l?che assassinat sournois et hypocrite de l??me de la nation la plus h?ro?que de l?Am?rique du Nord: la nation ??Canayenne??. Il reste cependant ?vident que dans chacun de ces Qu?b?cois, il y a toujours un ??Canayen?? qui dort. La question est?:?Est-il encore possible de le r?veiller pour qu?il reprenne conscience de son identit??

Parce que, actuellement, tous les Qu?b?cois la recherchent, cette identit? assassin?e. Sans elle, le c?ur m?me de leur nation h?ro?que est inanim?. La situation est la m?me pour l?identit??annihil?e?de sa nation s?ur, la nation am?rindienne. Sans l??veil de la premi?re, ni l?une, ni l?autre n?ont la moindre chance; mais personne encore n?en per?oit l?imminence.

L?essentiel du probl?me actuel n?est pas une question de ??langue??, mais bien une question ??d??me??. Car une langue sans ?me n?a absolument rien ? dire d?important; tandis que l??me survivante d?une nation garde?automatiquement?sa langue.

L?honneur et?l?h?ro?sme?d?une nation n?est pas de frapper comme un Viking ??berserk?? sautant du bateau dans un tas d?ennemis; c?est plut?t de relever la t?te et de n?gocier d??gal ? ?gal avec l?autre parti sans accepter la d?valorisation. Il sera toujours temps de devenir ??berserk??.

Par contre, pour ne pas accepter la ??d?valorisation??, il faut, au d?part, reconna?tre QUI nous sommes vraiment.

Andr? Lefebvre

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Pour Trump, un soldat peut assassiner sans vergogne !

La petitesse d’esprit du dirigeant de la plus forte armée au monde n’est pas une ...