Accueil / L O C A L I S A T I O N / AFRIQUE / La d?portation de Noirs

La d?portation de Noirs

La d?portation de Noirs

 

Lors d?une table ronde sur la?traite des noirs et l?esclavage, en octobre 1998, j?avais trait? le th?me de ??la d?portation massive d?Africains, un crime contre l?humanit?. De retour vers Paris, un historien, professeur ? l?universit? d?Orl?ans, m?a sugg?r? d?une fa?on tr?s amicale de ??ne pas employer le mot d?portation s?agissant de la traite car il vaut mieux ?viter les malentendus??. Comme je le regardais sans rien comprendre, il ajouta que si, toutefois je tenais absolument ? employer le mot?d?portation?? l??crit, mieux valait l?utiliser entre guillemets et faire, en bas de page, une note pr?cisant qu?il est question de la?traite. Pour justifier sa position il pr?cisa : ??A l??poque de la traite, on n?a jamais employ? le mot d?portation. Aucun?manuel d?histoire, aucun?historien?n?emploie ce mot pour parler de la traite. Parfois on parlera d?importation ou de transport. Le mot d?portation renvoie aux d?portations ayant eu lieu en Europe sous la domination nazie et, en cons?quence, il est intellectuellement malhonn?te d?en faire un emploi abusif.??

J?ignorais que m?me le droit d?appeler par son nom?la d?portation d??tres humains la plus gigantesque que l?histoire de l?humanit? ait connue?pouvait nous ?tre contest?. Et cela, pour la raison que les?n?griers, leurs descendants et leurs historiens, ni ? l??poque ni apr?s, n?ont employ? ni autoris? l?emploi du mot d?portation pour qualifier leur pratique. Ainsi, parce que les auteurs de ces actes barbares privil?gi?rent l?emploi d?euph?mismes comme ??traite??, nous serions pri?s de nous en tenir l? ??Le monopole des mots et des d?finitions n?est pas anodin. Il fait partie de la?manipulation de l?histoire?et du?contr?le de son interpr?tation. C?est l? que les enjeux d?une?qualification juridique?apparaissent dans toute leur ampleur saisissante.

Lorsqu?ils font des recherches sur le ph?nom?ne?nazi, les historiens occidentaux ??les seuls qui, des si?cles durant, ont eu le pouvoir d??crire et leur histoire et la n?tre?? font de leur mieux pour ne pas comprendre qu?Hitler ne fut que le?r?v?lateur d?une sauvagerie raciste install?e et remontant bien avant le XX?me si?cle, une sauvagerie raciste, un syst?me d?an?antissement de l?homme dont, jusqu?alors, seuls les peuples colonis?s avaient fait l?exp?rience.

Quant aux?philosophes, occidentaux bien entendu, ils s?appliqu?rent, apr?s 1945, ? nous convaincre que le nazisme, l?Allemagne hitl?rienne et les g?nocides hitl?riens ne pouvaient pas ?tre compris avec les principes ou les crit?res traditionnels de la philosophie occidentale. Ces messieurs, si cart?siens et ?pris de logique, ne comprirent pas que, du fait du?g?nocide?des indig?nes d?Am?rique, du fait de la?d?portation massive des Africains?et de leur mise enesclavage,?Auschwitz?ne peut pas ?tre per?u partout et par tous comme il l?est en?Europe?et par les europ?ens. En sorte que, l? o? un philosophe europ?en se pose la question de savoir si, apr?s Auschwitz, il est ??possible de penser??, un descendant d?Africains d?port?s, pas philosophe pour deux sous, peut lui expliquer : la ??pens?e philosophique?? ne fut en rien ?branl?e apr?s?Gor?e?et, pire encore, apr?s?Saint-Domingue, et ne sera donc gu?re boulevers?e par des atrocit?s dont elle s??tait accomod?e aussi longtemps que les?victimesappartenaient ? d?autres latitudes que la ??philosophie??.

Il est temps et il est n?cessaire qu?au moins les Noirs sachent que la?diff?rence fondatrice du d?calage entre le g?nocide afro-am?ricain et les g?nocides hitl?riens?rel?ve non pas des faits, mais de leur?qualification juridique, ainsi que de la qualit? des victimes. Une fois cela admis, chacun, s?il le veut, pourra comprendre qu?en histoire la d?finition et la qualification des faits, ainsi que leur?dimension historique, sont affaires de?pouvoir.??

???????????????????? Rosa Amelia Plumelle-Uribe?(La F?rocit? Blanche)

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le jour où j’ai rencontré un esclave

Il y a une bonne trentaine d’années, j’ai séjourné assez longuement au Sénégal. J’ai été ...

14 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour,

    C’est tellement vrai qu’il faut même se questionner sur le prétendu génocide nazi? Hitler était-il vraiment le diable qu’on veut nous faire croire? Maintenant qu’on sait que Mère Théresa fut totalement le contraire de ce que la version officielle prétendait, de l’autre côté il semble clair qu’Hitler était aussi le contraire de ce que la version officielle prétend.

    C’est le mythe de la caverne de Platon, la réalité est le contraire des apparences. Le monde vit dans l’illusion, les peuples sont dans un état de psychose collective.

    Cordialement,

    Nicolas

  2. avatar

    Les SS n’étaient donc que les derniers avatars des négriers et des garde-chiourme des plantations ?!…
    On en voit un aussi qui s’imagine qu’il va gommer les crimes des nazis … ce qui n’est certainement pas le sujet en cours !…

    • avatar

      Jean Louis,

      As-tu vraiment étudié le sujet, ou alors tu fais comme la plupart des gens : tu racontes ce que tu as entendu à l’école et à la télévision? Quand on se fait laver le cerveau il est difficile d’avoir un esprit critique.

      Il est pourtant facile de comprendre que quand il y a des lois pour t’interdire de penser quelque chose, c’est certainement parce que la pensée interdite est vraie. Mais peut-être que tu ne savais même pas que de telles lois existait?

      Cordialement,

      Nicolas

    • avatar

      En France, la liberté de pensée est un des piliers de notre pays !… Par contre, prétendre que certaines choses n’existent pas ou n’ont jamais existé est effectivement un délit !… Tu peux le dire et l’écrire …. mais il faut en payer le prix !…

      à part çà, je ne vais pas perdre mon temps avec tes propos insultants et donc insignifiants !… Je pense à l’inverse de toi et n’ai pas de comptes à te rendre sur ma façon de penser !… Si ton miroir magique passe son temps à t’éclater à la figure, peut-être finiras-tu par comprendre que cela provient du reflet déplaisant qu’il doit renvoyer !…

    • avatar

      Jean-Louis,

      Tu oses affirmer que la liberté d’expression est un pilier de ton pays, alors que la liberté d’expression est clairement bafouée par la loi Fabius-Gayssot. Quelle cohérence!! Tu l’admets en plus, mais surtout tu approuves une police politique de la pensée. Pourtant la seule chose interdite concerne seulement l’Holocauste. On peut affirmer n’importe quelle fausseté sur n’importe quoi, sur n’importe quelle race, mais pas concernant les juifs. Et après ça tu t’imagines défendre les droits de l’Homme et l’égalité?! Trouvez l’erreur.

      Tu affirmes que tu ne perdras pas ton temps, mais tu me réponds, encore une contradiction de ta part. Tu t’imagines une insulte, alors que c’est une question, ce que tu ne sembles pas capable de distinguer. Je n’ai jamais affirmé que tu avais des comptes à me rendre, c’est toi qui le pense puisque tu me réponds. En tous cas tu te contredis souvent sans même t’en rendre compte.

      Tu te sens attaqué personnellement, alors que ce sont tes idées qui sont remises en question, mais toi tu finis ton propos avec une attaque personnelle. Ça fait combien de contradictions de ta part en si peu de texte? Tes idées sont fausses car tu ne fais pas de recherches, mais tu penses avoir la vérité. Et ton esprit critique est défaillant, c’est pourquoi ton esprit est fermé à se remettre en question et à rechercher la vérité.

      Cordialement,

      Nicolas

  3. avatar

    J’ai un peu de peine a comprendre cette discussion. Personne ici ne nie, je crois, qu’il y ait eu de la part des nazis une tentative de génocide des Juifs . Personne ne nie non plus, je crois, qu’il y ait eu d’autres génocides; le massacre concerté des plus faibles par les plus forts est une constante tout au long de l’Histoire.

    Personne enfin ne nie non plus, je crois, « qu’en histoire la définition et la qualification des faits, ainsi que leur dimension historique, sont affaires de pouvoir »

    Est-ce que quelque chose m’échappe ?

    PJCA

    • avatar

      Si , les révisionnistes, çà existe, et on en trouve un qui rôde dans les parages !… Ceci dit, ce moins-que-rien s’est assez démasqué et je ne vais pas perdre une seconde de plus pour lui accorder une quelconque attention !…

  4. avatar

    @ JL

    N’oubliez pas, toutefois, que l’Histoire comme science est ESSENTIELLEMENT « révisionniste », au sens large. C’est sa mission. Il y a déjà toute une école qui, sans aucune sympathie fasciste ni raciste, présente le nazisme comme un miracle économique et en cherche les causes. Soyez prudent de ne pas vous retrouver à nier des « faits » qui ne sont plus contestés. On ne peut pas dire, parce qu’on n’aime pas le communisme, que Gagarin n’a pas été le premier homme dans l’espace…

    PJCA

    • avatar

      Je ne souviens pas d’avoir fabriqué de la fausse Histoire !… Par contre, je prétends user de mon droit de critique en tout lieu et sur tout sujet de mon choix !… Et si l’Histoire nous a joué un nouveau tour pendable en métamorphosant l’idéal de liberté que fut le communisme en un outil d’oppression [ comme les conséquences napoléoniennes de la Révolution Française !..], il importe surtout de savoir pourquoi et comment !… Par contre, aussi bien le nazisme que le fascisme sont sociologiquement des mécanismes parfaitement identifiés : ce furent des opérations mercenaires comme les empires romains et carthaginois avaient monté pendant les guerres puniques, visant à la destruction d’un adversaire en se servant d’un tiers !… Ni les redoutables industriels de la Ruhr, ni les aristos de la City of London, ni les millionnaires US ne condescendaient à se salir les mains avec les Slaves, ces ex-races « esclavons » !… ( Mais l’épopée mussolinienne a commencé à se scléroser rapidement … tout en allant déchirer l’Afrique, tandis que les nazis donnaient naissance à une horde de psychopathes hyper-dopée !… )

      Quant à Youri Gagarine, ces enfantillages sont vraiment lassants : une légende tenace continue à prétendre que les Russes auraient caché que leur héros s’était éjecté avant l’atterrissage alors que « l’Humanité-Dimanche », leur organe « officieux », avait publié les différentes phases du vol sous forme de « bd » quelques semaines plus tard !…

  5. avatar

    J’ai encore de la difficulté a comprendre qui défend quoi sur ce fil. Je me sens poussé accepter des idées que je ne conteste pas, mais que j’ai parfois au contraire défendues ! C’est une évidence que chacun interprète l’HIstoire « à la 1984 », dans le sens des thèses qu’il défend, mais je crois que l’on converge avec le temps vers une description plus exactes des événements, a la mesure justement où ces événements ne sont plus utiles pour aviver des passions contemporaines. L’homosexualité de Lyautey, la pédophilie de Ghandhi ou que Jeanne d’Arc aient entendu des « voix… c’est bon ou mauvais pour Le Pen ou Melenchon ? Ca fait monter ou baisser le Libor ?

    On reste serieux quand on garde les choses en perspective et qu’on ne se prend pas trop au sérieux…

    PJCA

  6. avatar

    Il me « semble » bien que l’on parlait de la déportation des Noirs et de la signification de l’esclavage à travers l’Histoire ?!… Moi, mes commentaires se retrouvent toujours dans ce cadre … et n’en sortiront pas !… ( Identifiant au passage quelque faussaire « égaré » qui tente de justifier les activités criminelles de ses complices !… Mais devra nettement mieux faire pour rendre crédible ce rôle de « victime » !… )

    • avatar

      Jean-Louis,

      Tu te penses bien courageux d’attaquer quelqu’un qui n’a pas le droit de défendre ses idées, à chacun de tes commentaires. Si je pouvais exprimer mon point de vue, celui de la vérité sur ce sujet, je pourrais facilement démontrer que j’ai raison et que ton point de vue ne tient pas la route, même si par orgueil tu ne l’avouerais jamais. Mais comme la liberté d’expression est une fausseté évidente dans les supposées démocraties, alors tu pourras continuer d’écrire n’importe quoi et croire que tu as raison, seulement parce qu’il est interdit de te répondre.

      En plus tu aimes beaucoup les attaques personnelles, plutôt que de t’en tenir à des idées. C’est ainsi que tu me déclares complice de quelque chose qui s’est passé bien avant ma naissance en 1972. Continue de te pavaner dans ton arrogance, mais cesse de m’interpeller s’il te plaît, puisque cela ne sert à rien de continuer dans une situation aussi injuste et inégale. Même si les aux démocrate comme toi pensez défendre l’égalité et la liberté c’est encore pire. Quelle liberté dans une dictature économique avec un faux terrorisme manigancé par vos gouvern&ments.

      Cordialement,

      Nicolas

  7. avatar

    3e ligne avant la fin : « les faux démocrates comme toi… »

    • avatar

      J’avais vu la lettre manquante, pas la peine de te mettre en frais pour si peu : tu peux toujours tenter de me diffamer, mais tes « idées » sonnent définitivement creux !… Souviens-toi juste que tu peux toujours les « défendre », mais cela réveille invariablement les monceaux de cadavres de leurs victimes, qui détestent de plus en plus qu’on dérange leur repos !… ( Et toi et tes congénères, dans ces cas-là, vous retournez dans les égouts de l’Histoire !… )