Accueil / T Y P E S / Articles / La culture du drone social

La culture du drone social

 

Et si c?est un despote que vous voulez d?tr?ner, veillez d?abord ? ce que son tr?ne ?rig? en vous soit d?truit. ( Khalil Gibran)

??Vous vous conduisez comme si la stupidit? ?tait une vertu??

Heinrich Dorfmann (?Le vol du Phoenix)
***

L?Homme est si petit? Et il continue ? ?tre petit en empruntant l?ombre des grands de ce monde.

Des enfants maquill?s en vieux. On dirait des sages, avec leurs cheveux blancs, leurs rides, d?bitant des formules ?lim?es.

Corbeaux blancs perch?s.

L?Homme est si petit?! Un croyant b?gue, b?gayant et b?b?-gayant sur sa petite route de cailloux blancs.

C?est d?sarmant?! D?sarmant que ceux qui sont des ??t?tes?? dirigeantes de nos pays, des gens d?affaires importants, des ??sommit?s??,?copient l?Histoire comme si elle ?tait fig?e dans des mod?les?? suivre, alors que le calendrier Maya s??crit de jour en jour.

C?est pourtant simple?

Vous avez un terrain de 100 m?tres carr?. Si vous y allez avec un rythme de vie occidental, que vous trafiquez?les objets pour la mort imminente afin de vendre des objets. Que vous jetez, jetez, jetez? D?f?quez, d?f?quez, d?f?quez?!…?Avec une famille de quatre, vous allez faire de votre territoire la plus belle salet? et vous vous y enterrez lentement, suffocant.

C?est du mod?lisme.

Comme disait l?ing?nieur allemand dans le?Le vol du Phoenix?, apr?s qu?on e?t d?couvert qu?il fabriquait des mod?les r?duits d?avions?: ??C?est plus difficile de faire voler un mod?re r?duit??.

Et nous sommes des mod?les r?duits, crash?s dans le grand d?sert de la vie. Les soci?t?s occidentales sont des moules dangereux pour ?tre sculpt?s. On cultive, en serres d??cole, les capacit?s intellectuelles. Pas une gramme pour votre ?me? C?est l??re de l?Homme-outil, servant de grandes causes, pass? au m?langeur ?lectrique. ?a donne une p?te de croyants ? la solde d?une ???glise?? d?avoirs et de pouvoir.

L?Histoire d?Adam et ?ve et la pomme de Steve Jobs

Steve Jobs est mort.

??C?est mieux d??tre un pirate que de rejoindre la marine.??

? ce que j?ai pu voir sur le net, il en est qui pleuraient. C??tait triste. On aurait dit que J?sus et Bouddha ?taient partis ensemble, d?un seul coup?: comme deux ic?nes sur un ?cran.

Steve Jobs?:?Un?c?licole??de notre ?re moderne.

Et pourtant?

Bien que Jobs soit un chef charismatique et persuasif, certains salari?s d?Apple le d?crivent comme erratique et capricieux.?Bud Tribble?invente ? cette ?poque le terme de ??champ de distorsion de la r?alit??? qu?il emprunte ? la s?rie?Star Trek10?et qui d?crit la capacit? de son patron ? imposer aux autres ses conceptions, quelles qu?elles soient. Ce dernier n?h?site pas en effet ? humilier ses collaborateurs en public et est r?put? pour sa vision ??binaire?? de leur travail?: soit???c?est g?nial??, soit, le plus souvent,???c?est de la merde??a 15. Le m?me principe est appliqu? aux ?tres humains qui sont soit???brillants??,????clair?s???et peu nombreux, soit font partie de la masse des???demeur?s??, des??joueurs de seconde ou troisi?me division???qui tirent une entreprise vers le bas et dont il faut se s?parer au plus vitea 16. Jobs est capable de repousser une id?e d?un de ses collaborateurs en la qualifiant de ??stupide?? et de revenir plus tard en s??tant attribu? cette id?e. Il sait imposer des d?lais qui paraissent impossibles ? tenir en disant juste qu?il n?acceptera aucune objection10. Par ailleurs, il scelle le malheureux destin du?Lisa?(?chec commercial, rapide arr?t de la production) en rendant le Macintosh incompatible avec cet appareila 12?et cr?e un rapport de force et un lourd climat de tension entre son ?quipe et celle qui s?occupe de l?ordinateur qui continue encore ? cette ?poque ? assurer l?essentiel des revenus de son entreprise, l?Apple II7, en expliquant notamment?:???C?est mieux d??tre un pirate que de rejoindre la marine11.??

Wikipedia

Les lois fondamentales de la stupidit? humaine

Selon Carlo Cipolla, brillant historien italien, m?me les laur?ats du prix Nobel n??chapperaient pas ? la stupidit??

Disons, pour introduire le lecteur ? la pens?e redoutablement aiguis?e de M.?Cipolla, que le cr?tin est celui qui agit de fa?on ? ce que son action entra?ne une perte pour lui-m?me et un gain pour nous?; le bandit est celui qui obtient un gain en nous causant une perte?; tandis que le stupide est ??celui qui entra?ne une perte pour un autre (?) tout en n?en tirant lui-m?me aucun b?n?fice et en s?infligeant ?ventuellement des pertes??. D?o? l?importance de la derni?re loi fondamentale?: ??l?individu stupide est le type d?individu le plus dangereux??, plus dangereux encore que le bandit??Source?

Le ??g?nie?? arnaqu?

Paul Frampton est un des physiciens des particules les plus ?minents aux ?tats-Unis. Un super cerveau scientifique, prof en Caroline-du-Nord, conseiller scientifique de haut niveau, un type qui fr?quente des Prix Nobel et pour qui les bosons n?ont pas de secret.

Le professeur Frampton est pr?sentement d?tenu en Argentine pour importation de 2?kg de coca?ne.

Qu?allait-il faire ? Buenos Aires avec 2?kg de coke??

Il allait rencontrer Denise Milani, Miss Bikini Monde 2007, une fille qu?on n?a pas vue r?cemment dans les congr?s de physique quantique. Le professeur Frampton, du moins, pensait qu?il correspondait par internet depuis trois mois avec Mme?Milani.

Elle lui ?crivait de si belles choses?!

Paul… J?en ai assez de ces s?ances de photos, cette vie superficielle… Je m?int?resse aux hommes plus vieux, tu es si brillant… viens me rejoindre en Bolivie, on va causer bosons et acc?l?rateurs de particules… je veux refaire ma vie avec toi…

Et cet idiot de scientifique de 68 ans de sauter dans un avion pour La Paz tout excit?. Rendu l?, comme de raison, pas de Miss Bikini. Mais un type qui lui dit?: zut, elle vient de partir pour Bruxelles, mais elle t?attend, mon maudit chanceux?! Passe par l?Argentine, oh, apporte-lui donc cette valise, elle l?a oubli?e ici, elle te remerciera…

Et ce brillantissime docteur a saut? dans l?avion avec la valise pleine de coke sans se poser de question. La police l?a cueilli. Il attend son proc?s.?Yves Boisvert

R?ussir une vie??Passe-moi le mouton au Photoshop?!?

La sienne consiste ? d?limiter et ? prendre conscience de son territoire temporel.?Nous sommes les ?tres que nous sommes par les dieux que nous choisissons. Et nous sommes limit?s dans le temps? pour les choisir.

Pour r?ussir une soci?t?, il faut r?ussir ??sa?? vie. De par le bombardement virtuel actuel, dieu est un neurone ?chevel? qui copie un neurone ?chevel? pour devenir riche et passer ? l??tape du dieu ??genre?? 21esi?cle.

Machine.

Nous sommes ce que nous mangeons, dit-on. Alors, ??intellectuellement??, nous sommes ce que nous avalons de toutes ces infos trafiqu?es, de toute cette ???ducation?? dirig?e.

Inconsciemment, nous risquons de devenir des drones command?s ? distance par des cheveux blancs peu ?volu?s et tueurs en s?rie,??lus par une d?mocratie ? laquelle nous livrons une grande partie de nos avoirs pour nous ???duquer??.

C?est ? partir de l? qu?il faut ?chapper aux gars de Washington qui, assis sur leur si?ge, contr?lent les manettes qui tueront des enfants.

Des Mozart assassin?s, il en pleut.

Et en incandescence? Comme des fous folets…

?pilogue

J?ai visionn? un reportage sur le Laos.

« Au Laos, tout ce qui bouge se mange, sauf les bicyclettes?! Scorpions d?eau, punaises g?antes, araign?es, larves et cafards. Tout y passe. Comme 3000 ethnies ? travers le monde qui mangeraient plus de 1400 esp?ces diff?rentes, les laos se nourrissent d?insectes. Ils sont entomophages. Mais comment donc, ces larves et ces insectes arrivent-ils sur les march?s, dans les assiettes. Au-del? de l?exotisme du mets, la promesse est celle d?un voyage.?Laos

C?est moins simple que ce paragraphe. Pour nous, les hyper civilis?s,?c?est?impensable…Toutefois, c?est?dans la tradition laotienne. Il en est qui vivent de chasse aux insectes comme les am?rindiens on v?cu de la chasse au bison, aux cerfs, au petit gibier.

Voil? cependant que depuis une d?cennie, le Laos ??s?ouvre au monde??? On aime bien la culture am?ricaine et le?hip-hop.

Pendant la guerre du Vietnam, le Laos fut le pays le plus bombard?. Des bombes ? fragmentations font encore des dommages chez les enfants, aujourd?hui.

Des jouets enterr?s?

Fascinant?!

Ne pas se laisser tromper par les apparences?: intellectuellement, nous mangeons des insectes. Quant au ??bonheur?? ?tasunien, il est concentr? dans les images et dans la ??culture?? am?ricaine, vendue au prix du b?uf, alors que nous bouffons de ces grenouilles ? manettes.

Comme disait l?am?ricain cultiv?, en fran?ais?:

??Bon app?tite??.

Ga?tan Pelletier

26 octobre 2012

La Vidure

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLVI) : le laxisme multinational et l’incroyable réceptionniste de Mulhouse :

Le trafic international de cocaïne et son expansion fulgurante sont les résultantes de plusieurs laxismes.  ...