Accueil / A C T U A L I T É / La couleur de l’espoir

La couleur de l’espoir

Ce vert, qui fait trembler les comédiens, (il porterait la poisse ?), et les fervents adorateurs du nucléaire, est avant tout la couleur de l’espoir.

Pour la petite histoire, en réalité, pour les comédiens, cette parano du vert était liée à l’utilisation de l’arsenic, lequel servait à l’époque à donner à leurs costumes de scène cette belle couleur verte, et la transpiration aidant, l’arsenic venait contaminer l’acteur, avec les conséquences que l’on peut imaginer. lien

Mais revenons à l’espoir vert…

Les COP se suivent et se ressemblent, et les promesses s’envolent encore plus vite qu’elles sont venues, mais pourtant, un peu partout les énergies propres et renouvelables font des percées de plus en plus significatives.

Ainsi Las Vegas, cette célèbre ville du jeu vient de décrocher un joli pompon en devenant la plus grande des villes des Etats-Unis uniquement alimentée par les énergies vertes.

Pour y parvenir, plusieurs pistes ont été exploitées : aux turbines hydro-électriques du barrage Hoover, se sont ajoutés une centrale solaire photovoltaïque d’une puissance de 100 mégawatts, et de nombreux panneaux solaires sur le toit des bâtiments, le tout appuyé par de sérieuses mesures d’économie d’énergie, permettant d’économiser annuellement près de 5 millions d’euros. lien

centrale_solaire_las_vegas

 

Restons aux USA pour découvrir la plus grande centrale solaire thermique du monde, inaugurée par Google, qui pour  2 milliards d’euros, au cœur du désert de Mojav, produit centrale_solaire_google de l’électricité pour 140 000 ménages, avec une capacité de 400 Mégawatts. lien

Google est en effet l’un des acteurs financiers de cette installation à hauteur de 168 millions de dollars, afin de peaufiner l’image de marque qu’il veut se donner, dans le domaine de la défense de l’environnement. lien

Quittons les USA pour le Danemark, ce pays qui a vu naître la 1ère éolienne géante, à Tvind, est aujourd’hui le 1er pays à tourner à 100% en énergies propres et renouvelables.

Les Danois ont fait encore mieux, ils sont maintenant en surproduction énergétique, ayant produit 111% d’électricité, dont ils ont revendu le surplus à l’étranger. lien

eolien_danemark

 

Quelle leçon pour la France dont l’éolien ne représente que 3,9% de la production d’électricité, alors notre potentiel marin est l’un des plus riches de toute l’Europe.

Encore plus près de nous, allons en Flandres, puisque le parc éolien flamand vient d’atteindre, avec 52 turbines supplémentaires, une capacité de 920 MW…auquel s’ajouteront une dizaine d’éoliennes supplémentaires qui seront raccordées au réseau en 2017. lien

Dans le monde entier, les énergies propres ont le vent en poupe, et d’Ouarzazate, au Maroc, ou une centrale géante thermodynamique répartie sur 2000 hectares, alimentera sous peu 2 millions de foyers (lien), à Melbourne, ou sur les toits de l’entreprise AGL énergie, 20 000 mètres² de panneaux solaires génèrent 100 000 kWh par an, (lien) en passant par Berlin, ou sur la façade sud d’un immeuble, les cellules photovoltaïques injectent dans le réseau 25 000 kWh par an. lien

En Espagne, près de Séville, les 624 miroirs héliostats donnent de l’électricité propre à 6000 foyers, pour un coût total de 35 millions d’euros. photo

Transmis à Areva qui à dépassé les 10 milliards d’investissement pour un EPR dont on ne sait s’il sera opérationnel un jour. lien

Au Costa Rica, le choix a été fait de s’écarter des énergies sales et fossiles, et que ce soit grâce à la géothermie, à l’éolien, au solaire, et surtout grâce au méthane fabriqué, le pays réussit à s’alimenter principalement d’énergies propres.. lien

methane_costa_rica

 

Le plus grand parc éolien en mer se trouve au large des côtes britanniques, et alimente en énergie 500 000 ménages.

Non loin de là, en écosse, l’hydrolienne AK-1000 va alimenter en 2017 jusqu’à 200 000 foyers.

hydrolienne_ecossaisse

 

En Islande, à Nesjavellir, (ou en Californie, à Salton Sea, et ailleurs…) la géothermie produit 70% de l’énergie totale nécessaire aux islandais.

geothermie_islande

 

Et quid de cet engin nommé Azura, immergé par 30 mètres de fond, non loin de l’archipel d’Hawaï, qui convertit les mouvements des vagues en électricité ?

azura

 

ou de ce WS-4, installé en Chine, comportant 4 turbines verticales, capable d’exploiter l’énergie des vents les plus violents ?

ws4

 

En Europe, les énergies propres, d’après Eurostat, sont la principale source énergétique, et dépassent le nucléaire, même si la France fait largement figure de cancre de la classe. lien

On vous le dit, 2017, c’est l’année de l’espoir…peut être pas en France, mais en tout cas un peu partout dans le monde.

Comme dit mon vieil ami africain : « c’est pas que le puits soit trop profond, c’est que ta corde est trop courte  ».

L’image illustrant l’article vient de mathieumth.wordpress

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Commentaires

commentaires

A propos de Olivier Cabanel

avatar

Check Also

Les champions de l’évasion

Certains s’évadent régulièrement des prisons les plus sûres, et sont finalement repris, jusqu’à la prochaine…mais ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Allons nous vers un changement de paradigme, je l’espère car nous avons un passé lourd de conséquences ,vu l’état actuel de notre planète, il est vraiment temps de changer son fusil d’épaule.
    Souhaitons à notre société un retour à l’amour du bien d’autrui ,indispensable pour notre avenir et nos générations futures