Accueil / A C T U A L I T É / La Commission europ?enne oblige les pays touch?s par la crise ? privatiser l’eau

La Commission europ?enne oblige les pays touch?s par la crise ? privatiser l’eau

Sources?: [France Libert?s]

Un communiqu? de presse ?mis aujourd’hui (25 – 10 – 2012, NDLR) par France Libert?s – Fondation Danielle Mitterrand, la Coordination Eau Ile de France et ATTAC

Bruxelles – La Commission europ?enne promeut d?lib?r?ment la privatisation des services de l’eau comme l’une des conditions impos?es dans le cadre des plans de sauvetage, a-t-elle reconnu dans??une lettre adress?e aux groupes de la soci?t? civile. La direction du commissaire europ?en Olli Rehn a r?pondu aux questions pos?es dans??une lettre ouverte, ?crite par des organisations de la soci?t? civile, concernant le r?le jou? par la Commission quant ? l’obligation de privatisation impos?e par la Tro?ka ? la Gr?ce, au Portugal et dans d’autres pays. Aujourd’hui, dans une deuxi?me lettre au commissaire Rehn, les organisations exigent qu’il ??s’abstienne dor?navant de toute pression imposant des conditions de privatisation de l’eau??.

Le fort appui de la Commission pour la privatisation va ? l’encontre de la tendance croissante en Europe et ailleurs ? constater que la privatisation ne livre pas forc?ment les bienfaits annonc?s. Paris et d’autres villes ont r?cemment re-municipalis? leurs services d’eau en raison de mauvaises exp?riences avec la privatisation. En 2004, le gouvernement n?erlandais a adopt? une loi interdisant la d?l?gation du service public de l’eau au secteur priv? et la Cour constitutionnelle italienne a jug? que toute l?gislation future tentant de privatiser les services publics serait inconstitutionnelle.

Dans sa r?ponse, la Commission n’a pas avanc? le moindre argument permettant d’appuyer sa position, et ce alors que la recherche montre que les services publics sont souvent plus efficaces que ceux du priv?. Elle enfreint ?galement des articles cl?s du Trait? de l’Union Europ?enne pr?voyant sa neutralit? concernant le r?gime de la propri?t? des services de l’eau (1).

Certains eurod?put?s ont d?j? pos? une question ? la Commission pour demander des ?claircissements sur la contradiction entre les recommandations de la Tro?ka et la neutralit? requise de la Commission.

??Cela montre vraiment comment la Commission a perdu contact avec la r?alit?. Leurs arguments id?ologiques ne sont pas fond?s sur des faits attest?s et vont jusqu’? ignorer la volont? d?mocratique du peuple??, a d?clar? Gabriella Zanzanaini, de Food & Water Europe.

??La Commission doit s’expliquer sur bon nombre de points. Non seulement il n’existe pas de preuve pour soutenir l’id?e que le secteur priv? est plus efficace, mais il y a aussi une tr?s forte r?sistance du public face ? la privatisation. Les citoyens europ?ens ne reculeront pas facilement sur ce sujet??, A d?clar? Jan Willem Goudriaan de la F?d?ration Syndicale Europ?enne des Services Publics (FSESP).

Alors que les mouvements ? travers l’Europe s’intensifient pour lutter contre la vente de l’eau publique,??une premi?re Initiative Citoyenne Europ?enne?a ?t? lanc?e pour promouvoir la mise en ?uvre du droit ? l’eau pour tous en Europe et afin que l’approvisionnement en eau et la gestion des ressources en eau ne soient pas soumis ? aux ??r?gles du march? int?rieur?? tout en ?tant exclus de la lib?ralisation.

(1) La ??neutralit? sur la question des r?gimes de la propri?t? public ou priv? des services de l’eau est pr?sent? dans l’article 345 TFEU et Art. 17 1 de la Directive 2006/123/EC relative aux services dans le march? int?rieur

T?l?charger le communiqu? de presse?:

 

oulala.info

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les milices au Michigan, une vieille histoire… d’extrême droite (1)

A peine l’annonce du kidnapping raté de la Gouverneure du Michigan Gretchen Withmer faite, on a ...