Accueil / A C T U A L I T É / La charte des voleurs

La charte des voleurs

Chadort

La charte pourra être interprétée selon qu’elle sera lue de haut en bas ou de bas en haut, selon aussi que, par vos origines, vous soyez susceptibles d’entrer (avec visa) dans l’une des catégories suivantes et de vous conformer aux normes:

Si vous êtes niques (expression signifiant être aimé très fort ou faire l’objet d’un profond intérêt) ou êtes caetera (expression signifiant être trop nombreux à décrire), il est important de déterminer l’endroit où vous mettrez le doigt pour lire la charte, sinon celui où vous poserez la règle si vous êtes des citoyens en règle désireux de ne pas nous écarter du sujet.

On peut trouver des règles chez Walmart, dans la plupart des ventes de garage ainsi que dans toute bonne pharmacie, les mauvaises n’existant pas.

ami - CP

Tout d’abord quelques dispositions qui se résument à une seule pour l’instant:

1. Il est permis d’amasser tous les outils nécessaires à la réalisation de la charte, sauf ceux désignés ci-contre:

Seront interdits:

Les kirpans, les crucifix, les calices et les ciboires (ça fait commun de toute façon), les sceptres, les tire-boulettes de papier, les voiles, les rideaux, les burkas, les niqabs avec ou sans moustiquaire, les jupes trop longues ainsi que les casseroles. De plus, tous les enfants portant les prénoms Moïse, Noël, Marie ou Mohamed seront renommés.

Seront aussi interdits:

Afin d’éviter des accommodements, le mot lui-même sera interdit.

Sera aussi interdit le port du visage à deux faces, que ce soit pour dénoncer:

ANONYMOUS3 - CP

… ou pour faire genre!

halloween - CP

Il sera interdit de masquer la vérité afin de cacher le dessous des choses sous peine d’en faire toute une histoire:

upac - CP

Mais il sera toujours toléré de se cacher la moitié du visage.

Supplice, les photographes m'ont vu

Il sera interdit de porter un symbole visible d’allégeance qui n’ouvre pas droit à des accommodements raisonnables, eux-mêmes interdits d’ailleurs:

GND carr?

Sont interdits:  Carré rouge, macaron de la Croix-Rouge, le sigle des disciples d’Esculape, le logo du CAA, les yeux au beurre noir de la FTQ ainsi que toute bannière dont les dimensions rappellent l’ampleur des croyances, celles-ci constituant une atteinte à l’unifo…rmité:

drapeaux - CP

Tous ces signes de débordement seront interdits parce qu’ils font appel à des signes ostentatoires tout en faisant la promotion des cas lys.

Outre ce que la charte permettra, qui n’est pas déterminé, il y a les interdictions dont elle ignore aussi l’ampleur mais que les citoyens sont à contester. Le consensus qui risque de ne jamais voir le jour déterminera le pour et le contre, desquels on fera une sorte de bordereau:  soit on emprunte dans la charte des libertés, soit on gagne avec la charte des voleurs. Le résultat doit être nul pour ne pas enfreindre un sain équilibre et maintenir une balance équitable. Il ne s’agit pas d’emprunter sur les générations futures ni de vendre la peau de l’ours (l’ours n’étant cité ici que pour la forme et par manque d’expression respectable relativement à la vente de peau.  Il ne doit pas être perçu comme un quelconque signe ostentatoire)!

De façon pratique, il s’agit d’une capitalisation des valeurs dont la bonification ne doit affecter ni le rendement, ni le report, ni l’hypothèque.  La dépréciation de la charte des droits et libertés doit égaler ce qu’on investira dans la charte des voleurs.  Les tribunaux seront nommés vérificateurs des comptes. Leur structure ostentatoire ne saurait enfreindre la coutume voulant que la balance qu’ils représentent détermine les vides qu’ils soupèsent avec le plus grand soin, deux fois plutôt qu’une, les procès étant l’expression même de l’interprétation de ces vides qu’ils comblent en présence de magistrats portant boudins et toges.

juge - CP

Ceux-ci seront donc nommés vérificateurs et trancheront pour maintenir les quittés (soit ceux qui seraient tentés de partir s’ils ont été victimes d’une balance).

On ne saurait reprocher à la justice d’avoir le bras long et tout son temps, pourvu qu’elle s’accroche très fort à ses pré-jugés (sorte de juris prudents capables de faire pencher la balance).

Autres considérations:

1. Ne peut être contesté le droit à l’anonymat lorsqu’un citoyen n’arbore aucun signe distinctif, pourvu qu’il possède un visa, un passeport, une carte d’assurance-maladie, un numéro d’assurance-sociale, un extrait de naissance et un permis de conduire.  Prévoir une carte Air Miles.

2. Toute prétention à des droits conférés par une charte faisant l’objet de convoitise sera perçue comme une atteinte à la liberté de la modifier.

Droit de manifester:

Toute manifestation au sujet de la charte est autorisée lorsqu’elle a pour but de répandre le processus de détourner l’attention des dossiers cachés, faisant eux-mêmes l’objet d’un débat: doivent-ils demeurer cachés ou doivent-ils être détruits?

Toute autre manifestation devra être soumise aux règles en vigueur: spontanéité proscrite, itinéraire tracé, déroulement pacifique et revendications chimériques.  Il sera permis de tourner en rond au carré Emilie Gamelin!

Modifications prévues à la charte des droits et libertés:

1. Son appellation sera modifiée pour: charte des droits de l’homme et de la femme se conformant à la charte des voleurs.

Autres définitions:

1. Est voleur celui qui serait tenté d’améliorer son sort en vertu des dispositions de la charte des droits de l’homme, telle qu’elle est présentement rédigée.  Il pourra être poursuivi pour avoir tenté de faire obstruction à ses futurs droits.

2. Est voleur celui qui en vertu de la charte des voleurs tentera de conserver le droit de parole, le droit d’astiquer son crucifix dans son sous-sol et le droit d’étendre sa burka sur la pôle du rideau de douche de sa salle de bain.

Précision:

Le voile ne peut servir à cacher:  Si on ne se montre pas, c’est qu’on a quelque chose à cacher:  une bombe, une mauvaise dentition, des jambes arquées, des genoux disgracieux ou du poil en haut du rouge à lêvres!

Prépondérance:

1. Ici rien à dire.  Hors sujet puisque soumis à interprétation et que celle-ci sera interdite!

Privilèges en 3 volets:

1. Attendre la rédaction de la charte finale des droits et libertés.

2. Se servir de la charte des voleurs pour alimenter les discours, les discordes et les dissensions.

3. Comprend 1 et 2.

Autres considérations:

Ce qu’on a pas dit et qui revêt toute son importance est qu’il est hautement risqué de ne pas s’accoutrer à l’américaine à cause des nids de poule l’été et de la gadoue l’hiver!

Porter un turban, un faux toupet, une postiche ou un sombrero est à proscrire.  Toute société qui se respecte encourage la consommation, laquelle profite à ceux qui se cachent et ne désirent pas être découverts:  turban et tout ce patatras sur la tête équivaut à renoncer à un usage quotidien de fixatif pour les cheveux ce qui, pour le bien économique du Québec, ne doit pas être encouragé!

De même le format des photos pour les documents officiels ne tient pas compte des excédents!  Si les citoyens optent pour un Panama aux allures de sombrero … libre à eux de se perdre en expressions étrangères mais qu’ils le fassent loin des caméras!  Précisons que le Québec n’est pas un pays paysphobe!   Non monsieur!… il n’est même pas un pays.  Mais ne dérivons pas et demeurons dans l’hypothétique.

Exemple de dérive ostentatoire:

Y a-t-il vraiment quelqu’un qui serait rassuré de croiser dans une ruelle un québécois saoul portant une ceinture fléchée?  Pire à jeun?  La question reste entière et les brasseurs n’ont pas encore pris position. Que devra-t-on interdire? La ceinture fléchée ou la bière, élément déclencheur d’un tel accoutrement? Pour l’instant tous se contentent de brasser des idées.

Voilà que durant les festivités des célébrations de l’opinion publique, il y a eu les vendeurs dans le temple, offrant foulards, macarons, pendrioches (trucs difformes qui coûtent trop cher et qu’on n’arrive pas à ranger nulle part, normalement ceux qu’on rapporte de vacances et desquels on se dit lorsqu’on les regarde:  je devais être saoul en titi quand je les ai achetés et encore plus saoul quand je les ai rapportés de vacances), drapeaux pour faire des rideaux, des nappes, des turbans et des ceintures. Il y avait aussi des abris de fortune, sorte d’isoloirs à péage, pour les amoureux ou ceux qui avaient un besoin pressant de se soulager des effets de la charte et de la chartreuse de Parme appelée en renfort. Jésus n’avait-il pas déjà chassé de tels vendeurs?  A peine cette idée me traversa l’esprit que par prudence j’ai dû l’éradiquer, le sujet étant hautement tabou.  Après tout son nom est déjà limite.  Je fonçais droit dans le mur des idées préconçues (les idées pré-charte).  Mieux valait l’éviter.

Qu’arrive-t-il avec les autochtones?  Il y a belle lurette (on la dit belle mais on ne l’a jamais vue sur Skype) qu’on cherche à les déplumer.  La question reste entière: y parviendrons-nous ainsi?

chef - CP

Que d’émois!  Il fallait voir chaque jour le tollé cacophonique que cette charte inexistante a provoqué. Peu savent de quoi elle sera faite.  Il n’y avait pas de points précis à débattre car on avait oublié de la rédiger, ce qui a permis de broder et de foutre dans la marmite à préjugés un soupçon d’honnêteté, de l’eau ainsi que du vin pour diluer le goût amer et permettre d’avaler la pilule, et finalement une pincée d’hypocrisie.

Une énorme partie de pêche a eu lieu!   Plusieurs poissons sont tombés dans les filets, étalant leurs écailles, sortant les dents, ventilant des branchies et montrant parfois leurs ARETES j’en ai marre.

Un pur délice en cet automne 2013 où seules ces journées de hapenning ont eu droit à quelques rayons de soleil.  Certains sont devenus fanatiques malgré eux.  Je me suis demandée si c’était ainsi qu’on devenait fanatique car cette notion venait de voir le jour au Québec:  On attrape ça comme on attrape un virus: paf et on est infecté!  On finit par développer des anti-corps ou une intolérance et peu importe s’il en meurt 1,000, il en subsiste toujours.  Bien malin celui qui peut dire où on l’a attrapé et pourquoi il nous a rendu malade.  Certains virus ont la vie longue et il existe bien peu de remèdes une fois qu’on est infecté.

Que dire de ces subits rapprochements:  le Québec découvrait ses différences et subitement devait les aimer toutes, d’une passion soudée aux principes qu’il venait de se donner.  Décrire lesquels est une autre paire de manches.

Facebook a fait des affaires d’or, les médias aussi:  that was THE event!   Et ça continue depuis, le froid et les bancs de neige ayant cependant refroidi les ardeurs.   Il faut pouvoir sexe primé sans se les geler.  Nous avons eu droit à la seconde vague, celle des féministes qui ont cru utile de prouver qu’elles étaient bien des femmes pour faire avancer le débat:  mais quel est-il?  Se découvrir pour mieux se couvrir!  La charte des voleurs serait-elle là pour cacher qu’elle tentera de convertir la charte des droits et libertés?  N’oublions pas que nous avons deux chartes des droits et libertés qu’un drone nonobstant surveille, lequel attend son heure pour éradiquer qui des droits ou des libertés cause le plus de problèmes.  Gentleman start your engine!

Ma Janette et ses Janettes se sont tirées une bûche dans le débat!  Il fallait en parler pour en parler. La venue de mascottes a permis de donner un second souffle au débat qui risquait de glisser en seconde place derrière la Commission Charbonneau toujours affairée à dévoiler le vrai visage du Québec.

 

– T’as vu ça mon Armand comment la populace peut s’exciter?

– Y’a un bail que je n’écoute plus les médias marmelade: je confonds maintenant les infos avec les pubs et apparemment ce n’est ni une question de lunettes, ni un problème d’audition.

– Il nous faut vraiment une cause commune. Il pleut des imitations de Jeanne-d’Arc qui se cherchent une cause. Libérez-nous! …même si nous ignorons de quoi!

– De l’abrutissement mon Armand !  …  de l’abrutissement.

 

Fukushima suinte.  Anticosti essaie de se débarrasser de ses chevreuils lesquels en auront bientôt marre du pétrole.  Les olé! aux ducs se tapent des kilomètres de tapis rouge.  Les supermarchés enflent leurs prix à hauteur de la pression mondiale:  il faut que ça coûte cher sinon il n’y a pas de récession et l’humanus truc sans récession tourne en rond car il ne sait plus qui dresse les prix et qui table !  Il sera donc invité à aller voter avec ou sans voile!  Il lui suffira de noircir les statistiques au bon endroit.  On risque de lui faire comprendre qu’on est bien ouvert à ses commentaires pourvu qu’il vote là où ça fait mal!

Vive le Management de Masse !

isoloirs - CP

Futurs isoloirs pour ceux qui veulent s’exprimer:

isoloir - CP

Autant taire toute tentative même ténue de tergiverser de façon aussi têtue que tenace! c’est pourtant facile à comprendre!

En terminant, afin de ne pas perdre de vue les objectifs déjà trop vagues, les citoyens ne doivent pas se laisser distraire par la controverse.  Point n’est besoin de la nommer:  Elle est toujours omniprésente et elle alimente bien:

D’abord celle-ci:

bouchard2 - CP

Pardon, celle-ci:

bouchard - CP

Puis un autre son de cloche:

111333333

Et enfin un dérapage durant les festivités sur lequel il sera difficile de lever le voile:

boisclair - CP

Mais n’oublions pas qu’au Québec tout doit demeurer blanc comme neige!

 

Je cours derrière mes peurs au cas où elles m’abandonneraient. Elles me nourrissent sans peine, sans le moindre effort. Elles ont aussi toutes les réponses. Sans elles le monde est si… bien merde! si au moins je me souvenais!

 

ELYAN

Note:  J’ajoute ici un sic que le lecteur peut distribuer un peu partout dans le texte, là où il se sentira confortable de le faire.  C’est à ça que sert la liberté!

Commentaires

commentaires

A propos de -

avatar

Check Also

Contrôle routier inopiné

Il est bien loin le temps où un gendarme qui arrêtait un véhicule, gratifiait ses ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Quel humour cynique, je me suis esclaffé à quelques reprises. Bravo!

    J’ai senti des influences de Gaétan Pelletier dans l’écriture. Vous devez surement l’apprécier aussi.

    DG

    p.s. le site semble plus accessible de jours en jours au niveau technique.

    • avatar

      Merci. J’ai bien ri en l’écrivant: je suis contente que le plaisir soit partagé:)

      En effet, j’apprécie énormément les textes de Gaëtan Pelletier, tout autant que la personne d’ailleurs.

      Quelques modifications ont été faites sur le site et sur le serveur aussi afin d’alléger la bande passante. Les conditions sont encore loin d’être idéales, mais nous travaillons à améliorer le tout.

      Au plaisir,
      Elyan

  2. avatar

    Bonjour Elyan,
    J’ai attendu ce texte longtemps… Ça en valait la peine.
    On a droit à un beau défilé d’emmêlés… Et la « beauté » de votre texte est justement de sortir de tout – même avec des ouvertures pour l’imagination-
    ce qui traîne dans les recoins.
    Un petit délice…
    @ Denis,
    Je ne pense pas qu’Elyan soit « influencée » par moi. Je crois que nous avons une vision commune de tous les branle bas mondiaux qui sont pris dans l’entonnoir en essayant de sortir par le mauvais bout 🙂

    C’est là tout le ridicule. On disait qu’il ne tue pas. Je n’en suis plus certain…

    Bonne journée à vous deux!

    • avatar

      @ Gaetan,

      Avec beaucoup de retard à le publier, le texte n’a eu qu’à spécifier la présence d’un banc de neige pour être à jour:)

      C’est presque décourageant:)

      Merci et bonne soirée,

      Elyan