Accueil / L O C A L I S A T I O N / EUROPE / FRANCE / Politique française / UMP-Sarkozy / L?UMP veut-elle ? flinguer Sarkozy ? ?

L?UMP veut-elle ? flinguer Sarkozy ? ?

UMPUMP

 

En reprenant ? son compte les d?clarations au vitriol d?Henri Guaino ? l?encontre du juge Jean-Michel Gentil, 102 d?put?s et caciques de l?UMP ont pris l??tonnant risque d?assombrir l?avenir politique de Nicolas Sarkozy?

 

 

Elle est en effet tr?s surprenante, cette initiative prise par plus de la moiti? des ?lus de l?UMP ? l?Assembl?e Nationale. Et l?on ne peut manquer de se poser des questions sur les motivations profondes qui ont conduit ces 102 d?put?s et caciques de l?UMP ? soutenir les graves et insultantes accusations port?es par Henri Guaino ? l?encontre d?un magistrat coupable ? ses yeux d?une d?cision de justice ??irresponsable??.

 

Pour bien comprendre de quoi l?on parle, il convient de remonter quelques semaines en arri?re.

 

Le jeudi 21 mars, le juge Jean-Michel Gentil et ses deux coll?gues juges, Val?rie No?l et C?cile Ramonatxo, d?cidaient, au vu des pi?ces figurant dans leur dossier d?instruction, de mettre en examen l?ex-pr?sident Nicolas Sarkozy au titre d?un possible ??abus de faiblesse?? sur la personne de l?h?riti?re de L?Or?al, Liliane Bettencourt., dans le but de lui soutirer des sommes destin?es ? financer la campagne pr?sidentielle de 2007.

 

Le lendemain sur Europe 1, Henri Guaino tenait au micro de Bruce Toussaint les propos suivants?: ??Je conteste la fa?on dont il (le juge) fait son travail. Je la trouve indigne. (…) Je trouve qu?il a d?shonor? un homme. Il a d?shonor? les institutions et il a aussi d?shonor? la Justice??. Des propos que l?ex-plume de Nicolas Sarkozy confirmait le m?me jour sur le plateau du Grand Journal de Canal+.

Le lundi 25 mars, Henri Guaino enfon?ait le clou dans les colonnes du Figaro et sur le plateau t?l?vis? de LCI?: ??En prenant cette d?cision irresponsable, le juge Gentil a sali l?honneur d?un homme. Il a sali les Institutions de la R?publique et il a d?shonor? la Justice.?? Ne reculant devant aucune outrance, Henri Guaino est m?me all? jusqu?? parler de ??salissure pour la France??.

Impossible pour les magistrats de laisser passer une telle atteinte ? leur probit? et ? l?ind?pendance de la Justice. En cons?quence, le mardi ?9 avril, l?Union Syndicale de la Magistrature (USM) d?posait plainte contre Henri Guaino pour ses propos insultants visant ? discr?diter l?institution judiciaire en la personne du juge Gentil. Deux jours plus tard,? cette plainte conduisait le procureur de Paris ? ouvrir une enqu?te pr?liminaire ? l?encontre d?Henri Guaino, enqu?te confi?e ? la Brigade de R?pression de la D?linquance sur les Personnes (BRDP) de Paris.

 

 

Jeudi 25 avril. Un recours en annulation de la mise en examen de Nicolas Sarkozy ayant ?t? d?pos? aupr?s du parquet par son avocat, Me Thierry Herzog, dans les jours qui ont suivi cette mise en examen, il appartenait ? la Cour d?Appel de Bordeaux de se prononcer sur la requ?te de l?ex-Chef de l??tat. Au terme d?une s?ance tenue ? huis-clos, cette instance annon?ait le report de sa d?cision au jeudi 6 juin.

 

C?est dans ce contexte que 102 d?put?s et caciques de l?UMP ont d?cid? de s?exprimer en adressant au procureur de Paris une lettre ouverte de soutien ? Henri Guaino?: ??Comme lui, nous affirmons que le juge (…) a d?shonor? un homme, a d?shonor? les institutions et a d?shonor? la Justice?? est-il affirm? dans cette lettre en forme de pression sur les magistrats de la Cour d?Appel appel?s ? se prononcer le 6 juin sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy. ?

 

Parmi les signataires figurent notamment Benoist Apparu, Xavier Bertrand, Jean-Fran?ois Cop?, Christian Jacob, Claude Goasguen, Mich?le Tabarot et Laurent Wauquier, soit au moins quatre candidats potentiels aux primaires de 2016 qui masquent plus ou moins bien leur ambition d?vorante. Que cherchent r?ellement ces hommes et femmes de l?UMP en affichant aussi ouvertement leur soutien ? Henri Guaino?? ? faire pression sur les magistrats bordelais pour obtenir l?annulation de la mise en examen de Nicolas Sarkozy?? Peut-?tre. Ou peut-?tre pas. Car en agissant ainsi, ces notables de l?UMP ne peuvent qu?aggraver le cas de l?ex-pr?sident en provoquant un raidissement des membres de la Cour d?Appel. Or cela, ces ?lus, pour la majorit? d?entre eux rompus ? l?exercice du pouvoir et aux difficiles relations entre le milieu politique et? le monde judiciaire, le savent pertinemment.

 

La main sur le c?ur, tous affirmeront pourtant que leur d?marche a ?t? directement guid?e par ??l?affection?? ? les caciques UMP sont gens tr?s affectueux?!?? qu?ils portent ? Nicolas Sarkozy, injustement mis en cause par la chienlit judiciaire. Or, que va-t-il se passer le 6 juin?? De deux choses l?une?: soit la mise en examen de Sarkozy est annul?e par les magistrats de la Cour d?Appel, et ces braves tartuffes de l?UMP ne manqueront pas de faire mousser leur action au service de leur ex et peut-?tre futur mentor?; soit cette mise en examen est confirm?e, et l?horizon de Sarkozy s?assombrit d?autant plus que le calendrier judiciaire risque de facto de tuer dans l??uf toute pr?tention de retour dans l?ar?ne politique en vue de la pr?sidentielle de 2017

Allez savoir pourquoi l?on se prend ? penser que c?est bel et bien cette 2e ?ventualit? qui a les faveurs des signataires de cette lettre ouverte au procureur qui fleure si bon le baiser de Judas.

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Choisir entre la peste ou le choléra ?

Si on a bien compris ce qui nous attend pour les présidentielles, avec le barrage ...