Accueil / A C T U A L I T É / L?illusion du plein emploi!!!

L?illusion du plein emploi!!!

emploi - CP

Tous nos gouvernements s??poumonent pour nous faire comprendre qu?ils travaillent ? cr?? de la richesse dont le but ultime est d??liminer compl?tement le ch?mage et d?installer le plein emploi.

Nous comprenons tous que ce but est pratiquement impossible ? atteindre mais que si les gouvernements parviennent ? faire baisser le taux de ch?mage autour de 2%, la partie sera gagn?e et que la pauvret? risquera de dispara?tre de notre soci?t?.

Je dis que cela n?est qu?une illusion et pire, c?est un ??conditionnement mental?? aussi dommageable que les dogmes religieux que l?on n?a jamais le droit de discuter.

Pour comprendre la situation, imaginons que notre soci?t? est finalement ?parvenue au plein emploi. Tout le monde travaille au pays. Les deux parents de chacune des familles ont un emploi stable et les deux salaires entrent ? la maison r?guli?rement. Il est ?vident que la pauvret? dispara?t et que la survie de tous est assur?e.

Mais est-ce l? une assurance que la prosp?rit? de l??conomie du pays soit garantie?

Pour moi, la r?ponse est non.

Pourquoi?

Simplement parce que si les entreprises au pays font comme elles font actuellement, c?est-?-dire, ne r?investissement pas leurs profits, et profitent plut?t des ??complaisances gouvernementales?? pour leur fournir le r?investissement, l??conomie tombera en r?cession m?me si tout le monde travaille. Donc, lorsque l?on rattache le ??plein emploi?? ? la prosp?rit? ?conomique, on induit la population dans l?erreur et on nous fait r?ver.

L??conomie ne d?pend pas ou tr?s peu du fait du plein emploi; elle d?pend fondamentalement du r?investissement des profits sur le march?.

Ceci dit, quelle est la vision des ??entrepreneurs?? qui ??engrangent?? les profits?

Ils savent tr?s bien que le travailleur doit se loger, s?habiller et se nourrir. Donc les salaires gagn?s par ces travailleurs sont obligatoirement r?investit dans l??conomie. Pour les entrepreneurs, c?est salaires sont des ??co?ts de production??; et s?ils esp?rent que les gouvernements r?ussissent ? atteindre le plein emploi, c?est simplement parce que le ??r?investissement?? de leurs ??co?ts de production?? seront transform?s partiellement et continuellement en ??profits??, qu?ils continueront ??d?engranger??.

On comprend alors assez facilement que la ??richesse?? est le produit du travailleur. ?videmment on parle alors de la ??richesse?? des entrepreneurs qui ??engrangent?? des profits en ?vitant au maximum de r?investir dans le march?. Au surplus, on sait maintenant que la plupart de ces profits sont ??engrang?s?? dans des abris fiscaux.

Nos gouvernements qui disent vouloir atteindre le plein emploi, en donnant toutes sortes de motivations aux entrepreneurs importants (grandes entreprises) sous formes de subventions, de prix ??sp?ciaux?? pour diverses n?cessit?s au bon fonctionnement des entreprises (Tarifs d??lectricit?, p?riode sans imp?ts, autres cr?dits etc.) nous leurrent sans vergogne.

Car comme on vient de voir, actuellement, le niveau du roulement de l??conomie se fait principalement par le ??r?investissement?? des ??co?ts de production?? que sont les salaires pay?s aux employ?s de l?industrie. Ce sont les achats quotidiens n?cessaires aux familles qui assurent la stabilit? et l?am?lioration de l??conomie. La preuve est que lorsque les ??achats?? de la population diminuent, l??conomie p?riclite.

Certains ??sp?cialistes?? diront que lorsque l??conomie p?riclite, il est normal que les ??achats?? des particuliers diminuent; et peut de temps apr?s, les Banques diront que l??conomie p?riclite parce que les ??grandes entreprises?? ne r?investissent pas dans leur entreprise. Ils ne disent pas, cependant, que ces ??grandes entreprises?? n?ont jamais ?t? int?ress?es ? ??r?investir?? leurs profits. Ce profit, ? leurs yeux, est la ??ristourne?? normale et l?gitime de leur ??travail?? (Surtout ? partir des propri?taires d?entreprises de deuxi?me g?n?ration. Celle qui a moins eu besoin de ??travailler??). Il croient que ce ??profit?? leur appartient et n?ont pas l?obligation de le r?investir afin de ??cr?er de l?emploi?? pour la population. Leurs obligations ne tiennent qu?envers leurs actionnaires auxquels ils font participer quelque peu ? leurs profits. De sorte que seuls les ??achats?? des particuliers, finalement, emp?chent l??conomie de s??crouler.

Voyons un autre aspect de la situation, celle de la population salari?e. Parmi les employ?s salari?s, il y en a une bonne partie qui vise, ?ventuellement, ? travailler ??? leur propre compte??. Lorsque l?argent arrive de fa?on stable dans une famille, plusieurs parviennent ? ?conomiser un peu et toutes se retrouvent avec un ??cr?dit?? important vis-?-vis des banques. C?est alors que ceux qui visent l?autonomie au niveau de leur travail, mettent sur pieds de petites entreprises. La majorit? parvient alors ? survivre et une bonne partie d?entre elles arrivent ? ??bien vivre?? et ? faire des ?conomies. La qualit? de vie de ces petits entrepreneurs grimpe assez rapidement et ils ach?tent, belles maisons, bateaux, voitures, chalets etc. Autrement dit, aussi longtemps que ces petits entrepreneurs ne poss?dent pas tout ce dont ils peuvent r?ver, ils ach?tent et ??r?investissent?? automatiquement dans l??conomie.

C?est l? la grande diff?rence entre l?implication des petites entreprises et des salari?s dans l??conomie, et celle des ??gros entrepreneurs?? importants ? la t?te de grandes entreprises. Ces derniers poss?dent d?j? tout ce dont ils ont r?v? et accumulent des surplus ?normes qu?ils sortent de l??conomie pour les cacher dans des paradis fiscaux.

La philosophie voulant donner aux riches parce que cela leur donne la possibilit? de ??cr?er de l?emploi??, pour nous rapprocher de l?id?al du ??plein emploi??, est tout simplement ??imb?cile?? et cela est prouv? par la situation ?conomique mondiale actuelle tout autant que par la situation ?conomique de notre pays comme de notre province. Les riches sont plus riches et la pauvret? augmente partout.

Il est ?vident que si nous voulons garantir l??panouissement de notre ?conomie, il n?y a qu?une seule solution, c?est d?investir dans chacune des familles de notre population. C?est ? eux qu?il faut donner des ??subventions?? et des ??cr?dits?? de toutes sortes. Cons?quemment, la seule fa?on d?investir efficacement dans l??conomie est de fournir de l?argent au peuple.

Donner un minimum de survie (aide sociale = $7,000/an max) ? ceux qui n?ont pas d?emploi est une imb?cilit? chronique. Donner des subventions ? des organismes qui fournissent un bol de soupe par jour ? des itin?rants est peut-?tre ??charitable chr?tiennement?? mais compl?tement ??cr?tiniste??. Assurer des garderies ? $7.00 aux familles dont les deux parents travaillent est un ??cadeau?? compl?tement anti-?conomique et pro-?lectoraliste et devraient n??tre limit? qu?aux familles monoparentales.

La solution est d??liminer compl?tement ces ??avantages sociaux?? personnels inefficaces et les remplacer par un ??salaire du citoyen?? d?environ $14,000 dollars annuel donn? inconditionnellement ? tout citoyen ?g? d?au moins 18 ans. D?ailleurs c?est une dette de notre soci?t? envers chacun des concitoyens. ? l??poque des premiers colons, la pauvret? n?existait pas dans nos familles car la survie ?tait dans la rivi?re devant la maison ou dans la for?t derri?re la grange. Les lois de notre soci?t? ont ?limin? cette source de survie sans la remplacer. Il est temps que la soci?t? fournissent cette survie ??l?gitime?? aux citoyens qu?elle lui a enlev? ??l?galement??.

Au m?me instant il faut instaurer un pourcentage d?imp?t unique et universel, sans ??passe-droits??, suffisant pour les besoins administratifs du gouvernement en exigeant que les budget soient respect?s et ne d?passent pas les co?ts d?administration et de gestion. Le gouvernement ne devrait pas avoir la possibilit? d?augmenter la dette nationale. D?ailleurs, la plupart du temps, cette dette est augment?e pour refiler l?argent aux grandes entreprises.

Avec un salaire du citoyen, tous les jeunes auront un moyen de survie, ne seront pas port?s ? ??d?crocher?? des ?coles et pourront se rendre au niveau scolaire qu?ils voudront. Les ??hors la loi?? produits par la n?cessit? de survivre seront ?limin?s. Et les personnes qui voudront partir une petite entreprise, mais qui ne le peuvent pas dans l??tat ?conomique actuel, pourront y arriver plus facilement.

Le cas des Banques est un cas ??? part?? et demande ? ?tre ??r?vis?; car actuellement leurs profits augmentent pendant que l??conomie stagne et que la pauvret? progresse.

La prosp?rit? d?un pays n?est pas le fait des ??grandes entreprise??; elle est le fait des salari?s et des petites entreprises qui ??produisent?? un maximum avec un minimum d?investissement.

De nos jours, c?est tout de m?me les petites et moyennes entreprises, avec la participation des salari?s, qui ??subventionnent?? les profits des grandes entreprises; et les gouvernements nous affirment que notre ?conomie ??ne va pas si mal??. Imaginez ce qui en serait si le gouvernement injectait directement dans le roulement de l??conomie. Cela aiderait ces petites et moyennes entreprises, ainsi que les salari?s. Non seulement la pauvret? dispara?trait, mais la prosp?rit?, ?ventuellement, s??tendrait ? toutes les familles.

-Oui, peut-?tre as-tu raison, Andr?; mais moi j?aimerais bien avoir plus de richesse que tout les autres individus au Canada. Je voudrais bien m?assurer que personne d?autre n?ait une aussi belle maison, aussi belle voiture etc. En fait, ce que je souhaite c?est d??tre le plus riche de tous.

-Pourquoi?

-Parce que?parce que?

-Laisse-moi t?aider ? te d?barrasser de ta psychose?

Bang!!!

 

Andr? Lefebvre

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Assurance chômage : une réforme inique

Assurance chômage : une réforme inique La réforme de l’assurance chômage annoncée par le 1er ...