Accueil / T Y P E S / Articles / L??tincelle du Wisconsin dans la poudri?re mondiale

L??tincelle du Wisconsin dans la poudri?re mondiale

GAETAN PELLETIER ? ? ?Mais Walker n?est pas Moubarak ? heureusement

? m?me s?il a fait appel ? la garde nationale,

une premi?re depuis plus de 100 ans.

( Commentaire sur un blogue).

***

Nous sommes en f?vrier 2011 . Sur place depuis trois jours, Le Journal a pu constater que le parlement de la capitale Madison est assi?g? depuis 10 jours -? l?int?rieur comme ? l?ext?rieur -par des manifestants syndicaux qui scandent sans arr?t ?Kill the bill !?. Pour emp?cher un vote sur le projet de loi, les 14 s?nateurs d?mocrates, favorables aux syndicats, ont fui le Wisconsin pour se r?fugier dans l??tat voisin de l?Illinois. La majorit? r?publicaine n?a donc pas de quorum pour adopter cette loi qui affecte le budget.

L?assembl?e des repr?sentants, une instance inf?rieure du parlement, a si?g? pendant plus de 60 heures cette semaine pour discuter du projet. Puis, coup de th??tre, les R?publicains sont pass?s au vote et le projet de loi a ?t? adopt? en pleine nuit, ? 1h du matin hier, sous les cris de rage et de d?sespoir des repr?sentants du Parti d?mocrate, qui scandaient ?Shame ! Shame !?

Il refuse de bouger

Scott Walker reste de glace. Il n?a pas l?intention de changer une virgule dans son bill.

?Ce projet de loi va passer […] Sinon, il y aura de graves cons?quences?, a-t-il pr?venu, mena?ant de devoir renvoyer environ 1 500 fonctionnaires, parce que, sans budget, l??tat manquera de liquidit?s pour les payer. Canoe


Who is going to shoot Obama?

The Athens Banner-Herald in Georgia reports that a shocking question was asked at a town hall event held by Rep. Paul Broun (R-Ga.) on Tuesday. According to the article, an audience member asked the congressman, ?Who is going to shoot Obama??

Quelqu?un a pos? la question?

Frustration! Ce qui secoue le Wisconsin n?a rien ? voir avec les crises en Afrique? Ou presque? On revendique la libert?. Libert?, dans le cas du Wisconsin pour les travailleurs de n?gocier.

Le Wisconsin ?tant endett?, Scott Walker refuse de payer une carte de cr?dit avec une autre carte de cr?dit. C?est la m?thode actuelle de ??r?gler?? la crise 2008.

Crise?

C?est de loin, plus que ?a. On r?ve de reprise ?conomique? Il n?y aura pas de reprise ?conomique. La bulle 2008 a seulement d?gag? les ficelles d?un syst?me qui r?gne depuis des d?cennies. On a seulement tir? un peu fort sur le cr?dit? Un peu fort au point d?en faire un ?lastique qui s?amincit de plus en plus.

En faisant perdurer le syst?me, quelqu?un doit payer en valeur r?elle cet amoncellement pyramidal?:

Le peuple.

Wisconsin, c?est ?a?: la ?m?che allum?e.

Avant 2008, un premier proph?te (sic).

Nouriel Roubini, proph?te de malheur


Son r?cit d?une crise annonc?e commence en 2006. Un discours tellement ? contre-courant que, dans les all?es du pouvoir et de la finance, on l?ignore superbement. Pis : ses pairs rient sous cape ou le prennent de haut en le surnommant Dr Doom (?Dr Mauvais augure?), qualificatif qui lui colle encore ? la peau m?me si, comme Cassandre, les faits lui ont donn? raison.

Songez plut?t : il y a quatre ans, personne ne craint de crise ?conomique majeure lorsque Nouriel Roubini sort du bois pour annoncer : ? Dans les ann?es ? venir, l?Am?rique va subir une grave r?cession r?sultant d?une crise de l?immobilier. ? Il r?it?re ses propos le 7 septembre 2007, au cours d?une r?union du FMI, alors que tous les experts cherchent encore ? se rassurer. Quelques mois plus tard, Nouriel Roubini annonce tr?s pr?cis?ment le ? risque de faillite d?une grande banque ?? bien avant le 15 septembre 2008, date officielle de la faillite de Lehman Brothers aujourd?hui retenue comme le point de d?part de la crise ?conomique mondiale. Lien

La bombe ? fragmentation: la fin par la faim


Le co?t d?un sac de 2kg de sucre a r?cemment bondi de 2,11$ ? 14,74$ ? Puvirnituq, au Nunavik. Depuis octobre, dans le Nord du Qu?bec, les prix des conserves, riz, p?tes, caf?, confitures, couches et savons atteignent des sommets. ?La facture d??picerie a mont? de 40% pour les gens du Nord?, d?nonce Yvon L?vesque, d?put? bloquiste d?Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou. Caus?es par un nouveau programme f?d?ral qui ne subventionne plus que les aliments frais et sains, ces hausses sont dramatiques pour la population. Cyberpresse

On attribut cela ? la double augmentation des tarifs a?riens? On sugg?re d?sormais l?utilisation de? ?bateaux. Et on accuse les gens du nord de ne pas s??tre ??adapt?s??.

Et si les bateaux avaient le m?me probl?me?

De fait, il s?agit l?, pour le gouvernement et de tous les gouvernements d?une m?thode simple?: sabrer dans le moindre mal. Du moins apparent. ?Que les victimes collat?rales du grand march?mondial ne soient que minimis?es en chiffres. La quantit?? Pour la qualit?, on laisse d?river, ?roder, par fragments, les acquis qui ?rodent les couches sociales, les minorit?s.

La m?thode parcellaire.

La proc?dure de tentative de sauvetage du Titanic ?conomique sera de? laisser crever la classe moyenne, quasi invisible pour une high class. ?Mais le bateau coulera tout de m?me.

Tout l?art de l??conomie est d?obturer le navire en posant ?quelques chevilles ici et l?.

La reprise ?conomique?: Krach 2

Nous ne sommes plus en 1980. Les milliards de dollars d?tourn?s, les m?thodes d?une pers?v?rance irr?aliste, sourde, enferm?e dans des ?ill?res, auront effet bient?t.

On voit les soci?t?s vouloir acc?der ? la d?mocratie. Au partage, aux droits des peuples. Au droit d?un certaine mainmise sur leur richesse Or, l?actuelle d?mocratie n?est qu?un masque d?Halloween?: plus elle ??avance??, plus elle d?laisse et d?leste le faible pouvoir du citoyen pour celui des investisseurs mondiaux.

Le prix ? payer risque d??tre celui de la disparition de ces investisseurs et d?un retour en force des peuples qui , par la faim, l?inconfort,? iront ?dans la rue.

L? o? le n?olib?ralisme est roi, il risque d??tre saign? ou pendu.

C?est la nouvelle r?volution.

La reprise est un leurre soutenu par du cr?dit?

Comment percevez-vous l?avenir ?conomique ? court et moyen terme de ce pays?

Si l?on compare ? la France, l??conomie am?ricaine est beaucoup plus dynamique et les recettes fiscales ?galement (sous Clinton le budget a ?t? plusieurs fois en exc?dent, alors qu?en France cela ne s?est pas produit depuis 1975). Les d?cideurs am?ricains se sont dits qu?apr?s la crise de 2008 la croissance reviendrait et les rentr?es fiscales avec, ce qui r?tablirait les comptes f?d?raux. Le probl?me c?est qu?il n?y a pas de reprise. La crise est beaucoup plus profonde et durable. Les m?dias, le gouvernement, la Fed tentent de nous vendre un retour de la croissance alors qu?il n?y a qu?un timide rebond du PIB. Mais le ch?mage continue d?augmenter (malgr? les manipulations statistiques), le secteur immobilier reste sinistr?, nombre d?Etats sont en grande difficult? et le march? des Muni Bonds bat de l?aile? Les occasions de rechute (??Double Dip??) sont nombreuses.

Quelles seraient donc les solutions ? envisager?

Pour l?instant la Fed sauve les meubles en mon?tisant ? tour de bras (Quantitative Easing 2 de 600 milliards de dollars, consistant ? acqu?rir des bons du Tr?sor), ce qui permet de ??placer?? la dette am?ricaine et de maintenir les taux longs ? un bas niveau. Mais cela a pour contrepartie un accroissement de la masse mon?taire en dollars, auquel les producteurs de mati?res premi?res et alimentaires (toutes libell?es en dollars) r?pondent en augmentant leurs prix (voici une des causes des r?volutions dans les pays arabes?!). Cette cr?ation mon?taire se retrouve ?galement sur les march?s boursiers, dont les hausses apparaissent largement exag?r?es. Ca ne peut pas continuer ainsi. So What?? Deuxi?me krach financier?? Inflation puis hyperinflation?? Crise de la dette souveraine (aux Etats-Unis, au Japon ou en Europe)?? Tout cela ? la fois si ?a arrive. Que faire?? Revenir ? des choses simples, ? la source du probl?me?: un budget doit ?tre ?quilibr?, point. La ??relance?? ne sert ? rien, les ?conomies oui. C?est un probl?me politique, pas ?conomique. La volont? politique existe-t-elle? C?est toute la question. Bulletin d?Am?rique, Philippe Herlin

Les colliers de pions

Que l?on se d?barrasse d?Obama, de Sarkozy, de Harper, les soci?t?s ?se heurtent ?? un probl?me syst?mique.

La ??chute?? de L?Islande est un exemple d?investissements hors fronti?res qui ont d?truit le pays. 320,000 habitants.

Quant ? la croissance ?conomique, il faudra la remplacer par l?accroissance, sorte de syst?me stable, ? tout le moins contr?l? par une r?glementation ferme et ??refermer les fronti?res aux barbares n?olib?raux sans scrupules.

Inside Job , le film

Des banques capables de parier sur l??croulement des produits financiers qu?elles vendent ? leurs propres clients. Des ?conomistes qui vantent les m?rites de la d?r?gulation ? outrance. Des hommes politiques sous la coupe d?une industrie financi?re toute puissante? Entre cupidit? et irresponsabilit?, les d?tails du film donnent la naus?e. Il rappelle par exemple que les r?gulateurs ont donn? le feu-vert ? la fusion Citicorp- Travelers en 1998, ? une ?poque o? le Glass Steagall Act l?interdisait encore. Ou que le projet de r?gulation des produits d?riv?s a ?t? bloqu? par Larry Summers, alors en poste au Tr?sor. Les chiffres aussi sont ?loquents. Entre 1998 et 2008, le secteur financier a d?pens? plus de 5 milliards de dollars en frais de lobbying et dons politiques. En moins de 10 ans les pr?ts subprimes sont pass?s de 30 milliards par an ? plus de 600 milliards de dollars?

Les acteurs

Car comme le rappelle Charles Ferguson, les principaux instigateurs du d?sastre de 2008 d?tiennent toujours les cl?s du pouvoir. Malgr? ses vell?it?s de r?gulation, Barack Obama s?est entour? des m?mes personnes qui ont d?fendu la lib?ralisation ? outrance. Timothy Geithner, qui s?est illustr? ? la Fed comme un d?r?gulateur, est actuellement au Tr?sor. Son directeur de cabinet est Mark Petterson, un ancien lobbyiste de Goldman Sachs. Quant ? Ben Bernanke, il est toujours ? la t?te de la Fed?

Tout est en place pour l?explosion? M?me ceux qui ?taient de m?che?

Si Inside Job a ?t? qualifi? du meilleur film d?horreur?Il risque d??tre le sc?nario d?une r?alit? qui ne fait que d?buter.

Le syst?me ?conomique pense se payer 7 milliards d?acteurs?

Ga?tan Pelletier

***

 

J?aime ceci:

Soyez le premier ? aimer ceci.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

FRANCE: anxiété chez les étudiants liée à la réforme du BAC

Ci-dessous un article d’Annabelle Allouch, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Picardie, publié ...