Accueil / T Y P E S / Articles / L?enseignement espagnol
La bataille d’Espagne n’est pas encore gagn?e car un second front s’ouvre du c?t? des R?gions qui subissent une escalade du co?t de financement de leurs dettes.?C’est ainsi que la Catalogne -?qui repr?sente un cinqui?me du P.I.B. du pays?- a subi une multiplication par trois de la charge de sa dette depuis le d?but de [...]

L?enseignement espagnol

La bataille d’Espagne n’est pas encore gagn?e car un second front s’ouvre du c?t? des R?gions qui subissent une escalade du co?t de financement de leurs dettes.?C’est ainsi que la Catalogne -?qui repr?sente un cinqui?me du P.I.B. du pays?- a subi une multiplication par trois de la charge de sa dette depuis le d?but de cette ann?e et a d? se r?soudre ? fermer son march? obligataire public… Elle est aujourd’hui endett?e ? 10 ans ? un taux de 5.5%, prix ?galement pay? par le P?rou ? titre indicatif. La Galicie ayant quant ? elle remis sine die le paiement de tout int?r?t au Gouvernement central de Madrid … suivie par la r?gion Madril?ne qui a annul? une?lev?e de fonds publique sur les march?s. Pourtant, les r?gions d’Espagne – qui se sont endett?es tous azimut pr?alablement ? la crise – sont un des fondements qui permettront ? Madrid de r?sorber son d?ficit budg?taire afin d’all?ger la charge?de la dette de la nation. Elles assument en effet la responsabilit??de d?penses deux fois plus importantes que celles de l’Etat et emploient plus de la moiti? des fonctionnaires du pays.???

En fait, l’endettement global des r?gions espagnoles a progress? de 5.5% du P.I.B. national en 2007 ? 9% aujourd’hui dans une conjoncture o? le Gouvernement s’est engag? – sans que l’on ne sache comment il y parviendra – ? r?duire le d?ficit budg?taire de 11.2% du P.I.B. en 2009 ? 6% en 2011!?Au demeurant, le F.M.I. – qui pr?dit par ailleurs une croissance espagnole de 1.7% en 2012 et de 1.9% pour les deux ? trois ann?es suivantes?- prend au mot le Gouvernement espagnol car base ses calculs et estimations sur un d?ficit budg?taire effectivement remis sur les rails autour des 5% d?s 2012…???

En r?alit?, tant le Gouvernement espagnol que le F.M.I. misent sur un retour au « business as usual » d?s la fin de cette ann?e: Autrement dit, selon eux, le monde de 2011 sera – comme celui d?avant 2008 – un monde o? les nations ? exc?dents (Allemagne, Chine, Japon) continueront ? r?investir leurs surplus en capitaux dans certains pays et dans certains march?s?rentables au risque d’y provoquer une ou de multiples bulles sp?culatives. Rien n’aura ?t? appris de ces trois ann?es de crise, les d?s?quilibres structurels resteront immuables et certains pays (Espagne, USA) recommenceront ? d?penser et ? s’endetter sans compter…?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Jeffrey Epstein : ses « Lolita Express », une Lolita pilote… et Donald Trump

Le monstre se serait donc suicidé.  Ce qui reste difficile à accepter, tant il pouvait compromettre ...