Accueil / A C T U A L I T É / L?avenir du r?gime ?gyptien: impact sur le moyen-orient

L?avenir du r?gime ?gyptien: impact sur le moyen-orient

Apr?s la Tunisie c?est aujourd?hui ?au ?tour de ?gypte de se soulever. Depuis le mercredi 26 janvier 2011 la jeunesse ?gyptienne est sortie de sa r?serve, d?cidant ainsi de braver le destin et d?affronter avec courage et d?termination les forces d?une administration dictatoriale qui l??touffe depuis trente ans. Certes, l?institution militaire ?gyptienne ne sera pas aussi facile ? abattre que le r?gime tunisien. Mais y a- t il au monde une force capable de venir ? bout et d?an?antir ?ternellement la volont? d?un peuple et de le? priver de ses droits les plus ?l?mentaires??

Les r?gimes institu?s par Sadate et son successeur Moubarak sont-ils r?ellement une continuit? de cette r?volution historique men?e apr?s l?abolition en juillet 1952 de la royaut? par tout un peuple enthousiaste, engag? derri?re le Grand Jamal Abdennacer?? Non?! Le peuple ?gyptien qui compte aujourd?hui plus de quatre vingt millions d?habitants a ?t? frustr?, musel? et soumis ? la domination d?un r?gime militaire appuy? sur une administration collaborante corrompue. C?est l? une v?rit? que personne ne peut plus nier.

L?EGYPTE VIT AUJOURD?HUI

UN TOURNANT HISTORIQUE.

Il est certain? que cette r?volte ?gyptienne pour ne pas dire REVOLUTION constitue un point de non retour. Que les autorit?s parviennent ou non ? r?tablir l?ordre, les Egyptiens, toutes couches confondues,? se projettent d?j? sur l?avenir et r?vent ? ce que sera le pays de l?apr?s Moubarak. L?actuel pr?sident et son gouvernement, n?ont par cons?quent, aucune chance de perdurer.

L??gypte a encore beaucoup de choses ? faire sur les plans ?conomique et social. Le ch?mage et la mis?re restent toujours dominants dans plusieurs r?gions du pays et m?me dans la capitale Le Caire. Pourtant l??lite ?gyptienne est parmi les plus d?velopp?es du monde arabe sur le plan intellectuel. Le potentiel ?conomique du pays (canal de Suez, tourisme, agriculture, industrie, une main d??uvre abondante et pas ch?re, etc.?) est assez important pour permettre un d?collage voire un d?veloppement ? la japonaise.

Plusieurs ?tudes et documents montrent malheureusement que plus de la moiti? des habitants de ce pays du Nil vivent avec moins de deux dollars par jour. N?anmoins il convient de pr?ciser que la col?re des Egyptiens n?est pas motiv?e uniquement par les conditions pr?caires de leur vie quotidienne mais ?galement et surtout par le rejet d?une politique gouvernementale stupidement inf?od?e dit-on aux USA. L?opinion de la jeunesse arabe est actuellement partag?e entre des courants de gauche et de nationalisme pan arabique, h?rit?s du Nass?risme et des ?id?ologies islamistes n?es des frustrations ?conomiques et sociales d?une grande partie de la population marginalis?e et exclue de la vie politique. D?o?, pour les deux tendances, une certaine hostilit? ? l??gard des Etats-Unis, ?accus?s d??tre les protecteurs du r?gime actuel.

Pour Washington l?Egypte est un Etat pivot pour la stabilit? de la r?gion. Mais contrairement ? ce que Obama et Hillary Clinton nous laissent croire, il ne s?agit nullement aujourd?hui de faire des r?formes ou d?octroyer quelques??? libert?s suppl?mentaires?? pour sauver cet alli? strat?gique, mais d?op?rer plut?t un changement int?gral du r?gime et de la politique suivie jusqu?? pr?sent sur le plan r?gional notamment.

QUELLE? PERSPECTIVE

POUR LA REGION PROCHE-ORIENTALE??

Depuis la visite de? Sadate en Isra?l en 1978 et le trait? sign? ? Washington le 26 mars 1979 entre les deux pays, l?Egypte est devenue une pi?ce ma?tresse dans le processus de paix du Proche orient. La SORTIE du Caire de ce conflit r?gional a terriblement affaibli le camp arabe. Rappelons ? ce sujet que le pays des Pyramides est rest? plusieurs ann?es exclu de la ligue des Etats arabes.

La chute du r?gime Moubarak entra?nerait indubitablement une volte face de l?Egypte quant ? ses rapports avec Isra?l et l?Am?rique. Selon la plupart des observateurs la nouvelle ?quipe dirigeante d?noncerait d?s les premiers jours les trait?s et accorts pass?s avec l?Etat h?breu par l?ancien r?gime. La jeunesse arabe n?a en effet jamais pardonn? aux dirigeants d?avoir trahi la cause palestinienne en ?tablissant des rapports diplomatiques avec ?Isra?l. Ce dernier pays risque donc de perdre un alli? important et se retrouver ? nouveau pris en ?tau ?entre la Syrie, la nouvelle Egypte et le Hisboullah du Liban lequel n?est autre qu?un camp avanc? de l?Iran des Mollahs. Quand on pense que les autres pays arabes de la r?gion (Jordanie et pays du Golf risqueraient ? leur tour de r?viser leur attitude vis-?-vis d?Isra?l), quand on sait que l?Egypte a une fronti?re avec Gaza qui permettrait tous les genres de trafic (d?armes notamment), on n?h?siterait pas une seconde ? dire que le gouvernement de Netannyahou? se trouve d?sormais dans une situation bien d?licate.

Les autorit?s de Tel Avive regretteraient-elles ? l?avenir d?avoir trop tergivers? et exag?r? dans leurs tractations pour la conclusion d?un accord d?finitif avec les Palestiniens ? un moment o? toutes les conditions leur ?taient favorables?? Isra?l a-t-il loup? le coche?? Les Etats-Unis sont-ils encore en mesure de dominer la situation?? Seul l?avenir nous le dira.

Le monde entier suivra avec int?r?t et circonspection? l??volution de la situation dans cette r?gion multi religieuse,? connue depuis l??ternit? pour ?tre une zone de trouble et de perturbations incessantes.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les sanctions, reflets de la suprématie américaine

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas l’arme du dollar qui rend les sanctions américaines ...