Accueil / A C T U A L I T É / L?autodaf?s des Vikings plan?taires

L?autodaf?s des Vikings plan?taires

 

Couillard

??L?Histoire de l?humanit? a d?montr? que la richesse ne peut pas se passer de la pauvret? GP?

??On appelle Viking (V?kingr, en vieux norrois) un commer?ant de longue date, remarquablement ?quip? pour cette activit?, que la conjoncture a amen? ? se transformer en pillard ou en guerrier, l? o? c??tait possible, lorsque c??tait praticable, mais qui demeurera toujours quelqu?un d?appliqu? ??afla s?r fj?r?(?acqu?rir des richesses?).???Vikings

***

Les hommes politiques ne luttent pas pour fignoler la vie et les pays, mais pour se battre entre eux. En ?quipes? ?Un beau sport que la politique: c?est nous le ballon, et le pays est le terrain. La pauvret? a coups de pieds, et dans l?estrades des spectateurs-payeurs. J?ai l?impression parfois que l?on vote pour une d?mocratie flegmatiquement venimeuse. Quand vous faites un crochet sur un bulletin de vote, vous dessinez un serpent.

Monsieur de Couillard est all? en Chine pour vendre le porc du Qu?bec: ?Ils ne l?on pas gard?? On aimerait toutefois aim? le voir embroch?.

Monsieur de Sarkozy s?est oxyg?n? au point qu?il sort des ballons de sa bouche. ?lit-Homme. Homme d?j? ?lu? Au bal on va? Il se voit d?j? dans sa soupe de pouvoir?. Quant au lymphatique Obama, il a ce petit air an?mique des gens qui ont h?te d?en finir avec leur job. Le Pr?sident des U.S.A, c?est le nom d?une rue?

Leur vie est une grammaire ?triqu?e: sujets-verbes-compliments.

palimpseste?:Support sur lequel on ?crit, susceptible d??tre effac? apr?s usage.

C?est beau les mots? Car ils permettent de retrouver le vrai sens des choses et des ?tres:

Apr?s usage de la clique abonn?e ? la bourse, ils s?en va ?se repa?tre dans leur paradis. L?Histoire des gens simples est triste et barbaris?e parce que les sots, munis de parchemins qui ?poustouflent, n?ont pas de route ? nous donner, sauf la leur? ?On ?pluche les humains comme des pommes de terre.

L?asphalte fait partie de leur CV. Black and roll? Plus tard, ils auront le nom d?un pont, d?une rue, d?un ar?na, avec un trait entre leur nom et leur pr?nom. Mais bon!? Ils m?ritent peut-?tre une ruelle. Ou le nom d?un ?d?potoir?

L?autodaf?s?

Le?10?mai?1933, le mouvement atteint son point culminant, au cours d?une c?r?monie savamment mise en sc?ne devant l?op?ra de Berlin?et dans 21 autres villes allemandes?: des dizaines de milliers de livres sont publiquement jet?s au b?cher par des ?tudiants, des enseignants et des membres des instances du parti nazi. Ils constituent lesautodaf?s

Wikipedia?

C?est? br?lant d?actualit?. Les ?tats ou pays dits d?velopp?s br?lent inconsciemment toute r?flexion des artistes, ?crivains, penseurs. Ils les ignorent. De sorte que nous nous retrouvons dans un monde compl?tement A-Historique, Alzheimer, d?cousu, et br?l? par l?ignorance. Bref, ce qui pourrait humaniser ce qui est humain est effac?.

Le r?sultat est que nous ?voluons par des savoirs technique, mais nous stagnons par des rejets de connaissances?humanistes.?L?avoir a bouff? l??tre. L?avoir veut bouffer la richesse de la diff?rence. De sorte que le monde est une vaste Shoah filandreuse et sournoise.

De sorte que dure et perdure les gens de pouvoir pour le pouvoir. On br?le tout ce qui nourrit l?intellect et l??me pour une ma?trise totalitaire des humains au profit du profit.

Un monde sans culture, sans philosophie, ne se livrant qu?au bas marchandisage d?une mati?re premi?re vivante, ?finira par nous mourir. Le barbarisme est un abrutissement continu? Peu importe les formes. ?Et c?est bien l? l?horreur de l?Histoire: modeler aux fins de tromper.

Ga?tan Pelletier

Novembre 2014

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Histoire de la violence

Je suis en train de gronder ma fille. Je suis en train de lui pourrir ...

One comment

  1. avatar

    Coming out des autorités: Nous devons faire des compressions budgétaires. Nous avons trop claqué votre fric! Nous ne sommes pas les seuls et ne croyons être ni les premiers, ni les derniers!

    L’abrutissement a fait ses ravages. Hier les étudiants se préparaient à manifester contre l’austérité et il y avait plus de policiers présents que de manifestants. Les policiers manifestent eux-mêmes contre cette austérité… mais à leur heure.

    Comme nous savons tous qu’à date leurs manifestations se sont soldées par des échecs, qu’ils sont poursuivis pour défaut d’émettre autant de contraventions qu’avant le litige qui les oppose aux autorités, je constate que l’abrutissement qui frappe l’inconscient les empêche de prendre des mesures incontestables pour faire pression sur les autorités.

    Ne pas déclarer la manifestation organisée par les étudiants hier comme étant illégale aurait été une mesure incontestable. Emboîter le pas et participer à cette manifestation avec les étudiants aurait été une mesure censée vu l’objectif commun qui devrait les unir plutôt que les diviser.

    Il leur manquait le manuel du parfait canard domestique capable de voler.

    Alors je me dis qu’ils auront beau tous barbouiller des affiches, tant que les mots qu’ils y écrivent seront tirés de ce même manuel, ils brandiront de prévisibles lettres mortes. Ils auront beau s’insurger en temps et lieu réservés pour ce faire, ils ne feront que confirmer qu’ils sortent d’une boîte et retournent y macérer le reste du temps.

    Au menu: « Pâté de foi grasse » dans le système et ses infaisabilités programmées. Abrutissement en tant qu’agent de conservation. On n’a pas fini de payer pour des indigestions avec un tel menu.

    Bonne journée:)