Accueil / A C T U A L I T É / L?ath?isme doit-il militer?

L?ath?isme doit-il militer?

.
.
.

Disons la chose sans mettre de gants: Dieu, ?tre spirituel engendrant et assurant la coh?sion du monde mat?riel, n?existe pas. C?est une cat?gorie philosophique erron?e, une l?gende populaire mont?e en graine, une vue hyperbolique de l?esprit bonifiant et magnifiant un ensemble de caract?ristiques abstraites fondamentalement incompatibles et incoh?rentes. La persistance faussement universelle de ce mythe vieillot s?explique assez simplement par le fait qu?il est une projection intellectuelle magnifiante de l??tre humain ou du monde (et l??tre humain et le monde sont partout dans le monde humain), un peu comme le serait, par exemple, un fant?me ectoplasmique ou un mirage visuel au bout d?une longue route par temps sec. Toute culture o? il y a des hommes et des femmes de tailles diff?rentes, des enfants et des adultes, des malingres et des bal?zes, produira in?vitablement des l?gendes de g?ants et de nains sans se consulter entre elles, de par un jeu de projections logiques constantes et similaires du plus petit et du plus grand. L?universalit? de ces propensions mythifiantes ne garantit en rien l?existence objective des titans, des lutins et de leurs semblables de tous barils ethnoculturels.

Le dieu (vaguement masculin et d?bonnaire ou int?gralement inerte, neutre et inactif) n?existe pas. Aussi, priv?e de cette cat?gorie fondamentale irrecevable, la l?gitimit? tant descriptive que morale des religions s?effondre comme un ch?teau de carte. Ne disposant pas r?ellement des fondements effectifs autoproclam?s qu?elles se sont attribu?es au fil de l?Histoire sans d?bat ni critique, les religions et leur perp?tuation n?en reposent pas moins sur d?autres fondements qui, eux, n?ont absolument rien de divin. J?en d?nombre quatre:

Peur: la panique, l??pouvante face ? la maladie, la mort, le danger de perdre un enfant, l?instabilit? politique, les cataclysmes naturels, l?incertitude face ? l?avenir d?une vie douloureuse sont des carburants puissants de la religiosit?. Il est connu qu?une personne en situation terrorisante, dans un accident ou dans des circonstances climatiques compromettant la survie, r?gresse mentalement et appelle son dieu comme un enfant appellant un adulte ? l?aide. Loin de garantir quelque caract?re fondamental ou universel ? ce dernier, ce fait d?montre plut?t ? quel point croyance religieuse et d?s?quilibre ou d?labrement mental sont proches l?un de l?autre.

Ignorance: un lourd et archa?que relent de cosmologie simpliste et d?anthropologie d?lirante gorge les religions, tant dans leur ?l?vation dogmatique que dans leurs recommandations pratiques. Ignorant les causes du tonnerre, des ?clairs, de la guerre et de la maladie, l?enfant humain imagine des col?res, des illuminations, des d?terminations politiques issues d?un cosmos anthropomorphis?. Le recul de l?ignorance et une meilleure connaissance du fonctionnement effectif du monde et des soci?t?s ?loignent la religiosit? comme repr?sentation descriptive et explicative du monde. Tout progr?s social entra?ne de facto une r?volution des savoirs qui fait reculer l?esprit religieux

Conformisme: la r?sorption des peurs irrationnelles et de l?ignorance face au monde ne suffit pas pour terrasser les religions institutionnalis?es. Celles-ci s?appuient sur un autre ressort particuli?rement insidieux et puissant: le conformisme social et familial. Combien de gens perp?tuent des croyances qu?ils n?endossent plus chez leurs enfants, simplement pour ne pas contrarier leurs parents ou leurs anc?tres? Ce genre de soumission de masse, reposant sur des crit?res ?motionnels peut perp?tuer des pratiques d?vid?es des ferveurs cens?es les fonder pendant des g?n?rations. La tradition est une forte d?inertie m?canique dont il ne faut pas n?gliger la pesante port?e r?actionnaire.

Pouvoir social d?un clerg?: si, en plus de ce lot de plaies, une des castes de votre soci?t? se sp?cialise dans l?intendance de la choses religieuse, l? vous avez un puissant facteur de perp?tuation sur les bras. Les clerg?s oeuvrent exclusivement ? leur propre perp?tuation et, pour ce faire, ils se doivent de voir au maintient en circulation de la camelote qu?ils fourguent. Ils analysent donc tr?s finement la peur, l?ignorance et le conformisme qui mettent le beurre sur leurs tartines malodorantes et d?ploient de formidables ?nergies ? les perp?tuer, les maintenir, les solidifier. Tous les clerg?s dans tous les cultes sont des agents de freinage des progr?s sociaux et mentaux. Les cl?ricaux sont des ennemis pugnaces et acharn?s de la connaissance objective et inform?e du monde et de la vie sociale.

La religion est une nuisance intellectuelle et morale. C?est une force sociale r?trograde misant sur des pulsions individuelles r?gressantes. Tout progr?s social significatif se compl?te d?une r?traction et d?une r?tractation des religions. Ce long mouvement historique ne se terminera qu?avec la d?composition d?finitive de toute religion institutionnalis?e ou spontan?e. Ce jour viendra. Voil?.

Le voil? notre bon et beau manifeste ath?e. Il est clair, net, bal?ze, b?ton, superbe. Je l?endosse avec la plus intense des passions et la plus sereine des certitudes. J??duque mes enfants en m?appuyant solidement sur ses fondements. Je vis par son esprit et dans la constance de sa rationalit? sup?rieure. Banco. Bravo. On fait quoi maintenant? On l?imprime en rouge sang sur des feuillets gris?tres et on le distribue au tout venant? On en fait un beau paquet de tracts incendiaires que l?on met en circulation dans tous nos r?seaux de solidarit?? On fait pression sur un parti de gauche ou un autre pour qu?il en fasse une composante int?grante de son programme politique? Mieux, on cr?e la Ligue Ath?e du [?pinglez le nom de votre contr?e favorite ici]. Ce ne serait pas la premi?re formation politique ? plate-forme ?troite et hyper-pointue. Il y a bien des Partis Verts? et des Parti Marihuanas pourquoi pas des Partis Ath?es? Bon sang que c?est tentant, surtout dans la conjoncture lancinante et interminable de pollution d?int?grisme religieux actuelle. Je vois d?ici notre premier slogan:

LA RELIGION N?EST PLUS L?OPIUM DU PEUPLE,

ELLE EST LA COCA?NE DES EXTR?MISMES

Ce serait p?tant. Sauf que? La Commune de Paris et le bolchevisme l?ninien n?ont pas c?d? ? cette tentation miroitante de l?ath?isme militant. Lucides, ces projets politiques se sont content?s de fermement restreindre la pratique des religions ? la sph?re priv?e et de forclore toute propension th?ocratique dans l?administration publique de leur r?publique. C?est certainement une chose ? faire et bien faire. Sauf que pourquoi donc, mais pourquoi donc en rester l??

Tout simplement parce que le d?clin de la religion, la d?r?liction, ne se d?cr?te pas, elle ?merge. On ne proclame pas plus la fin de la religion qu?on ne proclame la fin de l?enfance. Il faut ?radiquer la peur, l?ignorance, le conformisme et bien circonscrire la vermine cl?ricale dans ses tani?res (qui deviennent lentement ses mus?es). La religion tombera alors, inerte et inutile, comme une feuille d?automne. L?ath?isme ne doit pas militer, il doit laisser l?effet des progr?s sociaux ?chancrer la religiosit? comme une vieille ?toffe devenue inutile. Militons directement et sans transition pour les progr?s sociaux ? la ville et l?ath?isme militera bien pour lui-m?me dans les chaumi?res.

Frapper la religion au tronc plut?t qu?? la racine c?est la faire b?n?ficier d?une intensit? d?attention qu?elle ne m?rite plus. Cela l?alimente en jetant de l?huile dans le feu de son b?cher. Fabriquer des combattants de dieu en creux c?est alimenter le fanatisme et l?int?grisme des martyrs en plein. Laissons aux cagoules leurs proc?d?s de cagoules et limitons le d?bat th?ologique ? la ferme intendance de la tol?rance multiculturelle et ? la circonscriptions de la rigueur doctrinale ? la sph?re priv?e. Les enfants des croyants se d?barrasseront ? leur rythme et selon leur logique et leur modus operandi des croyances ?cul?es qui leur nuisent. Ils les convertiront en ce qu?ils voudront. Nous ne sommes pas ici pour ?radiquer la religion mais pour emp?cher son h?ritage mourant de continuer de nuire ? la soci?t? civile. ? chaque culte de construire le mausol?e, le sarcophage ou le c?notaphe de sa doctrine ? sa mani?re.

Souvenons-nous et m?ditons sereinement la profonde sagesse de L?Encyclop?diste Inconnu qui disait: la v?rit? n?engendre jamais le fanatisme.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Du nouveau dans les toilettes et dans les…verres

Le mardi 13 novembre 2019 sera dédié à la « Journée Mondiale des Toilettes ». Un sujet ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour,
    Paul,

    Nous publions vos articles sur les Voix du Panda avec le plus grand plaisir, je pense que vous vous en doutez comme tous ceux des rédacteurs des 7 du Québec et de CP.

    Par contre merci d’avoir la gentillesse si vous le souhaitez de vous inscrire, avec une adresse e-mail valide à l’adresse suivante:

    http://www.panda-france.net

    Rubrique rédacteurs.

    Ainsi vous pourrez répondre directement, si vopus nous donnez votre accord à la suite d’une adresse e-mail validée vous recevre « un mot de passe » personnel « strictement ».

    Puis vous pourrez débattre comme nous le faisons avec l’ensemble des continents.

    Au plaisr de vous lire positivement ou négativement, nous vous souhaitons de véhiculer vos réflexions de par le monde.

    Cordialement,

    Le Fondateur des Voix du Panda

    Le Panda

    Patrick Juan

    P.S. Vous pouveze aussi me sontacter sur mon adresse courriel personnelle:

    patrick.juan@panda-france.net

    Bien à vous (Y)

  2. avatar

    @ PL

    Je pourrais contresigner toutes et chacune de vos affirmations. J’en suis cependant arrivé, par pure désespérance, à un solipsisme inconditionnel qui permet tous les espoirs. Dieu ne m’est pas encore apparu, mais qui sait, avec l’âge – et si on change l’eau en vin – s’il ne sera pas à mon dernier chevet 🙂

    En attendant, « Dieu est grand » à la mesure du merdier dans lequel la condition humaine nous fait patouiller, ce qui n’est pas rien !

    PJCA

  3. avatar

    PJCA,

    Je partage Pierre tout à fait ta position, mais heureusement que nous, nous sommes parlés de vive voix dans le cas contraire je pense que tu es un CLONE 🙂
    +++++++++++++++
    En dehors de cela toi comme tant d’autres étant rédacteurs sur Les Voix, peut tu avoir la « gentillesse » de dire à Paul comment s’incrire sur Les Voix du Panda 😀
    ================
    Je t’en remercie et ici nous nous régalons avec son « article »

    Amicalement,

    Le Panda

    Patrick Juan (C)

  4. avatar

    « Dieu ne m’est pas encore apparu, mais qui sait, avec l’âge – et si on change l’eau en vin – s’il ne sera pas à mon dernier chevet »

    Et ce sera alors la consécration de la réalité « Eucharistique ». J’entend par là, son arrivée à ton chevet avec un « os… de bon verre d’eau, changée en vin ».
    🙂

    Elie l’Artiste