Accueil / T Y P E S / Articles / L’anonymat des blogueurs francais…
S’il y a des chances que les ph?nom?nes Fran?ais arrivent ici un jour ou l’autre, nous devrions avoir peur en ce moment mes amis. Un billet r?cent de Vincent Abry rend compte d’une pol?mique qui brasse en ce moment l’Hexagone 2.0 : La pol?mique est en train de s?installer suite ? l?annonce d?une proposition de loi d?un s?nateur de Moselle, Jean-Louis Masson, de vouloir faire indiquer clairement sur chaque blog le nom et pr?nom, l?adresse, le email et m?me le num?ro de t?l?phone de l?auteur d?un blog. C’est assez tordu comme id?e. Il est d?j? tr?s difficile pour quiconque de trouver les coordonn?es des personnalit?s publiques, et il y a un risque. Imaginons du c?t? des citoyens qui se mouillent intens?ment par l’interaction virtuelle, avec les esprits qui parfois s’?chauffent, ?a donnerait assur?ment des d?rapages que l’on voudrait ? peu pr?s tous ?carter. Ceux qui veulent pousser l’exp?rience web jusqu’? d?voiler leur emplacement ...

L’anonymat des blogueurs francais…

2097002323_9ec107f9da

S?il y a des chances que les ph?nom?nes Fran?ais arrivent ici un jour ou l?autre, nous devrions avoir peur en ce moment mes amis. Un billet r?cent de Vincent Abry rend compte d?une pol?mique qui brasse en ce moment l?Hexagone 2.0 :

La pol?mique est en train de s?installer suite ? l?annonce d?une proposition de loi d?un s?nateur de Moselle, Jean-Louis Masson, de vouloir faire indiquer clairement sur chaque blog le nom et pr?nom, l?adresse, le email et m?me le num?ro de t?l?phone de l?auteur d?un blog.

C?est assez tordu comme id?e. Il est d?j? tr?s difficile pour quiconque de trouver les coordonn?es des personnalit?s publiques, et il y a un risque. Imaginons du c?t? des citoyens qui se mouillent intens?ment par l?interaction virtuelle, avec les esprits qui parfois s??chauffent, ?a donnerait assur?ment des d?rapages que l?on voudrait ? peu pr?s tous ?carter.

Ceux qui veulent pousser l?exp?rience web jusqu?? d?voiler leur emplacement en temps r?el peuvent le faire avec l?aide des t?l?phones intelligents et autres dispositifs, et il y a toujours moyen de retracer quiconque si le besoin s?en fait sentir (enfin, selon ce que j?ai pu constater avec mes lectures ? et le cas r?cent de Michelle Blanc et des menaces qu?elle a re?ues est assez ?clairant ? ce sujet), voil? o? devrait se trouver la limite.

? la lecture du projet de loi, malgr? l?apparente bonne foi du s?nateur, on pourrait croire que le but derri?re tout ?a est de fermer le clapet de tous les citoyens puisque, comme le fait remarquer le blogueur Denis Hirst, ? une bonne partie des gens n?oserait plus poss?der un blog. Non pas ? cause de la teneur de leur propos, mais ? cause des risques que cette exposition aurait pour leur vie priv?e. ? Il donne un excellent exemple :

Un blogueur sp?cialis? dans le tricot n?a certainement jamais de propos pouvant d?ranger qui que ce soit, mais s?il se met ? recevoir des appels t?l?phoniques ? 3 h du matin parce que la loi le force ? mettre son num?ro de t?l?phone sur son blog, cela risque de [le] d?courager.

M?me seulement ce petit risque vaut la peine de se placer en faux relativement ? ce d?sir d?intrusion dans nos vies. En arriver ? ?a reviendrait ? nous d?signer coupable avant m?me d?avoir commit quelque faute que ce soit.

Renart L’?veill?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Bob Dylan: la révolte sans la révolution (2)

Dylan enregistre Highway 61 Revisited (qui comporte l’immense succès “ Like a Rolling Stone ”) ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour Renart

    Si tu me passes les coordonnés de ton fil de caricatures, il sera en ligne subito dans la section « Images » de CentPapiers

    PJCA

  2. avatar

    Sur le ballon de Masson: Je crois que, comme pour HADOPI, on gesticule, mais l’on n »osera pas aller au bout de la démarche. Elle montrerait trop clairement le potentiel de désobéissance civile qui ne demande qu’a se manifester C’est un peu comme cette histoire d ‘ »Aperos Facebook », dont le Président Sarkozy ne dit que du bien…

    Pierre JC Allard