Accueil / T Y P E S / Articles / L?Am?ricanisme produit ses fruits

L?Am?ricanisme produit ses fruits

Je suis en Argentine depuis quelques mois.? Un pays merveilleux, mais qui a quelques probl?mes ?cononiques.? Probl?mes ??financiers? serait plus exact., car le probleme est un dette odieuse que? lui ont cr??e ses anciens dirigeants au profit de banquiers internationaux. La Gr?ce avant l?heure, quoi??!

Rien de nouveau sous le soleil?: on corrompt, on pr?te des sommes folles qui serviront ? payer des biens et services inutiles achet?s des copains du pr?teur?? puis on vient r?clamer le remboursement du pr?t. M?me les enfamts aujourd?hui le comprennent? ?Tous les Argentins savent ?qui est ce ??ON?? qui corrompt, qui pr?te, qui vend des babioles puis vient vider les caisses du pays pour le tenir a sa merci.?? Je n?ai pas rencontr?, depuis des mois, un seul Argentin pour dire un mot gentil des USA.

Il s?est b?ti ici une rancune solide contre le gringo.? On n?en est pas ? le lyncher, mais l?accueil n?est plus ce qu?il ?tait et le tourisme fond comme neige au soleil, ce qui n?arrange rien.? ?Cette animosit? s?est manifest?e de fa?on spectaculaire, depuis quelques jours, par des MILLIERS de graffitis rendant hommage ? Chavez et dont il est impossible de ne pas voir qu?ils sont autant de d?fis aux USA.? La video du coup d?Etat contre Chavez,? contrecarr? par? un soul?vement populaire, ( Voir l?article de Oscar Fortin), est diffus?e inlassablement sous diverses formes et? comment? partout comme? une victoire de tous les ??Latinos ? sur l?oppresseut anglo-saxon.? ?? ILS? avaient eu Allende, ILS n?ont pas eu Chavez?.??

En fait, le lambda argentin sait bien ??qu?ILS? ont eu Chavez?? ? puisque Chavez est mort ? mais croit que c?est la fourberie qui a transform? la victoire en d?faite et que c?est un pr?sage de victoire finale? puisque le peuple PEUT gagner. ?il faudra? seulement ?tre plus prudent, d?sormais, comprenant que l?Ennemi est abject et capable de tout?.?? Fourberie. Traitrise?. Il est implicite, ici, que l?homme de la rue voit la main? des USA dans ce cancer de Chavez et cette maladie subite qui semble viser les leaders de gauche d?Am?rique latine.

ll y voit l?influence am?ricaine sans l?ombre d?une preuve, et c?est ?a, la vraie mauvaise nouvelle pour les USA. L?Argentin de la rue VEUT croire qu?ON a fait mourir Chavez. Il y trouve la justification d?un? ressentiment qui grandit ? la mesure de sa pauvret? qui augmente et qui ressemble de plus en plus ? de la haine..? Cette ?volution est-elle irr?versible?? J??crivais, il y a quelques ann?es,? un texte d?crivant une d?rive ??am?ricaniste??.? Je le reprends ici, car je crois qu?on? y trouvait en germe? ce qui a cr?? aujourd?hui? cet antagonisme Nord-Sud.?? Se demander si on pourrait? y mettre fin, c?est se demander si? les Nord-Am?ricains? peuvent changer leur vision du monde.? Le d?bat est ouvert?

***

On parle bien trop d?antiam?ricanisme et pas assez d?Am?ricanisme. On ne sait plus trop qui, de Huey Long, d?Upton Sinclair ou d?Albert Weisbord, a dit le premier, dans les ann?es 30, que si le Fascisme s??tablissait en Am?rique, il s?appellerait ?Am?ricanisme?. ?a n?a d?ailleurs gu?re d?importance : on l?a redit tellement souvent depuis !

Quand on lui propose le couple de mots-clefs ? Fascisme/Am?ricanisme ?, Google a 144 000 r?f?rences ? vous faire, dont une bonne part ne disent pas autre chose. Ce n?est pas un secret. Que les USA soient en voie de fascisation n?est pas non plus un ph?nom?ne nouveau. Eisenhower, en ses propres mots, l?annon?ait dans son discours d?adieu comme Pr?sident des USA et, ? d?faut de prendre le pouvoir, le S?nateur McCarthy a eu sur la politique am?ricaine d?il y a deux g?n?rations une influence d?l?t?re dont les artistes et les intellectuels ont fait les frais et qu?on ne peut d?crire que comme parfaitement fasciste.

Le ph?nom?ne n?est pas nouveau, pourquoi en parler maintenant ? Parce qu?on vient d?entrer dans la phase finale de mise en place de l?Am?ricanisme. Je ne parlerai pas ici de l?Iraq, ni m?me de Cuba, mais de deux faits qui font aujourd?hui les manchettes et qui sont extr?mement significatifs, parce que, chacun ? sa mani?re, ils marquent la fin de ce qui restait de l??tat de droit et de la d?mocratie en Am?rique.

Premier signal ? le plus brutal ? la fin de non-recevoir des USA ? toutes les critiques concernant le camp de concentration de Guantanamo. On garde des centaines de prisonniers de toutes nationalit?s en cages depuis des ann?es. Anonymes, sans proc?s, sans avocats, sans m?me qu?ils aient ?t? l?objet d?une accusation pr?cise. On les garde dans des conditions inhumaines d?nonc?es par la Croix-Rouge Internationale. Au m?pris des conventions internationales, au m?pris des lois am?ricaines elles-m?mes. Au m?pris de la simple humanit?. Selon la logique et la jurisprudence du Proc?s de Nuremberg, ceux qui ont con?u et qui g?rent l?op?ration de Guantanamo devraient ?tre pendus.

Ce qui rend Guantanamo significatif, ce n?est pas que les USA s?en rendent coupables, c?est qu?ils l?avouent. Les USA op?rent depuis 30 ans des ?coles de torture en Am?rique Latine, mais ils le faisaient discr?tement : c?est toujours des locaux qui p?dalaient la ? g?genne ?. Maintenant, Guantanamo est une politique officielle connue de la population am?ricaine et mondiale, comme jamais Auschwitz et Treblinka ne l?ont ?t? lorsqu?ils faisaient leur travail meurtrier. On n?a rien ? cacher : Guantanamo sert les int?r?ts de l?Am?rique et est donc ? BIEN ?. Comme il ?tait ? bien ?, ? l??poque, qu?un Aryen puisse taper sur un Juif ou le tuer. Cette perversion de l??thique au nom d?int?r?ts d?cr?t?s sup?rieurs, c?est ?a l?essence du fascisme.

Deuxi?me signal ? plus subtil mais tout aussi nocif ? la d?construction du Candidat Dean. Candidat ? l?investiture d?mocrate pour disputer la pr?sidence ? Bush en novembre, Dean avait clairement d?nonc? l?intervention am?ricaine en Iraq. Il ?tait le seul. Il menait dans tous les sondages. Mais en Iowa ? o? une proc?dure byzantine permet ? qui en a les ressources de manipuler totalement les r?sultats sans qu?on puisse m?me jamais en faire la preuve ? Dean a subi une d?faite qu?aucun sondage ne laissait pr?voir. Quand le Syst?me le veut vraiment, la statistique peut cesser d??tre une science

Ce n?est pas tout. Dean a subi une d?faite et a r?agi en faisant un discours. Quel discours ? Un tissu d?insignifiances, comme tous les discours de tous les candidats dans toutes les ?lections aux USA. Mais pour Dean, ? on ? a fait un sp?cial. Tous les m?dias, sans exception, ont cri? haro sur le baudet. Chaque journal, chaque station de TV, le Syst?me au complet, d?mocrates et r?publicains confondus ? vulgairement, violemment ou subtilement selon sa client?le ? a ? analys? ? le discours de Dean pour en conclure qu?il n?avait pas l??toffe d?un pr?sident. On l?a fait avec la m?me unanimit? que la presse chinoise encensant Mao ? l??poque de la r?volution culturelle.

Quelques milliers de gens, sans plus, ont ?cout? le discours de Dean, mais c?est sans importance ; pour des dizaines de millions d??lecteurs am?ricains qui ne se renseignent que via les m?dias, Dean a dit des choses qui le rendent inapte ? ?tre ?lu. Quelles choses ? Tout le monde s?en fout. C?est la d?mocratie ? l?am?ricaine.

R?sultat ? Dean a perdu les ? primaries ? au New Hampshire et n?est plus vraiment dans la course. Il ne faut pas de mouton noir sur la ligne de d?part dans une ?lection am?ricaine. Tous les candidats ? 2 seulement, c?est plus facile ? doivent n?avoir qu?une pens?e : l?Am?ricanisme. On ne peut pas avoir sur les rangs un candidat qui soit oppos? sans nuances ? la guerre en Iraq. On peut dire qu?il fallait la faire autrement, ou plus tard, mais dire que la guerre ? l?Iraq a ?t? une infamie, non. Ce n?est pas AM?RICAIN.

Ce qui rappelle qu?il y a quelques ann?es Ross Perot ? LE CANDIDAT EN TETE DANS TOUS LES SONDAGES ! ? et qui disait qu?il fallait revoir la d?mocratie en Am?rique, a mis fin ? sa campagne fructueuse suite ? des menaces de mort pr?cises contre sa fille. Un scandale inou? ? Le FBI en alerte pour la plus grande chasse ? la v?rit? de l?Histoire des USA? Tous les m?dias qui ne parlent que de ?a pendant des semaines ? Mais non. Quelques entrefilets sans commentaires et cette presse am?ricaine, qui peut ?crire cent fois la Bible sur le cigare de Clinton, n?a plus rien a dire sur le retrait de la candidature de celui qui semble en voie de devenir un pr?sident ? diff?rent?. ?tre diff?rent, ce n?est pas AM?RICAIN

Cette fa?on de museler ou d??liminer tout ce qui n?est pas conforme ? la pens?e correcte, ?a aussi c?est le fascisme. Guantanamo, Dean, l?Iraq et ces histoires de contr?les vexatoires pour le simple transit par les USA. Le Br?sil a bien raison de prendre aussi les empreintes digitales des Am?ricains qui se pointent au Br?sil : on ne sait jamais ce que peut faire un fasciste. Bien s?r, tous les Am?ricains ne sont pas des fascistes, mais il y a certes moins de poseurs de bombes br?siliens que de fascistes am?ricains.

L?Antiam?ricanisme est aujourd?hui une grande vertu. L?antiam?ricanisme n?est pas antiam?ricain, il est antiam?ricaniste. Il faudrait gu?rir les Am?ricains de l?Am?ricanisme avant qu?ils ne fassent un malheur. Gardons notre respect ? tous les Am?ricains qui ne sont pas des fachos et esp?rons que la population am?ricaine, en novembre, d?savouera Bush quel que soit son adversaire. Mais il ne faut pas trop se leurrer : quand le pouvoir contr?le une presse monolithiquement ? americaniste ?, il est h?las bien possible que la population donne son aval a Bush et s?en fasse donc la complice. Pardonnons ? l?ignorance. Souvenons nous que si l?on avait voulu jadis serr? la main d?un Autrichien qui avait vot? contre l?Anschluss, il aurait fallu cherch? quelque temps?

Les sondages r?v?lent que dans tous les pays ? sauf les USA ? on consid?re aujourd?hui les USA comme une menace ? la paix. L?antiam?ricanisme est devenu aujourd?hui un devoir. Toute concession ? la politique am?ricaine, toute sympathie envers la politique am?ricaine a aujourd?hui une odeur de Munich. Appelons de nos voeux le changement qui ram?nera ? la raison l?Am?rique qu?on aime.

***

Aujourd?hui, l?am?ricanisme donne ses fruits: Les USA n?ont plus d?amis en Am?rique latine. Aucun.

Pierre JC Allard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Amnon Weinstein et les « Violons de l’Espoir »

Les « Violons de l’Espoir » sont un ensemble d’instruments à cordes (violons, altos et violoncelles) qui ...