Accueil / T Y P E S / Billets / L?acc?s au pouvoir
??Sous les fleurs, qui repr?sentent l’image fausse derri?re laquelle nos dirigeants se cachent, on trouve plein de serpents, qui correspondent ? toute cette corruption qui nous entoure, au manque d’?thique et au copinage politique?? – Yann Perreau Par lutopium – Je suis toujours persuad? que le scandale des commandites est directement responsable du d?sint?ressement des qu?b?cois [...]

L?acc?s au pouvoir

Photo : Flickr GeoNando
Photo : Flickr GeoNando

??Sous les fleurs, qui repr?sentent l?image fausse derri?re laquelle nos dirigeants se cachent, on trouve plein de serpents, qui correspondent ? toute cette corruption qui nous entoure, au manque d??thique et au copinage politique?? ? Yann Perreau

Par lutopium ? Je suis toujours persuad? que le scandale des commandites est directement responsable du d?sint?ressement des Qu?b?cois face ? la politique. Cet ?v?nement a enfonc? le dernier clou dans le cercueil du cynisme politique. ? mon avis, l??coeurement des citoyens face au pouvoir politique explique en grande partie le pourcentage ?lev? d?abstention aux derni?res ?lections provinciales. Les gens sont d?sabus?s des politiciens. Apr?s avoir dout? de leur honn?tet? et leur authenticit?, un grand nombre de Qu?b?cois sont maintenant convaincus que, peu importe ce que le citoyen peut penser, le monde politique fera toujours ? sa guise, selon ses propres int?r?ts et ceux de ses proches amis. On croyait qu?ils auraient compris suite aux conclusions de la commission Gomery, mais ils se font encore et toujours prendre la main dans le sac: les compteurs d?eau, l?asphalte de Whisseltown, les r?gles d??thique modifi?es pour le d?put? Pierre Arcand, etc. Pas surprenant que nous soyons d?sillusionn?s?

??Il ne faut pas faire l?autruche. (L)es dons (politiques) ne sont pas gratuits et lient les conseils de ville aux cr?anciers des partis au pouvoir. Les administrations municipales se menottent elles-m?mes, puis se font dicter la ligne ? suivre. En 2003, un ?lu me r?v?la avoir ?t? menac? par un entrepreneur, qui l?intima de cesser ses d?marches visant ? faire modifier les r?gles d?attribution de contrats, reli?s au recyclage des d?chets. Quelle fut sa r?action ? Il prit son trou et se tut. L?avenir et la destin?e de nos villes ?chappent aux citoyens et ? leurs ?lus. On ne peut tol?rer que la d?mocratie et la libert? d?expression se fassent bafouer.?? ? Michel B?dard, Scandales et ?thique

On peut le voir ? Montr?al, ? Qu?bec et dans quelques autres grandes villes qu?b?coises, la machine politique professionnelle est tr?s active et semble plus pr?occupp?e par la profitabilit? des membres de la chambre de commerce que les aspirations de monsieur et madame tout-le-monde. Mais ?a ne devrait pas emp?cher les citoyens de s?impliquer dans les prochaines ?lections municipales qui auront lieu l?automne prochain. Voil? un palier de gouvernement qui est beaucoup plus accessible aux citoyens que ces mirages de la d?mocratie que sont l?Assembl?e nationale et la Chambre des communes. Le monde ordinaire peut y influencer les d?cisions qui ont un impact majeur dans sa qualit? de vie et sur le genre de ??d?veloppement?? qu?il veut associer ? son quotidien. Une ville de L?vis branch?e sur ses citoyens et pr?occup?e par l?environnement n?aurait probablement pas accept? un projet comme Rabaska?

??Chez nous, ce sont le quartier et la municipalit? qui constituent les premiers lieux de la d?mocratie et de la solidarit?, ce que j?appelle les premiers lieux identitaires? Redonner la vie municipale aux citoyens constitue le premier pas vers la d?mocratisation de la d?mocratie.?? ? Gil Courtemanche, La Seconde R?volution tranquille

Certaines administrations municipales adh?rent d?j? ? des id?es de ??d?veloppement durable??. Les d?cisions prises par les conseils municipaux au cours des prochaines ann?es auront une influence majeure sur la protection de l?environnement, les investissements en transport collectif, la qualit? de l?eau, la gestion des d?chets, etc? Et il sera beaucoup plus facile d??tablir un dialogue permanent entre le conseil de ville et les citoyens. Voil? un bon endroit o? nous pouvons enfin tester l?efficience de la d?mocratie participative.

Peut-?tre y?a-t-il une organisation politique dans votre municipalit? qui a con?u un programme qui rejoint vos pr?occupations et qui propose des solutions auxquelles vous adh?rez. Les initiatives citoyennes comptent souvent sur de modestes moyens. Donnez un coup de main, elle en a s?rement besoin! Soyez quand m?me vigilants envers les candidats de la chambre de commerce ou des partis provinciaux?? Et si vous habitez Montr?al, ne vous laissez pas d?courager par l?arriv?e de Louise Harel!

??? la fin de mes jours, j?aimerais partir en sachant que j?aurais fait partie de ceux qui ont sem? un peu de beaut? et d?espoir, pas juste avec des mots, mais aussi avec des gestes.?? ? Yann Perreau

Les citations de Yann Perreau sont tir?es d?une entrevue qu?il a accord? au magazine L?Itin?raire.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Histoires de médocs et course au vaccin

Dans la tourmente actuelle, je vous ai retrouvé une petite perle. Aujourd’hui que l’on se ...