Accueil / A C T U A L I T É / Jos? Manuel Dur?o Barroso, le patron d?une Europe lib?rale dure !

Jos? Manuel Dur?o Barroso, le patron d?une Europe lib?rale dure !

Par Duboubou 1er – Dossiers chauds ?

Ce n?est h?las que le r?sultat des ?lections dans les diff?rents pays de la communaut? qui a envoy? des d?put?s de droite ronronner dans une assembl?e assez peu efficace o? ces notables, fraichement adoub?s, assistent et parfois participent au spectacle qui n?est pas toujours exceptionnel. Parlementaire europ?en, c?est un job pas franchement ?puisant, mais tout de m?me plut?t bien r?mun?r? ! Le plus dur est de d?crocher la timbale, en clair d??tre ?lu, ensuite on a tout le temps de souffler !

C?est connu, le gros du turbin est confi? a des fonctionnaires, non ?lus, un corps d??lite qui se renforce a chaque entr?e d?un nouvel ?tat. Cette nouvelle aristocratie qui jouit de privil?ges importants est une sorte de pieuvre qui sournoisement intervient dans tous les pays membres sans se soucier le moins du monde des aspirations des peuples et chez les moutons sans fronti?res l?indiff?rence est , h?las quasi g?n?rale?

? Jos? Manuel Barroso a, en fin de compte, jou? ? fond la partition d’une Union Europ?enne tr?s lib?rale ?conomique et tr?s faible politiquement. Son soutien appuy? ? toutes les mesures pouvant d?r?guler le march? unique europ?en? C?est le fait d?arme le plus marquant d?une Commission totalement d?connect?e des peuples europ?ens? ?

Ce point de vue exprim? sur le Net par xerbias dans un billet intitul? ? Jos? Manuel Barroso, un choix par d?faut ? est toujours le reflet de la r?alit?.

Quant ? Jos? Bov? il a d?clar? r?cemment : ? Les lobbies sont tous bas?s ? Bruxelles, et essaient d?imposer leurs objectifs, dont les OGM, ? la Commission, mais aussi au Parlement. N?anmoins, on sent de plus en plus de r?sistance au sein du Parlement europ?en sur les questions qui touchent ? l?alimentation et ? la sant?. Et le dernier vote du Parlement pour interdire la viande clon?e et les nanoparticules dans les produits alimentaires en est la preuve. ?
Bruxelles s?int?resse trop ? la vie priv?e des Europ?ens

? ?le Parlement europ?en examine un texte intitul? ? Smile 29 ?, en vertu duquel le moteur de recherche Google, qui traite des milliards de recherches par mois sur le continent, sera tenu de conserver ?galement les informations sur les internautes?

?Les efforts de l?UE ne constituent que les derniers en date fournis par les Etats un peu partout dans le monde, en vue d?en savoir un peu plus sur leurs citoyens vialeur comportement en ligne. D?aucuns comparent la juridiction europ?enne ? une intrusion de l?Etat, ce qui a d?clench? une vague d?opposition dans toute l?Europe. En Irlande, une organisation conteste le nouveau syst?me, en cherchant ? obtenir des tribunaux nationaux l?autorisation de porter l?affaire devant la Cour de justice de l?Union europ?enne (CJUE) afin d?emp?cher la transposition, dans le droit irlandais, de normes europ?ennes d?une plus grande port?e. ? Digital Right Ireland ?, pour qui ces lois violent la Convention europ?enne sur les droits de l?homme, obtient gain de cause, cela cr?erait un pr?c?dent en Europe. ?Ce que nous voulons avant tout, c?est l?annulation de notre l?gislation sur la conservation des donn?es?, souligne T.J. McIntyre, le ma?tre de conf?rences en Droit ? l?University College de Dublin ? la t?te de l?organisation. Selon lui, ces lois font des citoyens ordinaires des d?linquants. ? Voila un probl?me qui nous concerne incontestablement puisque nos dirigeants sont du type r?pressif ordinaire !

Mais du cot? de l?Europe l?alerte est enclench?e par La Quadrature du net qui revient ? la charge contre la d?l?gation du Parlement europ?en en ?voquant sans d?tour une trahison, sur fond d’amendement 138. Ciblant le travail des n?gociateurs Catherine Trautmann (S&D) et Alejo Vidal-Quadras (EPP), le groupe qui milite pour les libert?s num?riques pr?vient : ? En contradiction totale avec le mandat qui leur avait ?t? confi? par leurs coll?gues parlementaires, ces derniers ont accept? de n?gocier ? partir d’une proposition du Conseil de l’UE qui m?prise les droits des citoyens1. Cette disposition dangereuse est destin?e ? remplacer

? l’amendement 138 ?, vot? par deux fois par 88% du Parlement?.

L?affaire semble peu claire et comme un juge constitutionnel ? en France ? a reconnu que l?acc?s ? Internet est une composante essentielle des libert?s fondamentale. J?r?mie Zimmermann, cofondateur et porte-parole de La Quadrature d?clare : ? Mme Trautmann et M. Vidal-Quadras viennent d’accepter que les ?tats membres puissent restreindre les libert?s des citoyens selon leur bon vouloir. Cette man?uvre scandaleuse pourrait ouvrir la porte ? la mise en place de ‘ripostes gradu?es, de discriminations sur les contenus ou encore le filtrage arbitraire du Net partout en Europe. ?

D?cid?ment c?est un air ? la mode dont il faut se m?fier !

Ce n?est donc s?rement pas le moment de s?endormir !

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump : Gouverner les USA comme le Mississippi (5)

Phil Bryant, le gouverneur du Mississippi, a été en définitive l’otage docile de l’extrême droite ...