Accueil / T Y P E S / Articles / J?sus revient avec Karl Marx

J?sus revient avec Karl Marx

Photo : Flickr Tavallai
Photo : Flickr Tavallai

C?est la crise, c?est le moment. Osons le retour du religieux, rempla?ons l??chec politique par du solide, du spirituel burin? dans les si?cles des si?cles.

N?a-t-on pas eu ? comparer les souverainet?s du temps de C?sar et de J?sus? La souverainet? de C?sar construite par la force brutale des armes, les annexions, les conqu?tes, l?imp?rialisme, le colonialisme, pouvoir politico militaire et de l?autre les sectes d?amours et de paix.

J?sus faisait-il parti des contres pouvoirs de l??poque, les pr?mices d?une souverainet? des peuples vers l?accession ? la d?mocratie, une recherche du compromis entre la force destructrice et le doux espoir que peut avoir tout ?tre en ce bas monde?une vie meilleure. En ces temps difficiles, l?espoir fait et continue ? faire vivre. Les jours meilleurs qui ne peuvent de toute ?vidence qu??tre devant nous, au-del? de ce maudit pr?sent? dans l?inconnu, disons le royaume des Dieux pour la touche spirituelle. Inaccessible bonheur remis aux lendemains qui chantent, il n?y avait qu?un pas ? franchir pour que certains en proposent la gestion au royaume des cieux.

Ah! Comme ces certains aimeraient savoir ce qu?il y a devant eux, mais ne nous leurrons pas, c?est uniquement pour en d?tenir la ma?trise et le pouvoir. Pourtant ? d?faut d?en savoir avec certitude les aboutissants, ils d?l?guent de savants artificiers pr?visionnistes semblant avoir la ma?triser du devenir des biens des populations de la terre pour finalement s?apercevoir qu?ils ?taient dirig?s par un ?litisme.

Les grandes pens?es humaines ont toujours eu l?objectif d?un monde meilleur, la recherche d?une protection moralisatrice ? l?encontre des d?rives des pouvoirs en place. Les premi?res tables des droits de l?homme ?crits par des hommes ( Mo?se ) dans le contexte de l??poque donnaient une base ? un ordre humain pour un monde meilleur rempli d?espoirs.

? Bien d’autrui ne convoitera pour l’avoir malhonn?tement. ?

La d?claration des droits de l?homme, toujours ?crit par des hommes dans le contexte d?une ?poque monarchique, rempla?ant le d?funt f?odal, donnait un nouvel ordre citoyen toujours vers le m?me objectif d?un monde meilleur rempli d?espoirs.

? Les hommes naissent et demeurent libres et ?gaux en droits; les distinctions sociales ne peuvent ?tre fond?es que sur l’utilit? commune ?

Mais les meilleures r?solutions se font immanquablement vampiriser par ceux ? qui le peuple a d?l?gu? l?usage du pouvoir. Jusqu?? nos repr?sentants du peuple qui ne sont que des mandataires temporaires, nos porte-paroles dont la mission est de faire conna?tre et de faire respecter les opinions de ceux qu’ils repr?sentent, sans jamais s’y substituer ni la trahir. Afin que le peuple puisse de son c?t? vaquer ? ses t?ches quotidiennes, celle de la communaut? humaine et ? son ?panouissement.
Vous aussi, vous voudriez conna?tre votre avenir? Auriez-vous majoritairement la facult? de rechercher le :

Totalitarisme
Syst?me politique totalitaire o? les diff?rents pouvoirs sont concentr?s aux mains d?un seul.

Autocratie
Syst?me politique dans lequel le souverain dispose d?un pouvoir absolu.

Autoritarisme
Caract?re autoritaire d?un syst?me politique

Despotisme
Pouvoir absolu et arbitraire, autorit? tyrannique et oppressive.

Dictature
R?gime politique dans lequel tous les pouvoirs sont entre les mains d?une seule personne.

Fascisme
R?gime autoritaire ?tabli par Mussolini, voir dictature.

Monarchie
R?gime politique dans lequel le pouvoir est d?tenu par une seule personne, sp?cialement un roi h?r?ditaire.

F?odalit?
Organisation politique du moyen ?ge fond?e sur les fiefs.

Imp?rialisme
Politique men?e par un ?tat en vue de dominer d?autres ?tats.

A qui appartiennent toutes ses d?rives de pouvoirs ? ? l?est, ? l?ouest, ? gauche, ? droite, ? l?Espagne, ? l?Allemagne, ? l?Italie, ? l?histoire?Et peut-?tre m?me au pr?sent cach? sous les couvertures d?mocratiques des nations.

Ce qui domine notre univers politique aujourd?hui est une fain?antise intellectuelle, un renoncement sans pr?c?dent, que ce soit du gouvernement en place ou de l?opposition. Seraient-ils eux aussi, sujet ? une annihilation de l?action, subiraient-ils le ph?nom?ne de la mondialisation et de ses al?as imposant cette destruction de la soci?t?, les groupes financiers, les dynasties ?crasantes, le terrorisme contr?l? ou incontr?l? par on ne sait qui, l?organisation du chaos ? Seraient-ils sujet ? un vecteur infectieux de laisser-faire propag?s par des flux continus d??v?nements ext?rieurs qu?aucune nation d?ailleurs ne semble en mesure de stopper ou de ma?triser. Au m?me titre que le commun des lobotomis?s t?l?visuels, subiraient-ils les m?mes effets inject?s par les propagandistes officiels, une information catastrophe, un renoncement programm? ? dose r?guli?re, midi et soir, toutes contestations d?agissement doivent ?tre cass?es par le renoncement, ne pouvoir agir sur les ?v?nements jusque dans ses destin?es, le message dominateur ? subir ?. Les nations sont-elles, elles aussi dans le renoncement ?
Les id?es de J?sus ont depuis tr?s longtemps elle aussi ?t? vampiris?, r?cup?r? par la force brutale des armes, les inquisitions, les conqu?tes, les croisades, le colonialisme, le pouvoir politico religieux. Les succursales des pouvoirs associ?s et de leurs repr?sentants commerciaux en espoir report? sur l??ch?ance du dernier souffle de vie et jugement dernier.

Et d?abord me direz-vous ? O? je veux en venir avec ce J?sus? Tapez dans votre moteur de recherche pr?f?r?, ? Richard Wurmbrand ?. C?est lui qui m?a fait bondir ? la lecture de ses ?crits :

« Aucuns compromis entre le marxiste et le christianisme, de m?me qu?entre Dieu et le diable. Certains pr?tendent ?tre des chr?tiens marxistes, ils veulent tromper les autres. On ne peut pas ?tre un chr?tien marxiste adorateur du diable. »

D?finitivement ?c?ur? des paroles religieuses sans lendemain Karl Marx a fini par d?velopper l?espoir d?une application possible dans la soci?t?. En quoi ses paroles sont-elles divergentes ? N?avait-elle pas les m?mes ambitions, celle d?un monde meilleur, un peu comme J?sus dont on sait aujourd?hui comment il a pu se faire r?cup?rer. Marx ? son tour aura attir? les religieux les plus extr?mes mais pas pour les m?mes raisons. Au point qu?il devint un ma?tre inspir? par SATAN. Aurait-il mis le doigt ou il ne fallait pas ? Leurs fonds de commerce mis en p?ril par ce personnage d?sireux de lib?rer ce qu?ils ont emprisonn? depuis des si?cles.

Richard Wurmbrand, ministre ?vang?lique, fondateur des ? Voix des Martyrs ? d?c?d? en 2001 a lui aussi fait l?exp?rience de l?emprisonnement. Il passa de nombreuses ann?es dans les prisons roumaines sous le r?gime communiste. Il est vraisemblable que cette exp?rience ne lui aura pas laiss? de tr?s bon souvenir et ? fortiori un ressentiment compr?hensible ? l?encontre de ce r?gime totalitaire (voir ci-dessus). Homme d??glise cependant et n?cessairement proche de la mis?re humaine ( je suppose) il aura comme il se doit, su peser ses propres paroles en tant qu?homme d??glise et en appr?cier sa port?e. Ses livres sont semble-t-il des best Sellers. Entre autres celui de ? Karl Marx et Satan ?.

On trouve tout au long de ses ?crits sur Karl Marx, des ?glises sataniques, des hallucinations orgiaques, des interpr?tations de la correspondance avec son p?re comme ?tant des craintes d?une influence d?moniaque sur son jeune fil. Pour en conclure que Marx est simplement le porte-parole d?un autre. Comprenez le malin. Et comme Marx avait des ambitions d?artiste, RW en arrive ? faire des comparaisons des plus suspects. Que ses po?mes qu?il consid?re sans valeur le propulsent par une stup?fiante comparaison ? celui de Hitler et son ?chec en peinture et architecture. Goebbels dans l??chec du dramatique. En philosophie et peinture, deux autres criminels, Rosenberg et Streicher. ? se demander si Karl Marx le satanique est la cause de tous nos maux.

Karl Marx d?veloppe une philosophie bas?e sur la lutte des classes (exploitants et exploit?s) qui est le moteur de l’histoire. Le mat?rialisme dialectique se caract?rise par le primat de l’histoire (tout ?volue), le progr?s venant de contradictions r?solues, l’action r?ciproque des choses les unes sur les autres, le progr?s par bonds, par crises brusques et soudaines (r?volutions). Le prol?tariat doit s’organiser ? l’?chelle internationale afin de s’emparer du pouvoir et, apr?s une p?riode de transition (dictature du prol?tariat), conduire ? l’abolition des classes et la disparition de l’?tat (communisme). Karl Marx pr?dit la fin de la soci?t? actuelle o? le capitalisme se d?truira lui-m?me, permettant ainsi l’av?nement d’un ?tat ouvrier.

http://civisme.politique.free.fr/4-civisme.du.chretien/4355-derive.htm
http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/EH/F/cause/lectures/derive_sectaire_catho.htm
http://sentinelles.centerblog.net/1419925-Eglise-Charisma-la-derive-de-l-eglise-evangelique
Gasty

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le gardien de toutes insomnies

  L’enchanteur des ténèbres Il était une fois Yves, un homme perdu parmi ses semblables. ...