Accueil / T Y P E S / Billets / Jeff Plante, le bouffon pol?mique

Jeff Plante, le bouffon pol?mique

Jeff Plante
Jeff Plante

Il y a une part de curiosit? et une autre d?inqui?tude ? la pr?sence de Jeff Plante au c?ur de la course ? la chefferie de l?ADQ.

Le pr?tendant ? la succession de Mario Dumont s?affiche sans vergogne comme ?tant le seul v?ritable courtisan de droite.

Non seulement sa seule pr?sence aura sem? le doute et la controverse au sein de l?ADQ, mais sa tendance ? la pol?mique pourrait sonner le glas du parti si le r?sultat de la course lui est favorable.

De toute mani?re, on apprend ce matin m?me que le candidat aurait bafou? les r?gles de base permettant sa candidature dans la course. Plante n’aurait pas r?ussi ? rassembler les 1000 signatures exig?es. Malgr? tout, int?ressons-nous un peu au profil de Plante.

Plante et son ?quipe ont bien mal choisi leur devise de campagne : ? L?Action adroite ?. L?animateur matin de radio XTREM semble bien au contraire grossier et malhabile dans ses d?clarations. En faisant un survol du personnage et de ses discours, on prend rapidement conscience qu?il n?y pas de pertinence dans l?id?ologie politique de Plante. Celle-ci semble uniquement ?chafaud?e sur une suite incessante de controverses et de d?clarations-chocs.

Le 22 juillet 2009, Jeff Plante annon?ait via Twitter que; ? Le capitalisme, c?est l?exploitation des imb?ciles par des intelligents ?. Le ? tweet ? est rest? relativement discret, mais toute la gravit? de ses propos se tien dans cette phrase, d?autant plus en sachant d?embl?e que Plante s?est r?guli?rement rang? contre les f?d?rations et unions syndicales, puisqu?il voit forc?ment une corr?lation entre le syndicalisme, l’?tatisme et le crime organis?.

En entrevue ? l?info07, Plante d?clarait que l?ADQ n?avait pas de base id?ologique. Pourtant, il a souvent plaid? en faveur d?un retour aux valeurs de base de l?ADQ. Lesquelles?

Pas plus rassurant de se rappeler que durant la campagne ?lectorale de 2007, alors que Jeff Plante ?tait candidat ad?quiste dans le comt? de Deux-Montagnes, il avait remis en question l??quit? salariale dans la fonction publique en plus de d?nigrer les politiques de repr?sentation f?minine au sein des conseils d?administration des soci?t?s d??tat.

Durant la m?me campagne, Jeff Plante avait laiss? entendre que le chef p?quiste de l??poque, Andr? Boisclair utilisait sont orientation sexuelle afin d??difier du capital politique. ((D?claration exacte : ? Il [Andr? Boisclair] joue son orientation sexuelle quand ?a l’arrange, et quand ?a ne l’arrange plus, il s’en sert pour faire son outr? ?.

C?est aussi ? cette ?poque que Plante s??tait montr? flegmatique en regard des comm?morations relatives au drame de la Polytechnique. Il affirmait que les actes de Marc L?pine exhortaient une g?n?ralisation de la violence par les hommes, cr?ant ainsi une forme de psychose. ((? ?’a ?t? r?cup?r? par certains groupes. Si c??tait en forme de deuil par rapport aux victimes, je n?ai aucun probl?me avec ?a. J?ai de la mis?re ? ce qu?on r?cup?re un ?v?nement tragique pour faire avancer une cause d?un lobby ; je n?aime pas ?a. Surtout qu?on a mis toute cette violence-l? sur le dos de tous les hommes du Qu?bec. Les hommes du Qu?bec n?ont pas ? porter la folie de Marc L?pine. Marc L?pine est un fou ?. Par contre, il d?criait le lobbying politique entourant cette c?r?monie comm?morative.

Suite ? la demande populaire ainsi qu?? la pression de l?ADQ et de Mario Dumont, Jeff Plante s??tait retir? de la campagne ?lectorale.

Jeff Plante r?sume tr?s bien ce que l?ADQ semble condamner ? ?tre : un parti attentiste, oscillant id?ologiquement comme bon lui semble afin de s?accaparer la faveur populaire.

En ce sens, le candidat s?illustre tr?s bien et d?montre tout le ridicule qu?il peut d?ployer. Avec ses sorties risibles et ses propos dissoci?s compl?tement des besoins soci?taux du Qu?bec, Jeff Plante creuse lui-m?me la tombe de sa carri?re politique.

Il appert donc que son hypoth?tique victoire signifierait possiblement la fin de l?ADQ ou ? tout le moins sa pr?sence ?ternelle comme parti de troisi?me ordre.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’élevage industriel des animaux: une source d’explosions épidémiques ?

La population humaine mondiale a dépassé en nombre celle de tous les grands mammifères ayant ...

One comment

  1. avatar

    En faisant un survol du personnage et de ses discours, on prend rapidement conscience qu’il n’y pas de pertinence dans l’idéologie politique de Plante. Celle-ci semble uniquement échafaudée sur une suite incessante de controverses et de déclarations-chocs.

    Cette phrase résume assez bien la divergence d’opinion que j’ai avec le contenu de votre texte.

    Vous attaquez les positions de M. Plante en nous montrant la controverse que ces positions crée dans la société Québécoise mais ce, sans parler du message que celui-ci véhicule.

    Lorsque M. Plante parle d’équité salariale, la valeur qu’il prône est l’équité de salaire à compétence égale. Pour reprendre son ton provocateur, je dirais que c’est la liberté des femmes d’être considérées dans toutes leur valeur, c’est à dire pour leur compétence.

    Pour ce qui est de M. Boisclair, qu’on soit en accord ou non avec M. Plante, cette déclaration n’a rien d’une idéologie politique, ce n’est que du bitchage politique.

    Le point de vue sur la Poly de M. Plante est certainement partagé par beaucoup de gens. Cet évènement est l’acte d’un dérangé et une matérialisation de ce que tous les hommes pensent.

    Le Capitalisme, c’est l’exploitation des imbéciles par les intelligents. Et bien… Cette fois, je dois vous donner raison. Cette déclaration est totalement fausse et honte à celui-ci s’il pense vraiment ceci au premier degré.

    Mais quoi qu’il en soit, vous accusez M. Plante de ne pas avoir d’idéologie et pour nous le prouver, ce que vous faites est d’attaquer celui-ci sur des faits sans jamais effleurer l’idéologie que M. Plante véhicule. Sans même la décrire.

    Pourtant, celui-ci est on ne peut plus clair.
    L’idéologie de M. Plante est la suivante: la liberté d’un individu est ce qu’il a de plus important dans la société. La responsabilité est ce qui permet à cet individu de façonner son monde de la meilleure façon qui soit.
    Le gouvernement est une entorse à cette liberté et cette responsabilité.
    Ceci est l’idéologie de M. Plante.

    Alors,
    Avez-vous le courage de continuer le débat sur ces valeurs ?
    De laisser M. Plante, l’individu de coté et de réellement mettre à jour le plus important: l’idéologie derrière le gars…