Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / COMPLOTS / 9/11 / Jean Charest et l’impl?mentation syst?matique du g?nocide qu?b?cois

Jean Charest et l’impl?mentation syst?matique du g?nocide qu?b?cois

Bonjour,

Je recherche ? communiquer avec votre journal ?lectronique – et vos lecteurs – pour sugg?rer une id?e de reportage en lien avec le dossier de la collusion municipale au Qu?bec, au sujet de l’installations de tours ? t?l?communications adjacentes ? des ?tablissements scolaires de niveau primaire et secondaire.

Tout d’abord, dans le but premier de sensibiliser et d’informer la population vis?e par ces installations, il serait une erreur ?thique et fondamentale d’ignorer la pr?sence de celles-ci et des risques implicites que cette technologie implique sur la sant?, sachant que des ?tudes s?rieuses et cr?dibles ? ce sujet furent r?alis?s par des scientifiques en 2005.

D’une part, cette ?tude scientifique d?montra quantitativement un facteur de risque non-n?gligible et exponentiel de d?veloppement de tumeurs canc?reuses pour la population voisine ? ces installations.

D’une autre, ces installations furent selon mes sources construites dans le secret, et m?me parfois furent autoris?s par le cur? de l’?glise de la municipalit?, d?guisant ainsi la tour sous une apparence d’un vulgaire clocher, obtenant ainsi la somme de 2000.00$ en frais de location pay?s par les locataires de la tour.

Il existe ensuite d’autres installations de cette technologie en bordure d’?tablissements scolaires hautement fr?quent?s tel que la polyvalente Horizon-Jeunesse ? Laval, o? il m’appara?t ? premi?re vue que la sant? de ces ?tudiants et de la population furent compromis au profits d’int?r?ts corporatifs payant pour maintenir un omerta ? ce sujet…

Il m’est alors permis de croire que l’administration de cette municipalit? est impliqu?e dans l’octroi de contrats ? des firmes de construction, ayant autoris? l’installation de ces tours sans que l’ordre des ing?nieurs? ne puisse avoir ?t? consult? ?-priori au sujet de probl?mes ?thiques et de sant? publique que de telles installations peuvent impliquer pour la population vis?e.

En conclusion, le g?nocide syst?matique de la soci?t? qu?b?coise est donc la r?alit? que nos gouvernements nous imposent de force en refusant une enqu?te publique approfondi ? ce sujet de la corruption municipale.

Merci de votre attention.

tkadm30

R?f?rences:

http://www.powerwatch.org.uk/news/20050207_israel.pdf

http://www.whale.to/a/electrical_h.html

http://www.emwatch.com/Cellmasts.htm

http://www.ertyu.org/steven_nikkel/cancellsites.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Krach test

À quel moment sait-on que l’on vit dans un monde dirigé par d’immondes raclures?   ...

11 Commentaire

  1. avatar

    Pourquoi cet article ne semble intéresser personne? C’est aberrant. Je me souviens il y a quelques années, je faisais le même constat. J’ai vu un hôpital pour les anciens combattants avec au moins 10 grosses antennes sur le toit. Puis sur les édifices sur Côtes-des-Neiges, tout prés de l’U. de Mtl. et à d’autres endroits.

    Vive l’amorphisme. Passes-moi un autre Jos Louis. 🙁

  2. avatar

    AL: merci, j’ai vu aussi certaines de ces installations sur le toit de certains CLSC à Laval
    et dans certains parcs publics.

    À mon avis la population ne peut s’indigner contre celles-ci car peu de gens ne fût informés et avisés des risques et effets sur la santé ou fût induite en erreur lorsque nous prétendons que ces installations fonctionnent selon les normes de l’industrie.

    Or il fût démontré que même en dessous des normes, ces installations ont le potentiel de générer des ondes électromagnétiques à haute-fréquences, pouvant sérieusement affecter la santé de la population vivant à proximité de ces « death towers ».

    Aussi les cellulaires et les routeurs WiFi produisent également de la radiation électromagnétique et donc l’exposition aux champs électromagnétique se multiplie en fonction du nombre de ces « points d’accès » au réseau WiFi…

    « We live in a society exquisitely dependent on science and technology, in which hardly anyone knows anything about science and technology. »
    -Carl Sagan

    Comprenez-vous maintenant pourquoi certains médicaments pour le dépistage du cancer ne sont pas offert au Québec mais que nous persistons à utiliser l’utilisation de rayons électromagnétiques pour « traitements de chimiothérapie » et ainsi pouvoir émettre des diagnostique de cancer à des jeunes utilisateurs du iphone?

  3. avatar

    voici une liste partiel d’établissements à moyen ou haut-risque de radiation électromagnétique à haute-frequence (HF).

    – Parc public lausanne, Laval
    – École Horizon Jeunesse , Laval
    – École fleur soleil, Laval
    – métro station de la Concorde (2x), Laval
    – Garderie Éducative monteuil, Laval

  4. avatar

    une propriété de ROGERS Télécommunication Inc.

  5. avatar

    Aux USA, on a trouvé un truc. On les camoufles en formes d’arbres ou dans des…fausses cheminées.
    Dommage que j’aie perdu le lien. Les photos sont étonnantes.

  6. avatar

    voici le lien a faire circuler a vos ami(es):

    http://www.centpapiers.com/jean-charest-et-limplementation-systematique-du-genocide-quebecois/83073

    visiter également gthcfoundation.org

    Amitiés,

    (C)

  7. avatar

    « In times of universal deceit, telling the truth is a revolutionary act. » Georges Orwell (1984)