Accueil / A C T U A L I T É / Isabelle Balkany – Vraie ou fausse tentative de suicide ?

Isabelle Balkany – Vraie ou fausse tentative de suicide ?

 

« Amour, gloire et procès… La vie de roman de Patrick et Isabelle Balkany ». Voilà le titre d’un article sur « Franceinfo : » qui raconte la formidable aventure des époux Balkany. Un roman noir et dévastateur pour toute la classe politique, que les juges ont épluché avec attention.

Beaucoup d’entre vous décideront de ne pas lire ce texte, c’est un choix compréhensible, tellement la vie tumultueuse des Balkany n’est qu’une suite d’affaires sulfureuses. Quant à leurs amours, tout le monde s’en fout. D’autres, attendront avec impatience la fin de ces affaires qui empestent le fric et la corruption, à vous dégoûter de la politique.

Que reproche-t-on aux amants diaboliques de Levallois-Perret, du « blanchiment à grande échelle » entre 2007 et 2014 et dissimulation au fisc des revenus et d’un patrimoine « occultes » à hauteur « au minimum » de 13 millions d’euros.

« En particulier deux propriétés cachées derrière « des montages de plus en plus sophistiqués » entre Suisse, Liechtenstein, Singapour ou Panama, « dans le souci de ne pas apparaître comme les véritables propriétaires ».

Patrick Balkany, est aussi accusé de corruption passive et de prise illégale d’intérêts par personne dépositaire de l’autorité publique.

Ce qui ne devrait pas empêcher l’élu de se représenter à la mairie de Levallois en 2020, « car il est présumé innocent jusqu’à un éventuel jugement de cassation ». D’où l’intérêt de gagner du temps.

Restait une inconnue sur l’état de santé d’Isabelle Balkany qui le 1er mai avait tenté de se suicider en avalant des médicaments, après avoir laissé un message sur Facebook où elle disait :

« Je suis fatiguée que tout ce que j’ai pu, tout ce que nous avons pu, accomplir pendant tant d’années, (…) soit à jamais effacé par l’encre indélébile d’une instruction exclusivement à charge »

« Je suis fatiguée de voir en souffrir l’homme de ma vie, que j’aime et que j’admire pour tout ce qu’il a réalisé … comme c’est la fête du travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste ».

Ses jours ne seraient pas en danger. Il faut donc espérer que cette femme qui a tant donné aux autres, selon Patrick Balkany, pourra se présenter au procès et être jugée avec cet homme qui serait tant aimé par les habitants de sa commune. Ce qui n’est pas un mensonge.

D’après « L’internaute » les Balkany ont déjà tenté de repousser la date de ce procès après un « accident de santé » qui date de quelques semaines de leur seul avocat, Grégoire Lafarge. Faut-il pour autant spéculer sur une tentative de suicide bidon dans le but de reporter le procès. C’est quand même aller un peu vite en besogne sans la moindre preuve, même si ces deux-là sont soupçonnables de se croire tout permis, comme s’ils étaient encore protégés par un certain Nicolas Sarkozy, l’ami de trente ans. Maintenant, pour qu’il y ait une tentative de suicide il faut un élément déclencheur, dans le cas présent il y en a deux. D’abord, le procès de lundi qui doit durer jusqu’au 20 juin devant la 32e chambre correctionnelle, ensuite le livre de Jean-Charles Deniau, « Balkany, l’impuni » où les Balkany « y sont décrits comme « les Bonnie & Clyde de la corruption politique », « Isabelle Balkany notamment qui a usé, abusé et même théorisé le clientélisme, en comparant explicitement ses électeurs à des « consommateurs ».

En était-ce trop pour l’adjointe au maire ?

Quant à Patrick Balkany, à un journaliste qui lui demandait s’il avait peur d’aller en prison, il répondit qu’il n’avait même pas peur de la mort.

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Les économistes contre le peuple

  Franklin Delano Roosevelt avait en son temps renvoyé John Maynard Keynes, un des économistes ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.