Accueil / T Y P E S / Articles / Imp?rialisme : Le combattre ou en ?tre complice ?

Imp?rialisme : Le combattre ou en ?tre complice ?

Auguste Blanqui

Le combat anticolonialiste n?a jamais fait recette en France.

Cela tient sans aucun doute au conditionnement id?ologique (souvent raciste) que la bourgeoisie a su mettre en oeuvre pour convaincre l?opinion du bien-fond? de la constitution et de la conservation d?un empire colonial. Cela tient aussi au fait, moins reconnu, que les forces imp?rialistes ? toutes ? leurs conqu?tes territoriales et d?sireuses de s?assurer la paix sociale ? domicile ? ont fait en sorte qu?une fraction non n?gligeable de la population fran?aise b?n?ficie d?une partie de la rente coloniale.

Friedrich Engels.jpgD?s la fin du XIX?me si?cle,?Engels?observait avec consternation comment la classe ouvri?re anglaise s??tait ralli?e ? la politique coloniale de son ?tat. En 1858, il notait que celle-ci s?embourgeoisait de plus en plus et que cela lui semblait ? logique ? dans la mesure o? leur nation exploitait ? l?univers entier ?. [1] Les ouvriers anglais jouissaient ? en toute tranquillit? [?] du monopole colonial de l?Angleterre et de son monopole sur le march? mondial ?, ajoutera-t-il, plus tard.

En 1902, c?est John Atkinson Hobson qui observe que les Etats qui poss?dent des colonies peuvent ? la fois enrichir leur classe gouvernante et corrompre leurs classes inf?rieures, ? afin qu?elles se tiennent tranquilles ?. [2]

L?nine.PNGSur ce point,?L?nine?est de l?avis d?Hobson qu?il cite dans sa c?l?bre brochure parue en 1916?[3]. Pour le r?volutionnaire russe, l?id?ologie de l?imp?rialisme et la d?fense de sa politique de domination p?n?trent toutes les classes sociales, y compris la classe ouvri?re.

Il ?crit : ? Le capitalisme a assur? une situation privil?gi?e ? une poign?e [?] d?Etats particuli?rement riches et puissants, qui pillent le monde entier [?]. On con?oit que ce gigantesque surprofit [?] permette de corrompre les chefs ouvriers et la couche sup?rieure de l?aristocratie ouvri?re. Et les capitalistes des pays avanc?s la corrompent effectivement : ils la corrompent par mille moyens, directs et indirects, ouverts et camoufl?s.? Pour parvenir ? cette corruption, la bourgeoisie utilise ??mille fa?ons ? parmi lesquelles les ??milliers de sin?cures aux dirigeants des coop?ratives, des syndicats, des chefs parlementaires ?, note L?nine.

C?est cette corruption que Hannah Arendt qualifiera, plus tard, de distribution des ? miettes du banquet imp?rialiste ?. [4]

En 1919, le Ier congr?s de l?Internationale communiste d?nonce la communaut? d?int?r?ts dirig?e contre les peuples coloniaux qui encha?ne l?ouvrier europ?en ou am?ricain ? la ? patrie ? imp?rialiste.

En juillet 1920, L?nine revient sur le sujet : ? Qu?est-ce qui explique la persistance de ces tendances r?formistes en Europe et pourquoi cet opportunisme r?formiste est-il plus fort en Europe occidentale que chez nous ? Mais parce que ces pays avanc?s ont pu b?tir et b?tissent toujours leur culture sur l?exploitation d?un milliard d?opprim?s. ? [5]

Emir Sader.PNGCommentant les th?ses de L?nine, le sociologue br?silien?Emir Sader?[6] remarque qu?elles permettent d?expliquer comment de larges secteurs de la classe ouvri?re des pays capitalistes avanc?s en sont venus ? privil?gier les ??int?r?ts nationaux ? de leur propre Etat imp?rialiste au d?triment des int?r?ts des peuples domin?s. En quelque sorte, la solidarit? nationale a prim? sur la solidarit? internationale.

Pour Sader, ? la question nationale a crois? le XX?me si?cle comme une des plus importantes et, en quelque sorte, des plus ?nigmatiques. Si dans la p?riph?rie elle a assum? le caract?re ? plus ou moins prononc? ? d?anti-imp?rialisme, de r?action et de r?sistance ? la domination externe, au centre du capitalisme c?est le chauvinisme qui a pr?domin? ?.

Aujourd?hui, tout comme au temps de leur empire colonial, les Fran?ais acceptent tr?s majoritairement les aventures guerri?res de leur ?tat en Libye, en C?te d?Ivoire, au Mali, etc. Dans le m?me temps, les partis de la gauche ont non seulement renonc? ? s?y opposer mais le plus souvent font leur les ? phrases philanthropiques-humanitaires ? [7] cens?es les justifier.

Le combat politique et les textes th?oriques de L?nine et de ses compagnons n?auraient-ils plus rien ? nous apprendre ?
Jean-Pierre Dubois


Arabesque 30x30.png

[1] Engels ?crivait ? Marx : ? [?] le prol?tariat anglais s?embourgeoise de plus en plus, et il semble bien que cette nation, bourgeoise entre toutes, veuille en arriver ? avoir, ? c?t? de sa bourgeoisie, une aristocratie bourgeoise et un prol?tariat bourgeois. Evidemment, de la part d?une nation qui exploite l?univers entier c?est, jusqu?? un certain point, logique ?.

[2] John Atkinson Hobson,?Imp?rialism, A Study, 1902.

[3] L?nine,?L?imp?rialisme, stade supr?me du capitalisme.

[4] Hannah Arendt,?Les origines du totalitarisme,?L?imp?rialisme, Ed. Fayard.

[5] II?me Congr?s de l?Internationale communiste.

[6] Emir Sader est dipl?m? de l?universit? de S?o Paulo (philosophie et science politique). Penseur d?orientation marxiste, il est membre du conseil ?ditorial du p?riodique anglais?New Left Review. Il a pr?sid? l?association latino-am?ricaine de sociologie (ALAS, 1997-1999) et est un des organisateurs du Forum social mondial.

[7] Expression utlis?e dans une r?solution du Ier congr?s de l?Internationale communiste : ? La question coloniale r?v?la clairement que la conf?rence de Berne ?tait ? la remorque de ces politiciens lib?raux-bourgeois de la colonisation, qui justifient l?exploitation et l?asservissement des colonies par la bourgeoisie imp?rialiste et cherchent seulement ? la masquer par des?phrases philanthropiques-humanitaires??. La conf?rence de Berne en f?vrier 1919 ?tait une tentative des partis sociaux-d?mocrates de faire rena?tre la Deuxi?me Internationale.

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Justice pénale : quand les avocats trahissent leur serment

Régulièrement, les affaires criminelles placent les avocats sur le devant de la scène, et nombre ...