Imagine


Quand nous avons d?m?nag? ici en for?t bor?ale ? l?extreme nord du Lac St Jean, il y a ?. quelques ann?es maintenant (d?j? ?), on se disait qu?on aurait la paix, dans la nature pour faire pousser une flop?e de gamins et de chiens ? Juste derriere notre terrain on a une rivi?re, une belle ch?te d?eau , la for?t, le soleil du nord qui te cuit et te rougit, les roches ferreuses , la mousse, les loups, les ours, les orignaux, les couleurs, les senteurs, pas de voisineurs, pas d?inspecteurs, pas d?emmerdeurs.

 


Notre toute petite municipalit? endett?e a r?cemment vendu la chute d?eau ? une compagnie qui va d?velopper un barrage dont l??lectricit? va permettre d?alimenter une mine plus au nord? mine qui devrait fournir, bien ?videment, du travail ? la population locale maintenant qu?ils ont ras? / replant? / d?broussaill? toute la for?t locale jusqu?au cercle artique pour la 3 i?me fois en 40 ans, et que l?industrie du bois est en faillite et que les arbres sont sous l?attaque de la ??tordeuse?? vu qu?ils n?ont pas replant? en diversit? mais juste mis aux 6 pieds du pin norv?gien non adapt? ? notre place et donc plus enclin ? attraper les maladies? bref , tout le monde est content, la municipalit? va faire du bacon, les ch?meurs vont miner, l??tat subventionne ? tour de bras pour remplir la bo?te ? vote aux prochaines ?lections, le journal local fait de beaux portraits de tout ce monde avec de belles dents blanches ben content, pis la nature, ben on s?en calisse, ?a repoussera ben, pis on est tellement loin de tout , faut bouffer et payer les dettes, y a que les citadins pour brailler sur une chute dont tout le monde se calisse de toute fa?on , pis y en a d?autres des chutes de toute fa?on, back off le grano ? ok.

Presque tous les matins quand je me r?veille je me demande si je devrais ?crire sur ce blog ou aller exploser ce foutu barrage.

Ceux qui sont au pouvoir ont r?ussi ? rentrer dans la t?te du monde de nous associer ? eux, pour que nous fassions partie de ce ?nous? et devenions ins?parables d?eux. De cette fa?on ils ne peuvent ?tre mis en jeu, remis en cause ou renvers?s sans nous attaquer nous-m?mes. C?est le but ultime du nationalisme, de fusionner une nation enti?re dans un accord avec les dirigeants, de sorte qu?aucune action, et peu importe son obsc?nit?, ne soit remise en question.

L?esclave ne peut arracher sa cha?ne du mur de la d?mocratie, hey , c?est la majorit? qui a d?cid?, majorit? ?lue par le vote qui repr?sente la preuve que tout va bien dans la bulle d?mocratique et qu?on a donc choisi , assume ton opinion bonhomme, t?as particip? ?. ils ont d?ailleurs piqu? la pattern au chistianisme, pour quivous ?tes n? du p?ch? parce qu?Adam et Eve ont d?sob?i ? Dieu. C?est incroyable d?ailleurs ? quel point on peut ?tirer une fiction. Bref, cette vie est une punition, vous devez souffrir. Cette mis?re, cette souffrance, cette anxi?t?, vous les avez cr??es vous-m?me, et tout ce que vous pouvez faire, c?est souffrir patiemment afin d??tre r?compens? dans une vie future. En politique c?est pareil. T?as vot? ? souffre, et attends la prochaine ?lection.

Peut-?tre que c?est pour cette raison, quand j?accuse le gouvernement, le capitalisme, le complexe techno industriel , la culture dans son ensemble ou les croyances et autres dogmes religieux et les -ismes, beaucoup de gens se mettent sur la d?fensive, comme si j?avais insult? leur m?re.


Nous sommes donc le probl?me selon eux. C?est nous les?incomp?tants. On leur fournit notre production, notre argent, notre vie parfois, et nos gestionnaires sont en train de nous dire que nous sommes coupables et responsables. J?utilise du papier toilette donc je suis responsable de la d?forestation. Je conduis une voiture donc je suis responsable du r?chauffement global. Et peu importe si je n?ai pas cr?? les syst?mes qui en sont la cause et que ce soit eux qui aient cr?e ces multiples chaos. Je n?ai pas cr?? l?exploitation foresti?re industrielle. Je n?ai pas cr?? l??conomie p?troli?re. La civilisation d?truisait la plan?te depuis bien longtemps d?j? avant que je naisse, et continuera ? ? moins que moi et d?autres, dont le monde naturel, stoppent tout ?a ? apr?s ma mort.

Nous tuons la plan?te, je dis. Bien, non, pas moi, mais merci de me penser si puissant. Parce que je prends des douches chaudes, je suis responsable de l?ass?chement des aquif?res. Et bien, non. Plus de 90% de l?eau utilis?e par les humains l?est par l?agriculture et l?industrie. Les 10% restants sont partag?s entre les municipalit?s (qui ont des terrains de golf ? entretenir et un syst?me de distribution d?faillant) et les humains r?els. Nous d?truisons 107000 hectares de for?t par jour, et bien, non, je ne d?truis pas. C?est s?r, je consomme du bois et du papier, mais ce n?est pas moi qui ai fait ce syst?me. Quand je coupe un arbre j?en replante deux, des feuillus si possible. Si nous avons des troupes en Afghanistan, c?est pour prot?ger notre d?mocratie ? et bien non, je vois bien que c?est pour leur piquer leur p?trole avec tout un agenda ?conomique derriere, d?ailleurs moi j?ai rien contre les afghans, j?irai bien fumer une pipe avec l?ancien du village. Si nous devons payer de nouvelles taxes au carbone, c?est parce que je conduis un pick up 4?4. Et bien non, comment se fait il depuis le temps que les compagnies de bagnoles n?aient pas invent? un moteur moins polluant ? quand t?habites icitte, tu ne drives pas une trotinette pour sortir d?un rang de 12 km en bouette ou en slush ? Mon poele ? bois fait un trou dans l?ozone ? mais que fait l?arm?e Us en Irak et ailleurs qui produit 75% des gaz ? effet de serre ? du tourisme haut de gamme ? Si le gouvernement n?a pas d?argent pour monter un meilleur syst?me d??ducation pour nos enfants ou aider des personnes ag?es survivant dans la mis?re , c?est parce que nous ne sommes pas assez tax?s, y a pu de fric dans les caisses ? Et bien non, je file d?j? 30% de ma paye alors qu?il est prouv? que les plus riches en payent moins que moi en gagnant 100 fois plus que moi .. o? est la partage du fardeau fiscal ? comment vous g?rez nos imp?ts gang de tarlas aux salaires faramineux ? si le gouvernement donne des milliards qui ?taient introuvables auparavant pour les ?coles mais que l? ils les ont pour sauver des banques c?est parce qu?elles sont trop importantes pour les laisser faire faillite apr?s avoir jou? au loto de la bourse, et bien non, je dis qu?elles nous ont d?j? plum? assez, qu?elles cr?vent sacrament?

En fait, quel que soit le sujet, ceux qui pr?tendent gouverner nous remettent la faute sur le dos et payer les cons?quences tout simplement parce que c?est plus payant que de r?gler la cause. ?a me fait vraiement penser ? une multitude mouches qui ne foutent rien ? part tournoyer et te donner de la marde parce que ta bouse n?est pas assez grosse pour les nourrir ?

Voici l?histoire r?elle: Si je veux stopper la d?forestation, je dois d?manteler le syst?me qui en est responsable.Point.

Plus nous laissons ceux au pouvoir nous convaincre qu?on peut nous bl?mer pour nos actions, plus nous serons incapables de s?parer ce que nous faisons de ce que nous sommes forc?s de faire ou de ce que les dirigeants font en notre nom.

Je ne pense pas que la plupart d?entre nous, en dehors du monde r?duit de la blogosph?re, aient conscience de ce qui se passe r?ellement dans le monde. Et encore, on pourrait se demander ce que les ??blogophages?? font concr?tement de l?info r?colt?e ? part virer parano ? La population lit les journaux, regarde la t?l?vision, va ? des causeries politiques ou religieuses, mais tout ce que cela leur fournit ce sont des explications superficielles. Comment r?gler les cons?quences, jamais la cause. Ah Monsieur, qu?est ce qu?ils sont pourris les politiciens, mais ? la prochaine ?lection, ?a changera ! Mais si on peut aller au-del? de tout cela, en laissant de c?t? le superflu et en observant d?assez pr?s, on voit ? quel point l?humanit? se d?t?riore et d?g?n?re. Travail, rythme de vie, ?ducation, nourriture, m?dicaments, pollution du corps et de l?esprit, technologies inutiles, zombie nation, atlantide bis, Pompei en attente, prenez vot billet , poussez pas derriere?.

La d?g?n?rescence survient quand on d?pend totalement de l?ext?rieur, c?est-?-dire quand la mati?re ? ce qui est mat?riel ? est devenue le plus important.

Nous avons scind? la terre comme si elle nous appartenait ? ton pays, le mien, ton drapeau, son drapeau, la religion d?ici et celle de l?autre, l?-bas.
Le monde, la terre est divis?e, en morceaux. Nous nous battons et nous disputons pour la possession, et les politiciens exultent de pouvoir maintenir cette division, sans jamais consid?rer le monde comme un tout. Ils n?ont pas l?esprit global sauf quand le fric rentre sous la banni?re du commerce et des d?localisations. Jamais ils ne ressentent ni ne per?oivent l?immense potentiel de n?avoir pas de nationalit? ni de division. Diviser pour r?gner est un des enseignements de?Machiavel?qu?ils ont bien retenu. Toi noir, moi blanc, toi chomeur moi payeur d?imp?ts, toi p?d? moi h?t?ro, toi laid moi beau, toi ??pov con?? moi power.
Ils pr?f?rent ne pas se pencher sur la laideur de leur pouvoir, de leur position, de leur sentiment de sup?riorit?, sur leur psychopathie. Ils sont comme vous et moi, mais ils occupent le si?ge du pouvoir avec toute la mesquinerie de leurs d?sirs et de leurs ambitions et les entorses ? la morale qu?il a fallu faire pour enfin arriver au sommet. Ainsi, ils assurent la survivance d?un comportement ? tribal ? que l?homme a toujours eu ? l??gard de l?existence. Australopith?ques en chasse au mammouth ou?ru?e dans Wall-Mart?un jour de soldes, m?me combat, sauf que l?Humain est maintenant devenu aussi ob?se qu?un mastodonte avec la merde qu?il ingurgite. Ils n?ont pas l?esprit libre de tout id?al ou id?ologie, l?esprit qui d?passe les divisions entre les races, les cultures, et les religions que l?homme a invent?es et soutenues pour perpetuer une ?lite au pouvoir et?se replier dans la peur.

Les gouvernements seront n?cessaires tant que l?homme ne sera pas sa propre lumi?re, tant qu?il ne mettra pas de l?ordre et de l?affection dans sa vie quotidienne, et qu?il ne portera pas un soin attentif ? son travail, ? ses observations, ? son apprentissage. Il pr?f?re ?tre dirig? dans ses actes, comme il l?a ?t? depuis toujours, par les anciens, les pr?tres, les gourous, les ?conomistes, les staticiens, les math?maticiens, les gratte-papiers et autres pousse crayons inutiles. Et il accepte les ordres de ceux-ci, leurs curieuses pratiques destructrices, comme s?ils ?taient des dieux incarn?s, comme s?ils connaissaient toutes les cons?quences de cette vie si extraordinairement complexe.

Y a-t-il une diff?rence entre ce qui arrive dans le monde ext?rieur et ce qui se passe ? l?int?rieur de nous ? Il y a, dans le monde, de la violence, une course en acc?l?r? vers le pr?cipice, une crise apr?s l?autre, il y a des guerres, des divisions entre nationalit?s, des diff?rences religieuses, raciales et communautaires, un ensemble de concepts syst?matis?s se dressant contre un autre. Est-ce diff?rent de ce qui se passe ? l?int?rieur de nous-m?mes ?
Nous voulons faire quelque chose dans le monde, avoir de meilleures institutions, de meilleurs gouvernements, etc., mais jamais nous n?admettons que nous avons cr?? ce monde tel qu?il est. Si nous ne changeons pas, il ne pourra changer.

Peut-on d?couvrir pourquoi on ne change pas ? Est-ce parce qu?on esp?re qu?il se trouvera quelqu?un d?autre pour mettre de l?ordre dans le monde et qu?on n?aura plus qu?? s?y glisser ? Pensez vous r?ellement qu?un politicien va soudainement surgir de ce syst?me et en changer les param?tres ? Qu?un nouveau jesus Christ ou une entit? ou des Et vont soudainement d?barquer et nous dire qu?il faut arr?ter ? que 2012 va permettre de remettre les pendules ? l?heure pendant que vous regardez les aiguilles de l?horloge en plein deni de la situation actuelle ? Est-ce parce que nous sommes indolents, psychologiquement paresseux, inefficaces ?

Nous sommes toujours des h?tes sur cette terre, avec l?aust?rit? que cela implique. L?aust?rit? est plus profonde que le renoncement des possessions ou une ??simplicit? volontaire?? grand mantra des baby-boomers vieillissant du plateau et de sa culpabilit? aux exc?s de jeunesse et de chemises fleuries ? Woodstock qui les ont men? aux BMW et aux condos. Ce mot d?aust?rit? a ?galement ?t? spoli? par les religions? la mafia aime aussi l?aust?rit?, surtout celle des caveaux de la banque du Vatican. Personne ne veut ?tre aust?re, sauf ceux qui sont en bas de l??chelle sociale et qui la vivent sans pouvoir la nommer.

Pourtant, l?aust?rit? n?avait pas de sens l?-haut, dans la solitude de la Nature qui ne se comptabilise pas en ressources mais simplement en ?tre, en des multitudes de pierres, de petits animaux, de v?g?taux. Et dans le lointain, au-del? des collines, la grande mer des arbres brillait, ?tincelait des milles ?pines sous le gel et la rivi?re courait, courait, courait ?..

Tiens, regardez ?a et prenez un break du texte :

Ne restez pas assis sur le rivage ? sp?culer ? propos de la rivi?re ; sautez dedans et suivez le courant de cette prise de conscience, et vous trouverez par vous-m?me ? quel point sont extraordinairement limit?es nos pens?es, nos sentiments, et nos id?es. Nos projections des dieux, sauveurs, ma?tres ? tout cela devient si ?vident, si pu?ril. La connaissance de soi est le d?but de la compr?hension ; sans cette connaissance, les contradictions et les conflits existeront toujours. Et pour conna?tre le processus total de soi-m?me l?on n?a besoin d?aucun expert, d?aucune autorit?. La soumission ? l?autorit? n?engendre que la crainte. Aucun expert, aucun sp?cialiste ne peuvent nous montrer comment comprendre le processus de notre moi. Chacun de nous doit s??tudier soi-m?me. Vous et moi pouvons mutuellement nous aider en en parlant, mais personne ne peut mettre au jour nos replis secrets, aucun sp?cialiste, aucun sage ne peuvent les explorer pour nous.

L? est la vraie R?volution selon ma perception.
Ce que vous ?tes, le monde l?est.

Fin de transmission
Marc Lafontan

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Disparition d’Emiliano Sala : un rapport nébuleux, mais des découvertes explosives (5)

Nous avons abordé dans l’épisode précédent le problème des gestions offshore d’entreprises ou de clubs ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Ce que j’ai remarqué est que nous essayons de ne pas offusquer ceux qui portent le voile et autres signes dans une discussion interminable et que nous décidons sans vraiment en discuter, de faire disparaître des chutes et des rapides comme ceux sur ces photos.

    Nous devrions déléguer une commission présidée par Bouchard-Taylor sur les projets qui touchent l’écologie. Les tergiversations seraient interminables et la nature s’en porterait beaucoup mieux.

    C’est révoltant et complètement irresponsable.

    André Lefebvre

  2. avatar
    SylvainGuillemette

    En fait c’est tout le modèle qui est à revoir, dans le sens qu’il s’est développé pour les besoin$ d’une minorité parasitaire, la bourgeoisie et comme le démontre le texte de Marx, ils tentent de se déresponsabiliser en nous incluant; prolétaires, petits bourgeois, etc.., pour créer une seule société où comme le prétendent les «Philippe David» de ce monde, les prolétaires auraient choisi leur monde, leurs conditionnements, voire même leurs conditions, ce qui est absurde et d’un dégoût sans pareil quant à moi.

    Comme Marc, je pense qu’il faille maintenant aller plus loin, mais Marc devra attendre, attendre que la classe ouvrière s’ouvre les yeux et il pourra au gré, l’aider à se les ouvrir comme il le fait aujourd’hui avec son texte, par la plume.

    Mais Marc a néanmoins raison et il ferait mieux de savoir se battre, car la bourgeoisie fera tout, mettra les frères et les sœurs de Marc à sa chasse, pour préserver le paradis qu’elle qu’elle s’est faite produire par les prolétaires eux-mêmes.

    Il n’y a aucune autre solution que la révolution, les partis politiques sont tous capitalistes et ne remettent pas en question son modèle économique défaillant, concentrant les pouvoirs via la richesse au sein du p’tit calice de 1%…

    Marc est factuel, il est rationnel surtout, même malgré ses émotions. Il est impuissant VS le dictat de la minorité parasitaire que les «Philippe David» de notre «union prolétaire/bourgeois» défendent bec et ongles.

    J’appuie Marc à 100% et j’irais même plus loin. Il n’y aura jamais d’autre moyen de déloger les parasites que par la force, parce que de toute façon, c’est eux qui l’utiliseront et nous forceront à l’utiliser. Mais jamais les instances «démocratiques» bourgeoises ne nous permettront de bloquer tel ou tel projet qui soit cher aux parasites du capitalisme.

    Excellent texte Marc, ce sont des enfoirés! Des trous de cul! Je les emmerde! Ils peuvent se prendre un cancer, tu sais ce que j’en pense de toute façon!

    • avatar
      SylvainGuillemette

      Ha ha! « la bourgeoisie et comme le démontre le texte de Marx» De Marc!

    • avatar

      haha Sylvain tout un lapsus, mais pas tant que ça!

      Salut mangeurs de bébés maxiste, content de te lire, ça fait longtemps.

      Je me joins à tes propos sur l’article de Marc et je constate aussi qu’il est rationel habituellement mais ici ça le touche directement, même éloigné des centres urbains il n’a pas la paix qu’il souhaitait pour élever sa marmaille et ses chiens avec sa femme. Salut à toi Marc.

      DG

      p.s. dis moi Sylvain tu as un nouveau blog où je peux te lire?