Accueil / A C T U A L I T É / Ils sont piqués les mystiques ?

Ils sont piqués les mystiques ?

Du grand Charles qui, adolescent, s’était déjà vu Président, à Mitterrand qui évoquait les forces de l’esprit…, en passant par Macron qui pète un câble, Ségolène et sa bravitude, ou Pernette Le Pen qui se prend pour Jeanne d’arc, ils sont nombreux à se croire investi par une mission…et pourtant, ils se trompent parfois lourdement !

C’est un épisode mal connu de la vie de Charles de Gaulle, que l’on retrouve chez « Wikipédia », relatant dans un récit que le futur président de la république avait rédigé à l’âge de 15 ans, en 1905, dans lequel il se décrivait déjà « Général de Gaulle » sauvant la France, expliquant plus tard à son aide de camp, Claude Guy, avoir eu dès son adolescence la prémonition qu’il serait un jour à la tête de l’état. lien

Avait-il aussi entendu des voix lorsqu’il déclarait le 6 juin 1958 : « vive l’Algérie française », (vidéo) dont on sait aujourd’hui ce qu’il advint, puis plus tard, le 28 juillet 1967, à Montréal, « vive le Québec libre » ? vidéo

La prémonition, ou l’intuition, l’abandonnaient donc de temps en temps…

On se souvient que François Mitterrand croyait aux forces de l’esprit, mais quid de Ségolène Royal, qui, perchée sur la grande muraille, évoquait la « bravitude » semblant littéralement habitée ? vidéo

Mais aujourd’hui, ils sont au moins 2 à sembler « visités » par d’étranges forces, Marine Le Pen, et Emmanuel Macron.

Macron, l’homme qui est « en marche », et dont on dit qu’il pourrait « marcher sur les eaux », tant il semble habité, a déjà un prénom dont l’étymologie est « Dieu est avec nous »…

Ceci expliquerait donc cela ?

En effet, il y a une forme de miracle d’obtenir un succès pareil dans les sondages, à 2 mois de l’élection, alors que sur le fond, on ne connait que des bribes de son programme.

Il se présente comme le candidat nouveau, anti système, hors parti, alors que chacun sait qu’il était ministre il y a encore peu, banquier juste avant…

Quand à sa position ambigüe « ni droite ni gauche », on peut s’interroger sur ses différents revirements, comme on peut le constater dans cette courte vidéo.

Bien sur, le changement à vue des politiques n’est pas une originalité… Edgard Faure ne disait-il pas, « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ».

Et quid de ce moment étonnant, ou devant quelques milliers de fidèles, il a semblé perdre le contrôle de sa pensée, en hurlant littéralement comme habité ? vidéo

Et comment ne pas voir en lui une attitude mystique lorsqu’il écarte les bras, tel un christ, en regardant le ciel ?

 

D’ailleurs, c’est lui-même qui le dit : « la politique, c’est mystique (…) c’est tout mon combat, c’est une erreur de penser qu’un programme est le cœur d’une campagne », puis il parle de charisme : « comment se construit le pouvoir charismatique. C’est un mélange de choses sensibles et de choses intellectuelles. J’ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance (…) je ne crois pas à la transcendance éthérée. Il faut tresser les deux, l’intelligence et la spiritualité  ». lien

Tout comme lui, Marine Le Pen se pense habitée peut-être par l’esprit de celle qui entendait des voix, Jeanne la Pucelle, et tout comme lui, lorsqu’elle s’exprime en public, elle écarte largement les bras en regardant le ciel.

 

Sauf qu’il est possible qu’alors que l’une entendait des voix, l’autre ne songe peut-être qu’à en récolter…

Ceci expliquerait peut-être pourquoi MLP a prénommé sa première fille Jehanne, comme on a pu le découvrir dans le livre qu’elle avait consacré à ses enfants (à Contre flots : Grancher éditeur) ? lien

Sans s’interroger sur le choix de la candidate FN qui a abandonné son prénom réel, (Marion, Anne Perrine), (lien) voulant peut être faire oublier celui de Perrine, célèbre pour son pot de lait, et de son avenir qui se désagrégeait avec la chute de celui-ci.

Interrogeons nous aussi sur le nouveau logo du FN, cette fameuse rose.

Au-delà de la ressemblance évidente avec celle du PS, comme l’écrit Titiou Lecoq dans les colonnes de « Slate », cette « rose sans épine » est un « symbole religieux, qui plonge ses racines dans l’idée d’une France Chrétienne », bien éloignée donc du concept de laïcité qu’avance le FN.

Ajoutons que la « rose sans épine » sert aussi à désigner Marie, d’autant que cette « rosa mystica » est présente dans de nombreuses prières adressées à la Vierge. lien

Autre élément troublant, le Ku Klux Klan a fait savoir qu’il soutenait la candidature de Marine Le Pen, si l’on s’en tient à la déclaration de David Duke, ancien dirigeant du KKK qui écrivait, le 22 février dernier : « son père est un grand homme, un vrai patriote. Il a élevé une femme intelligente et forte qui sait comment faire de la politique au 21ème siècle ». lien

Là aussi, il y a rattachement au mysticisme, puisque le costume entièrement blanc des membres de ce mouvement raciste est aussi appelé Miok, ce qui signifie Mystic Insignia Of a Klansman ». lien

 

Mais le plus mystique d’entre tous est peut être François Fillon, car si l’on s’en tient à l’une des définitions du mot, « tendance à faire prévaloir des intuitions, à se laisser emporter par des sentiments passionnels et exaltés, ne laissant aucune place à la raison », il n’est plus dans la lucidité, mais plutôt dans une croyance aveugle, se croyant porté par une mission, sans réaliser que, par ses actes, il s’est déjà privé de toute crédibilité.

Pour l’instant, alors que la branche du centre des LR, menée par Bruno Lemaire, a décidé de ne plus faire la campagne du candidat du parti, Fillon s’obstine, s’en prenant aux institutions, à la justice, à la presse, quitte à couler son propre parti.

Comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, ils sont de plus en plus nombreux à quitter ce navire qui prend l’eau de toute part, mais Fillon ne veut rien lâcher, avec une forme d’arrogance, comme si il était le seul à pouvoir appliquer le programme qui l’a fait choisir pour représenter son groupe… lien

Ils étaient 16 le 1er mars, et ils sont près de 60 parmi les cadres du parti à avoir déserté la campagne de Fillon aujourd’hui…

Pour ne rien arranger, des maires LR sont en train de récolter des signatures afin de préparer le plan J, dans lequel Juppé tiendrait le beau rôle. lien

Fillon a donc décidé de provoquer un grand rassemblement dont on apprend que le moteur serait en grande partie, ceux qui s’étaient manifestés dans le cadre de « la manif pour tous », qui, se plaçant sous la parole biblique, ânonnaient « un papa, une maman ».

Ce n’est pas une surprise pour un candidat qui voulait donner à la France une identité chrétienne, mais ça doit être une surprise pour le prêtre qui avait préparé un joli discours au candidat LR, visitant La Réunion, lui destinant manifestement une phrase de la Bible : « je te le dis, tu ne t’en sortiras pas avant d’avoir remboursé jusqu’au dernier sou ». lien

Qui sera à la place du Trocadéro ? lien

En tout cas Christine Boutin, l’une des animatrice fervente de la « manif pour tous », n’y sera manifestement pas, puisqu’elle a demandé au candidat LR de bien vouloir se retirer… ce qui n’est pas dans la pratique, dans un tout autre domaine, des aficionados « d’un papa, une maman ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « c’est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu’on réalise que tous les problèmes ne peuvent se résoudre par la violence ».

L’image illustrant l’article vient de fawkes-news.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Espace-Temps 37

  Les lois de l’information « atomique ». Données de base : Nous avons accepté de considérer l’unité ...