Accueil / T Y P E S / Articles / Il n?y a pas que le foot qui rend fou

Il n?y a pas que le foot qui rend fou

shirt-beitar-front-smallAh la belle histoire d?un patron et d?une r?ussite exemplaire?: qui n?en a pas entendu, de celles du genre « parti de rien, il h?rite aujourd?hui d?un empire« . Celle que je vais vous conter aujourd?hui est presque de ce type, ? quelques exceptions pr?s ? vrai dire. Et j?ai comme d?avis qu?elle ne pourra pas non plus faire l?objet d?une adaptation Hollywoodienne mais je peux me tromper?: maintenant que j?ai vu du Tarantino, je m?attends ? tout.

L?histoire commence en 2008?: elle est donc r?cente. Cette ann?e l?, aux Etats-Unis le prestigieux troph?e du « Oil and Gas Investor Excellence Award » est remis ? un jeune investisseur nomm? « Executive of The Year ». L?individu a fond? Leor Energy il y a alors 5 ann?es, en 2003, et l?a revendu 2,55 milliards de dollars en novembre 2007 ? EnCana Corp. Le coup de bol du si?cle, celui que G.W.Bush n?avait jamais r?ussi ? faire?: en trouvant une nappe en plein Texas, dans le comt? de Robertson, dans le champ de p?trole d?Amuroso Field. L?homme s??tait fait aider ? partir de 2005 pour d?velopper sa production et ?tayer son entreprise par des fonds ext?rieurs que des grands noms de la finance, ? 29 ans seulement?: 45 millions de?dollars de Goldman Sachs & Co, un pr?t revolving de 150-millions en 3 ans par la JPMorgan Chase Bank (auquel est venu se greffer BNP Paribas), plus 150 millions provenant de 150-million Merrill Lynch PCG, l?individu y a joutant 243-million des parts d?tenus jusqu?alors chez Amuroso vendues ? EnCana Corp li? au fond d?investissement?Amaranth Capital LLC. Bref, le pactole, en cinq ann?es seulement?! Le conte de f?es?!

Lest? de 2,5 milliards (enfin pas tout ? fait, nous allons le voir), voil? notre entrepreneur riche, immens?ment riche. Une r?ussite fulgurante dans un secteur en perdition, ?a devient rare. Le champ proprement dit est celui du ph?nom?ne g?ologique du jurassique du Deep Bossier, qui s??tend ? l?Est du Texas en profondeur, entre 15 000 et 20 000 pieds (4500 ? 6000 m?!).?Le champ d?Amuroso avait ?t? d?couvert en 1963 par… John Amoruso, un g?ologue ind?pendant et plut?t avis?. Pour arriver ? sortir la premi?re goutte, il avait fallu injecter 20 millions de dollars en recherches g?ologiques, fournis par les pr?ts bancaires, mais Amuroso n?avait jamais dout? de son flair, ? juste raison?! En 2007, on affirmait que la d?couverte du champ d?Amuroso ?tait la plus belle d?couverte p?trolif?re des Etats-Unis, pas moins?! En 2007 toujours, c?est la production de gaz qui doublait. Comme le dit la presse, juste au moment o? l??conomie s??croule, lui fait fortune ? 32 ans ! Presque l’?ge du Christ?! Le jeune tycoon se retrouve aur?ol? d?une gloire inattendue et tout le monde loue sa gloire?!

Une fois fortune faite, tout d?pend de ce qu?on a envie de faire avec. Et l?, tr?s vite, ?a va se d?grader ? une vitesse vertigineuse. Autant John Amuroso coule une retraite paisible, autant Guma Aguiar, puisque tel est le nom de l?heureux milliardaire, va s?engager dans la philanthropie. Une philanthropie plut?t particuli?re. L?homme est br?silien de naissance, n? ? Rio et arriv? aux Etats-Unis ? deux ans. Form? apr?s une scolarit? normale au?New York Mercantile Exchange (NYMEX) de New York, il s?est trouv? une passion pour la vente de gaz et de p?trole, gr?ce?un oncle, Thomas Kaplan, un multimilliardaire fondateur du Tigris Financial Group Ltd.

Un oncle qui d?pense lui son argent dans l?Universit? d?Oxford pour un projet de sauvegarde des derniers Tigres de la plan?te. L?homme adore les animaux et avait d?j? fond? auparavant Panthera, un organisme similaire d??chelle mondiale pour d?autres animaux . Selon la presse, il aurait m?me convaincu le pr?sident Musharraf de sauver les L?opards des Neiges. A ce stade d??tre fortun?, on dispose en effet de quelques contacts politiques… Kaplan a fait fortune dans le minerai d?Afrique du Sud, dans le platine notamment, et a co-fond? Leor avec son neveu… Guma Aguiar (ils se partagent donc la vente de leur entreprise de p?trole, voil? ce qu?il ne faudra pas oublier un peu plus loin dans le r?cit).

Thomas Kaplan, issu d?une grande famille juive est ?galement le directeur du 92nd Street Y, une fondation juive tr?s influente, et a fond? la Lillian Jean Kaplan Foundation, une association caritative du nom de sa m?re. Il a aussi construit la Lillian Jean Kaplan Renal Transplantation Center de l?University of Miami. Notre homme est au conseil d?administration du Mount Sinai Hospital, ? New York. Avec pareil oncle, on comprend que notre ami Guma Aguiar va bien devoir s?apercevoir de sa judait??: son oncle le bombarde en effet responsable de la? Lillian Jean Kaplan Foundation. Un centre caritatif plut?t g?n?reux qui a distribu? en 2006 pr?s de 4,9 millions de dollars?! Selon la presse, c?est alors un choc, car ses parents n?en n?avaient pas fait cas parait-il?! Arriv?s ? Fort Lauderdale alors qu?il n??tait encore qu?un b?b?, ils s??taient convertis ? la chr?tient? ambiante et ne lui avaient rien dit des origines de sa famille. Le choc.

Le Br?sil, ? vrai dire, est un beau cas d?esp?ce dans le genre?: pendant des si?cles des juifs ont effectivement pratiqu? en cachette leur religion en se faisant passer pour des chr?tiens !. Aujourd?hui ils sont encore 120 000 l?-bas et forment la communaut? Marrane. L?homme n?avait rien su de son histoire : une chose visiblement ? ne pas faire quand on voit les d?g?ts apr?s. On ne sait si c?est ? la t?te de la Lillian Jean Kaplan Foundation qu?il prend l?habitude de donner de l?argent, mais il semble bien…?qu?il n?h?site pas ? le faire.

En Floride toujours, il rencontre alors un rabbin, Tuvia Singer, un orthodoxe tendance dure qui le convainc de revenir ? sa foi « d?origine » . Singer est « sp?cialis? » dans les conversions dans ce sens?: son site s?intitule « judaism?s responses to christian mercenaries« . Radical, quoi?: le hic c?est qu?il va exercer sur lui une ?norme influence.?L?homme a tout un stock de r?ponses sur ordinateur ? lui vendre : le post adolescent attard? (il a 26 ans d?j??!) succombe aux belles paroles du gourou. R?sultat, c?est le choc, ni une ni deux, le voil? qui part directement s?installer en Isra?l et se fait appeler d?sormais Yehuda Dovid. Direction le quartier Yemin Moshe de Jerusalem. Le vieux quartier, le plus beau. Dans sa nouvelle maison, « on rencontre des professeurs, des rabbins, des artistes, et des membres de la Knesset« , dit un site tout ? sa gloire (comme ont les riches?!). Lesquels, on ne l?a pas su. On peut penser qu?il s?agit des repr?sentants des groupes religieux du Parlement h?breu. Il habite l? o? s?est install? ?galement son mentor, qui l?influence visiblement ?norm?ment. Et qui donne des expos?s, toujours selon le th?me « comment quitter les ?glises pour remplir les synagogues« . C?est le « Tuvia Show » en quelque sorte… Evidemment, avec une telle emprise, notre milliardaire va commencer ? d?conner. Et l?, en effet, il commence ? distribuer son argent comme bon lui semble, se taillant tr?s vite une r?putation de philanthrope. Une philanthropie qui va suivre bizarrement les id?es de son rabbin… en arrosant all?grement un bon nombre d?institutions ou d?associations religieuses.

Choqu?, para?t-il par l?attentat de Mumbai et l?attaque de la synagogue, il verse son obole ? un centre religieux de Floride dirig? par le Rabbin Moshe Meir Lipszyc, et reverse encore un demi-million de dollars au Chabad Lubavitch de Fort Lauderdale, qui se rebaptise aussit?t « Guma Aguiar Family Campus« . L?heureux b?n?ficiaire parle du « c?ur d?or » du g?n?reux donneur. Aguiar lui d?clare?: « je n??tais jamais rentr? dans une synagogue orthodoxe auparavant ». La fr?n?sie de dons commence. Puis c?est le versement de 8 millions de dollars en trois fois au Nefesh B?Nefesh, un mouvement pro-alyah. Il vient jusre de faire la sienne en d?cidant d?habiter Jerusalem. Puis un autre, ? la « March of the Living« , qui permet ? de jeunes juifs polonais de retourner sur les lieux des camps de concentration.?Tout en donnant all?grement, l?homme commence de plus en plus ? faire des discours avec une certaine emphase. Sur l?alyah, il commence ? dire que l?objectif des 100 000 retours est « proche« , alors que le mouvement qu?il soutient financi?rement en est qu?? 18 000. Sur le March of the Living, il d?clame?« Avec la la vague montante de l?antis?mitisme et du d?mi d?holocauste qui se r?pand dans le monde entier,?les trois kilom?tres de la marche d?Auschwitz ? Birkenau est une exp?rience d?unification qui devrait inspirer les dirigeants du peuple juif ».?Le voil? devenu politicien?! Il devient facilement lyrique… et d?aucuns commencent ? trouver que ses propos, parfois, ne sont plus trop coh?rents?: il est loin, le tycoon calculateur au propos un peu sec. Et ?a n?arr?te plus, et beaucoup de gens, attir?s sans doute par sa facult? ? donner facilement, viennent le?voir et lui d?cernent en sortant un titre honorifique en ?change de subsides. Et lui commence ? dire n?importe quoi.

L?une des derni?res en date est la Aish HaTorah Yeshiva dont on vous a d?j? parl? ici. Ses liens avec une organisation telle que le Carion Fund sont connus, je n?y reviens pas. L?auteur du DVD Obsession, distribu? ? des millions d?exemplaires pendant la?campagne de McCain contre Obama. Avec comme directeur le?Rabbin?Raphael Shore,?un des deux fr?res du r?alisateur de Docteur House ! Une ?cole talmudique orthodoxe de Jerusalem, qui le d?clare alors « Fondateur de Jerusalem« ?carr?ment, lors du d?ner annuel de 2009 de l??cole, le Boneh Yerushalayim Awards. C?est le vice-ministre des affaires ?trang?res controvers? Danny Ayalon qui lui remet le troph?e. C?est le second d?Avigdor Lieberman. Les deux autres laur?ats, ce jour-l? sont Shai Agassi, le fondateur de Better Place, et fabricant de la premi?re voiture ?lectrique isra?lienne (« l?homme qui veut nous gu?rir du p?trole« ?!), et Arnold J. Goldman, celui qui a cr?? BrightSource Energy, une compagnie de panneaux solaires qui construit des centrales du m?me nom. Notre tycoon joue d?sormais dans la cour des grands.

Le probl?me, depuis quelques semaines maintenant, c?est que sans doute gris? par tous ses honneurs ou toutes ses personnes, notre homme commence vraiment ? d?carocher et tenir en public des propos de moins en moins coh?rents. Il affirme notamment ?tre le nouveau messie, celui que les juifs attendent tous. Mais continue ? jouer au philanthrope. Il poss?de d?j? un petit club de basket, l?HaPoel Yerushalayim, mais ?videment r?ve de diriger comme tout entrepreneur fortun? un grand club de football le?Beitar Jerusalem F.C. L??ternel rival du?Maccabi Haifa.

Un club de foot ?troitement associ? depuis toujours ? la droite extr?me isra?lienne.?Mais il se heurtait jusqu?? une ?poque r?cente ? son rival, Harkadi Gaydamak, qui en ?tait devenu propri?taire. Gaydamak poursuivi par la justice fran?aise (et isra?lienne) s??tant expatri? en Russie (car ?tant en banqueroute), le voil? qu?il se d?clare propri?taire en d?cembre 2009 alors qu?il n?est que le principal sponsor, ? 4 millions de dollars, il est vrai?: personne n?ose plus le contredire. De m?me quand il affirme avoir largement le niveau pour jouer dans l??quipe, ce que nous avait ?pargn? Bernard Tapie quand m?me?! Il ach?te le club en n?ayant vu qu?un seul de ses matchs, mais bon. Il a tous les droits, ceux que lui donne son immense fortune. Seul son oncle ne le prend pas comme tel?: en dispute avec lui sur la somme qui lui revenait ? la vente de leur compagnie de p?trole, il lui a intent? un proc?s depuis plusieurs ann?es maintenant. Notre tycoon d?pense sans compter de l?argent qui ne lui appartient pas totalement?! Et s?affirme patron d?un club que l?Israel Football Association?ne reconna?t pas?: ambiance?!

Il est en r?alit? surtout devenu par ses dons en quelques mois une star des mouvements orthodoxes qui lui ont jet? le grappin dessus?: le journal de droite Israel National News l?interviewe et le blog Daas Torah lui dresse un portrait absolument dithyrambique. Toute la presse s?int?resse ? lui, c?est le chouchou de la droite, sinon de l?extr?me droite religieuse, et les politiciens de tout bord l?approchent. Aux Etats-Unis, Mick Huckabee devient m?me son interviewer ! Apr?s le maire de Jerusalem?! On se l?arrache ! A la Shimon Peres Conference, il est l?. On l?invite aux c?r?monies les plus diverses (film?e ici par son mentor en religion?!). Il remet un tableau ? un gouverneur am?ricain, Rick Perry. Celui du Texas, bien entendu?! En fait c?est le « Defender of Jerusalem Award« , un prix remis ? celui qui a d?fendu par ses paroles isra?l, un prix cr?? par lui-m?me et remis aussi ? Huckabee?! Devenu d?fenseur forcen? du juda?sme, qu?il a finalement d?couvert fort tard, il se d?pense sans compter pour en faire la promotion partout dans le monde. Il allume la?Menorah publique sur le Mamila Mall ? Jerusalem. Rajoute un petit 700 000 dollars au?Lubavitch World Headquarters en l?honneur de la?Chanukah 2009 . Il participe aux f?tes religieuses traditionnelles ! Bref, notre tycoon se fait tirer le portrait d?s qu?ll le peut?! Pourquoi 770 pour l?association Lubavitch?? Parce que la date actuelle pour un croyant orthodoxe est en 5770 pardi?! Tout geste devient religieux d?sormais avec lui?!?Et?m?me en plus haut lieu?:?Guma Aguiar?se retrouvait m?me avoir ?t? invit? par Shimon Peres lors de sa rencontre avec Benoit XVI ! Et ce malgr? toujours ses propos comme quoi il serait le messie, ce qui ne manque pas de sel?!! Ou malgr? surtout son gourou et ses th?ses sur le rapatriement des chr?tiens dans le giron de la juda?cit??! Il d?caroche, mais fort peu de gens lui font remarquer et beaucoup profitent de sa pr?sence.

Mais l??pilogue de cette rapide d?rive vers la folie pure et simple ne va pas tarder. Le 19 octobre 2009, il se fait arr?ter par la police de Floride?: consommation de marijuana et possession de drogues prohib?es. Emmen? au poste, il se dit avoir ?t? victime de violences polici?res. Scandale. Une vid?o tente de montrer sa th?se, qu?il fait d?poser sur Internet?: c?est plut?t une arrestation bien men?e avec un individu plut?t r?calcitrant. Il tente alors les attaques antis?mites, ce qu?appr?cie moyennement le sh?rif local et le juge charg? de l?affaire?: l?un des policiers lui balance ses menaces, comme quoi il a de l?argent et des connaissances, etc… Bref, cette histoire plombe irr?m?diablement le jeune entrepreneur et brise une image, encore davantage celle d?un messie?: ce soir l? il se comporte en geek fortun? bien ordinaire. En septembre 2009, d?j?, un rabbin, Leib Tropper, directeur de la?Kol Yaakov Yeshiva de Monsey ? New York l?accusait de l?avoir molest?. Tropper avait ?t? d?clar? comme t?moin par son oncle Kaplan?! Le pr?tendu « messie » avait d?j? quitt? les chemins vertueux. Mais l?histoire est plus compliqu?e?: Tropper vendait cl? en mains des conversions chr?tiens-juifs pour quelques milliers de dollars?: le m?me march? que le mentor d?Aguiar en fait. Les deux ?taient sur les m?mes march?s?! Devenir juif estampill? pour les plus orthodoxes contre quelques milliers de dollars?! En r?sum?, l?un ou l?autre allaient d?cider pour les plus orthodoxes qui serait juif ou pas, r?sume The Roshe Pina Project. Les conversions de Tropper ayant ?t? annonc?es comme ?tant des « conversions Cadillac »… une organisation qui rapporte ?norm?ment, avec la folie de la mont?e du sentiment religieux fondamental dans le pays.

Mais ce n??tait rien encore.?Samedi 13 janvier dernier, lors du match du Beitar, il arrive avec 70 minutes de retard avec une excuse qui laisse tout le monde pantois?: il ne pouvait arriver plus t?t, affirme-t-il, il ?tait en train de discuter avec Gilad Shalit?! Et lui d?expliquer tranquillement qu?ll l?a bien rencontr? et qu?ils ont discut? longuement ensemble de sa lib?ration, qu?il ?tait bien entendu en train d?organiser et m?me de r?ussir. Encore un peu Shalit serait venu voir la fin du match. Le lundi qui suit, sa famille envoie un communiqu? ? la presse?: elle vient de le faire interner (?videment en termes plus journalistiques?: il souffre de « d?pression », en raison de son « proc?s am?ricain » – celui avec son oncle). En r?alit? c?est un juge qui a d?cid? de son enfermement ? la suite de ses propos incoh?rents comme quoi il allait sauver le monde… et Shalit?!?La famille, pas avare d?expression, parle cependant de « terrorisme ?motionnel » ? son ?gard, de la part des m?dias ou des avocats?!?Le tycoon du p?trole, flatt? de partout, a bel et bien disjonct?, entra?n? par son mentor en religion et par une pression m?diatique ?norme. Il se prenait pour Dieu, le revoil? bien humain. Il en a trop fait. Il redescend enfin de son nuage.

Restent ceux qui ont b?n?fici? de ses largesses, dont on peut dire aussi aujourd?hui que pas mal ont profit? de son ?tat de faiblesse psychologique ?vidente. Et ce, pendant au moins deux bonnes ann?es?! La liste est longue… de ceux qui ont profit? de lui.

La religion serait-elle si mauvaise conseill?re??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXXXIV) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (60)

Brésil, Bolivie, Paraguay, Argentine, mais il ne faudrait pas non plus oublier le Venezuela, nous ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Vous savez Momo, il parait que ça peut arriver a tout le monde.
    D’ailleur moi en ce moment je n’arrête pas d’entendre une musique bien ringarde dont les paroles disent « Que la montagne est belle … »
    Deviendrais je fou ???

  2. avatar

    Oh comme vous y allez, Reyvolt avec les moustachus. Y’a eu bien pire, et ils sont encore vivants. Prenons Sardou par exemple….