Accueil / A C T U A L I T É / Il les Trumpe tous !

Il les Trumpe tous !

Le nouveau président américain, avant même d’être intronisé accumule les surprises, et confirme le dicton : « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ».

grimace_trump Il préconise comme chacun sait la lutte contre la délocalisation, et il se flatte, suite aux menaces qu’il a proférées, d’avoir fait changer d’avis plusieurs constructeurs automobiles américains, lesquels envisageaient d’installer de nouvelles usines ailleurs qu’aux Etats-Unis.

Mais alors, quid des félicitations qu’il a adressé à Bernard Arnault, le milliardaire français grand patron de l’industrie de luxe, qui promet d’installer des filiales de ses entreprises aux USA… ?

En effet, lors d’une entrevue récente avec Donald Trump, le PDG du groupe LVMH a indiqué envisager la construction d’une usine au Texas ou en Caroline, ainsi que l’agrandissement d’autres usines déjà présentes en Californie. lien

Sans présumer de la suite donnée aux promesses de ces constructeurs automobiles, lesquelles n’ont pas encore été formellement actées, on peut aussi s’interroger sur la stratégie présidentielle : cette relocalisation industrielle va forcément faire monter le prix de vente des véhicules, lesquels seront en position défavorable face à la concurrence japonaise, ou française, laquelle a délocalisé à l’Est sa production, Renault ayant, grâce à ça, battu des records de vente en 2016. lien

La règle défendue par le milliardaire président à venir des USA, celle d’un protectionnisme assumé, ne doit-elle fonctionner dans les deux sens ?

Que penser de sa posture puisqu’il n’hésite pas à engager de la main d’œuvre étrangère bon marché pour construire ses immeubles ? lien

C’est aussi l’occasion de s’intéresser de plus près aux membres de la famille du futur président américain, comme par exemple à l’ancien mannequin, Ivanka Trump, fille de Donald, et vice présidente dans l’entreprise de son père, épouse en 2009 Jared Kushner, un businessman américain de confession juive, et qui, pour l’occasion s’est convertie à la religion de son mari. lien

Elle aussi a été nommée dans l’équipe de transition, tout comme que son mari, ainsi qu’Éric Trump, fils de Donaldlien

Cette forme de népotisme serait-elle l’apanage de l’extrême droite, puisqu’on sait qu’en France, la famille Le Pen monopolise le pouvoir depuis très longtemps : entre le père, toujours président d’honneur, la fille, présidente, Louis Aliot, son compagnon occupant un poste majeur, la petite nièce du fondateur fermant provisoirement la marche. lien

Est-ce pour cette raison que le FN connait actuellement une vague de démission ?

Finalement, les «  chicayas » dénoncées par la cheftaine du FN ne seraient qu’une paille face à la poutre qui menace son parti. lien

En effet, sur les 1500 élus que comptent le FN, On ne compte pas moins de 400 démissions, et ceci sur une courte période de 2 ans.

Les raisons apparentes sont claires, et comme l’exprime Antoine Guiraud, l’un des militants FN de Cogolin, dans le Var : « tout est ficelé d’avance, il faut voter pour. Tout le monde doit dire amen ».

À Marseille, le maire de quelques arrondissements, un certain Stéphane Ravier, est surnommé « le dictateur phocéen », étant accusé d’avoir la volonté de contrôler tout et tous… lien

Dans le seul département du Var, c’est une hémorragie, pas moins de 21 élus ont démissionné depuis les municipales de 2014.

Il faut découvrir le témoignage de Damien Bourgeois, ex-élu à Hayange, à qui l’on avait promis : « on a besoin de gens comme toi. On va réussir à changer les choses, en mieux (…) et c’est longtemps après que l’on comprend que tout ça, c’est une grande supercherie. Derrière ça, il n’y a que des gens opportunistes qui sont là pour se remplir les poches. Parce que j’ai vu comment fonctionnait le Front national à l’intérieur ».

Cette situation n’est pas inédite en France, car depuis 2014, les démissions se succèdent dans le rang des élus FN. lien

En fin de compte, en ce début d’année, le FN n’a réussi qu’à conserver le ¼ de ses élus fraîchement élus. lien

Quand à Donald Trump, il va falloir attendre un peu pour découvrir les conséquences de sa prise de pouvoir, mais d’ores et déjà, Barack Obama a fait valoir ses vives inquiétudes lors de son discours d’adieu, le 10 janvier, à Chicago  : des services secrets évoquent des vidéos concernant des frasques sexuelles du futur président américain, lequel aurait été soumis à un chantage de la part des russes…lien

Ce que dénie Donald Trump

À 10 jours de son investiture officielle, voilà qui jette un trouble dans la société américaine, d’autant que l’information avait déjà été évoquée à l’automne dernier. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « la faute du troupeau vient du berger ».

L’image illustrant l’article vient de « asterixsn.blogspot.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Commentaires

commentaires

A propos de Olivier Cabanel

avatar

Check Also

Fraternité c’est ringard, vive l’adelphité !

  « Adelphité », percevez-vous toute la poésie et l’agréable sonorité de ce mot qui pourrait remplacer ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Fort mauvais titre pour votre texte, Olivier, car vous laissez entendre que c’est lui qui l’emporte !!!

    C’est vraiment dommage…

    « l va falloir attendre un peu pour découvrir les conséquences de sa prise de pouvoir »

    pensez-vous ? Il n’a pas de programme viable en économie, veut construire son mur à la con sans débourser un sou et détricoter l’Obamacare, la plus grande avancée sociale des USA…

    Non, on sait déjà ce qu »il va faire… s’il ne se fait pas descendre avant, à force d’uriner… sur les services secrets US dont il semble ignorer que ce sont eux qui dirigent véritablement le pays.

    Il ne finira pas son mandat, d’une manière ou d’une autre…

  2. avatar

    Ce que Trump va nous fourguer pendant son mandat est prévisible ,sachant que le peuple voulait un changement de direction ,les élites ont tout fait pour ce changement mais ce que le peuple n’a toujours pas compris ,c’est que quelque soit la marionnette qu’ils installe au pouvoir ,ils dirigeront toujours le monde qu’ils veulent créer , et ce monde sera celui du chaos mais de notre faute puisque c’est le choix du peuple.
    Remarquez déjà les personnes qu’il a installé au pouvoir et vous comprendrez que nous ne sommes pas sorti de l’auberge .
    Je souhaite réellement me tromper mais la confiance envers ces personnages avides de pouvoirs,d’irresponsabilités,d’un manque cruel de conscience, d’égocentrismes illimités, de cinismes inégalables et encore bien d’autres mots que la liste est indéfinie.
    Sachez qu’ils ne réussiront pas leurs buts ultimes car il ne leur appartient pas de décider de notre avenir et que la justice sera faite en temps voulu.