Accueil / A C T U A L I T É / Il ?tait une fois des usines?

Il ?tait une fois des usines?

Jacques Houle – Saint-Hyacinthe

 

l ?tait une fois des usines qui, au Qu?bec, ?taient le moteur d?une croissance ?conomique forte et une source privil?gi?e de cr?ation d?emplois. De surcro?t, dans des centaines de municipalit?s, particuli?rement en r?gion, la scierie et l?usine ? papier ou de textile ?taient non seulement les seules sources d?emplois permanents bien r?mun?r?s, mais encore, les poumons de l??conomie locale.

 

Il faut se rappeler, ?galement, que c?est en grande partie la richesse cr??e par l?industrie manufacturi?re qui a financ? la mise sur pied de l??tat-providence.

 

H?las, notre secteur industriel s?est peu ? peu fragilis?. D?abord, les secteurs manufacturiers traditionnels comme la chaussure, le meuble, la confection de v?tements et le textile ont ?t? frapp?s de plein fouet par la concurrence impitoyable des pays ?mergents ? bas salaire. Puis, au tournant des ann?es 2000, le rythme de la d?sindustrialisation s?est acc?l?r? avec son lot suppl?mentaire de manufactures ferm?es et de postes d?truits. La liste des entreprises o? la direction a mis la cl? dans la porte est presque sans fin : General Motors, Ingersoll Rand, Domtar, AbitibiBowater, Shell, Electrolux, Mabe, etc.

 

Saign?e des emplois

 

Dans la foul?e de cette d?construction de notre tissu productif, on constate, sans surprise, une saign?e des emplois manufacturiers. En 2000, par exemple, une personne active sur cinq prenait encore le chemin de l?usine ; aujourd?hui, un travailleur sur dix seulement peut y trouver son gagne-pain. Le pouvoir d?achat des travailleurs baisse, les m?nages s?endettent, et les r?gions se vident de leur monde?

 

Cette h?catombe industrielle serait-elle pass?e inaper?ue ? Pas vraiment : en fait, chaque fois que des voix s??levaient pour d?plorer le d?clin manufacturier du Qu?bec, de nombreux experts r?pondaient que la d?sindustrialisation ?tait universelle, qu?elle ?tait, en quelque sorte, un passage oblig? vers la soci?t? post-industrielle. Or, nous voulons rappeler ici, ? l?encontre de cette croyance, que la production industrielle mondiale n?a pas chut?, mais au contraire, qu?elle a plus que doubl? de 1950 ? 1999. Mais ce sont les pays ?mergents qui ont su tirer parti de cette nouvelle manne industrielle. La Chine en profita pour se hisser au deuxi?me rang de l??conomie mondiale. En revanche, le Qu?bec, qui s?est d?lest? d?une partie importante de son patrimoine industriel, a connu une croissance m?diocre.

 

Seuil critique

 

Les cons?quences n?gatives de son affaiblissement industriel sont multiples : les exportations vers les ?tats-Unis ont baiss? de 36,7 % et l?exc?dent commercial de 10 milliards par an s?est transform? en un d?ficit annuel de 30 milliards par ann?e en un peu plus d?une d?cennie.

 

Et il y a quelques jours, l?Institut de la statistique du Qu?bec nous informait que le PIB du Qu?bec s??tait contract? en avril, en raison essentiellement d?une baisse de 1,7 % dans le secteur de la fabrication. Cette derni?re baisse est la huiti?me ? survenir au cours des 12 derniers mois.

 

De toute ?vidence, le d?clin manufacturier qu?b?cois a atteint un seuil critique. Certes, Montr?al n?est pas Detroit et le Qu?bec n?est pas la Gr?ce ! Mais il faut agir : il y va de l?emploi et de l?avenir des r?gions.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump à la Maison Blanche, un tableau… surréaliste

Le déchaînement du harcèlement de Donald Trump à l’encontre d’un lanceur d’alerte ayant constaté qu’il ...