Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Ibrahimovic et la détérioration du vocabulaire des élites

Ibrahimovic et la détérioration du vocabulaire des élites

Après le coup de sifflet final du Match Bordeaux-PSG et la défaite des Parisiens 3 à 2, c’est le coup de sang du joueur vedette de la capitale qui retient l’attention générale, malgré les excuses rapides de l’international Suédois. L’incident diplomatique avec la Suède aura été évité de justesse après les déclarations sulfureuses du baraqué couvert de gloire et de graffitis. En effet, « sous le coup de l’énervement » l’immigré millionnaire a prononcé une phrase qui mérite qu’on si arrête un instant. Car selon un homme politique, elle « fait écho à une pseudo radicalité dans la société », et prouve la « détérioration du vocabulaire des élites ».

zlatan-ibrahimovic-attaquant-du-psg

 

Lorsque Zlatan se présentera devant la Ligue de Football Professionnel pour une éventuelle sanction, pourra-t-il invoquer pour sa défense sa mauvaise connaissance de la langue française. Ou encore qu’il ne fait que copier les expressions populaires qu’il entend dans la bouche du bon peuple de France ou dans les vestiaires de son club, ou sur internet.

Oui Zlatan, c’est vrai, mais entre Français on a le droit. Mais vous la star payée à prix d’or par le Quatar, vous devez être exemplaire pour la sage jeunesse de notre beau pays. Un carton rouge pour vos propos et quelques matchs de suspensions vous apprendront les bonnes manières. Et pan sur le bec !

Non mais franchement, osez dire « ça fait quinze ans que je joue au foot, je n’ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde… ce pays ne mérite pas le PSG ! « . Mais vous vous croyez où Zlatan ! Dans un stade bourré de supporters racistes et haineux qui balancent des bananes à un joueur noire ? pas de ça chez nous Monsieur, car ici le vocabulaire est un art de vivre et notre fierté nationale. Tenez-vous le pour dit !

Remarquez qu’au moment précis où le joueur Parisien faisait sa rentrée au vestiaire, l’air furieux. Personne n’a osé dire au grand costaud torse nu, qu’il vaudrait mieux la fermer. L’héroïsme se perd, le courage se fait discret et la polémique s’exerce de loin par le biais des médias. C’est vrai que dans l’instant ça pouvait faire mal, un coup de boule est si vite arrivée !

Evidemment, comme il fallait s’y attendre, les réactions des hommes et femmes politiques ont fusé comme un ballon sur une pelouse mouillée.

Jérôme Guedj – C’est inaceptable, espèce de caprice de star du foot. Qu’il joue au foot et qu’il la ferme !

Marine Le Pen – Ceux qui considèrent que la France est un pays de merde peuvent la quitter, c’est aussi simple que ça.

Bruno Le Maire – C’est une polémique totalement inutile. il a prononcé ça sous le coup de la colère. On passe à autre chose.

Najat Vallaud- Belkacem – Je crois savoir qu’il a présenté des excuses. Ecoutez c’est un grand footballeur. On regrette toujours les dérapages à la télévision à des heures de grande écoute, avec des jeunes qui sont forcément impactés ou influencés. Il a présenté ses excuses, c’est très bien.

L’opinion de Thierry Mandon semble un peu plus fouillée et interroge, car selon lui, « la non-maîtrise du langage public, c’est pas propre aux sportifs. Je suis très frappé de l’espèce de radicalité, d’ultra-violence des mots utilisés. Je trouve qu’il y a une détérioration du vocabulaire des élites qui fait écho à une pseudo radicalité dans la société. »

Euréka, mais bien sûr, la voilà l’explication. En fait les responsables politiques, si on écoute M. Mandon, sont tout bonnement victimes d’un phénomène de mimétisme populaire. Car nos élites pour se rapprocher de nous et mieux nous comprendre, copient notre vulgarité légendaire. Encore faudrait-il pouvoir déterminer avec précision qui de la poule où de l’oeuf…

Donc finalement, Ibra qui est polyglotte et peut prononcer le mot de Cambronne dans sa langue maternelle, mais aussi en anglais, en italien en espagnol et encore mal en français, n’est pas vraiment responsable de ses fréquents dérapages. Oui, il l’avoue d’ailleurs, le d’Artagnan du Parc des Princes aime la France. Et ce n’est quand même pas sa faute si les Français sont grossiers.

 

Source – http://lelab.europe1.fr/Ibrahimovic-et-la-France-pays-de-merde-les-reactions-politiques-22258

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Expansion énergétique (Big-bang)

Je disais précédemment, qu’une petite idée sur la notion de l’énergie commençait à se structurer ...