Accueil / A C T U A L I T É / France: Hold-up électoral

France: Hold-up électoral

Même si la majorité des commentateurs politiques évoquent une large victoire du mouvement LREM, puisqu’il obtient 308 députés, il n’en reste pas moins qu’avec une abstention qui frôle les 57%, on est en droit de relativiser l’éclat de la victoire.

Un autre paradoxe est surprenant, alors que ce gouvernement prétend donner un coup de jeune à la République, c’est entre 18 ans et 34 ans que l’on compte le plus d’abstentionnistes au 2ème tour : 72% d’entre eux ont en effet boudé les urnes, et ce sont chez les plus âgés, entre 60 ans et 70 ans (ou plus), que l’on compte le plus de votants. lien

Les raisons sont multiples, mais il faut tout de même supposer que c’est la pauvreté de l’offre électorale qui a du être le déclencheur de cet abstentionnisme, ce qui pose en partie la question de la légitimité de l’élu présidentiel.

Plus de la moitié des électeurs de JLM ou de MLP, et 7 ouvriers sur 10 se sont abstenus.

Encore plus étrange, alors que le candidat devenu président s’affirmait ni de gauche ni de droite, ce sont les électeurs qui répondaient à ce même critère qui ont été les plus nombreux à s’abstenir. lien

Personne n’a oublié que lors des présidentielles, Macron n’avait obtenu la faveur que de seulement 18% des inscritslien

Avec un si petit pourcentage, tant à la présidentielle qu’aux législatives, avec une telle abstention, ne s’agit-il pas d’un véritable hold-up « démocratique » que nous venons de vivre ?

Mais allons un peu plus loin, et tentons de réveiller les mémoires.

En effet, il n’y a pas si longtemps, alors qu’il n’était que candidat, Macron lui-même affirmait que si un seul parti obtenait la majorité présidentielle, ce qui est le cas aujourd’hui, ce serait un hold-up.

Extrait : « est-ce que quelqu’un peut penser raisonnablement que l’élu président aura une majorité présidentielle uniquement avec son parti ?…moi, je n’y crois pas…et non seulement ce n’est pas possible, mais ça n’est pas souhaitable, parce que ça serait un hold-up ! ». vidéo

D’impertinents internautes ont même réalisé une petite chanson sur le thème du « hold-up de Macron  ». lien

Fort de cette déclaration courageuse et lucide, Macron va-t-il démissionner de son poste de président, ou décidera-t-il de refaire les élections afin de gommer ce désastreux hold-up ?…

 

On ne peut qu’en douter, et il est probable par contre qu’il tienne les autres promesses, réformant le droit du travail, obligeant par exemple un chômeur d’accepter un travail sous payé, ne rentrant pas dans les compétences de ce dernier, avec la menace de ne plus toucher d’allocations chômage après 1 refus. lien

Le gouvernement de nos voisins outre-rhin a mis ça en pratique il y a quelques années, faisant passer immédiatement des millions de chômeurs de la case « chômage » à la case « misère  », puisque certains tentent de survivre avec des salaires indignes d’une société fraternelle et de partage.

En effet, 8 millions de salariés allemands gagnent moins de 8 € brut de l’heure, et certains ne gagnent même pas 5 € net de l’heure, comme Britta, cette coiffeuse d’un salon de l’est de Berlin, maman d’un petit garçon de 3 ans, « avec ce que je gagne, il m’arrive d’aller aux distributions alimentaires de l’église, pour ne pas avoir à aller au supermarché », a-t-elle déclaré. lien

En Allemagne, un enfant sur six vit de l’aide sociale. lien

 

Alors grâce à son hold-up électoral, puisque c’est lui-même qui l’a qualifié ainsi, Macron a toute latitude pour mener la politique qu’il voudra.

Reste à savoir si les moutons, qui n’ont plus beaucoup de laine, l’accepteront ainsi…

Reste aussi à savoir si les 174 députés novices de LREM auront le petit doigt sur la couture du pantalon, reprenant le rôle de godillot cher à cette république ? lien

Reste aussi la question du Modem, lequel après avoir aidé Macron à l’emporter devient un peu encombrant, et que quelques casseroles sont de plus en plus bruyantes.

 

Sa participation au gouvernement n’est peut-être plus tout à fait à l’ordre du jour d’autant que LREM n’a plus besoin du « Bayrou de secours ».

Sylvie Goulard, nommé récemment Ministre des armées, a du officiellement démissionner, son nom apparaissant dans l’affaire des emplois supposés fictifs… même s’il est possible qu’elle ait été discrètement poussée vers la sortie. lien

Bayrou pourrait lui aussi être pris dans la tourmente, puisqu’une enquête préliminaire vient d’être ouverte, portant sur les emplois d’assistants parlementaires du Modem pour lesquels la justice s’interroge : ont-ils réellement travaillé uniquement pour le parlement européen, ou seulement pour le Modem ? lien

Comment va réagir l’incontrôlable élu béarnais, d’autant que le 1er ministre va bientôt remanier son gouvernement ?

Y trouvera-t-on encore des membres du Modem ?

Quelques journalistes se posent maintenant la question qui dérange : François Bayrou est-il une menace pour Emmanuel Macron, et pour Edouard Philippe ? lien

On devrait le savoir le 21 juin, avant 18h…jour des célèbres fêtes de la musique, au cours desquelles couacs et fausses notes s’invitent régulièrement.

Macron aura-t-il bientôt les coudées totalement franches pour appliquer son programme socio-libéral ?

L’avenir nous le dira.

Comme dit mon vieil ami africain : « C’est ensemble que les singes ramassent les fruits ».

L’image illustrant l’article vient de cheapairmiddleeast.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le mélange des genres

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni/ni

Les premiers sont les derniers

Sortir de ces années pestilentielles

Êtes-vous manipulés ?

Ficron, Maillon ou Mélenchon ?

Lever le mystère Macron

Et alors !?

La mère rouge et le père pépère

De macronneries en fillonneries

S’engager dans la Marine ?

La manif des casseroles

Pénélope, du travail au blanc ?

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Quand Hamon avale Valls

Je suis le mal aimé

Du smic au smax

Et le gagnant est Nibor Sed Siob

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

La politique de l’illusion

La grande lessive, à qui le tour

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Comment Trump à détourné un meurtre pour dissimuler sa collusion avec les russes

Le dernier « mémo » de Mueller, sur l’avancée de son enquête, révélé ce 8 décembre, le dit noir sur ...