Accueil / T Y P E S / Billets / Hockey : un ?change cr?ve-coeur

Hockey : un ?change cr?ve-coeur

95977_feature

Latendresse contre Latristesse. Il y a des transferts qui chagrinent plus que d’autres, surtout quand une ?quipe ponctionne ce qu’il lui reste d’identit? francophone.

Quand une ?quipe ?change un joueur populaire, retranche un francophone alors qu’elle n’en compte plus beaucoup dans ses rangs, ?a cr?e forc?ment une petite commotion. Et quand ce retrait se d?roule dans une province fortement attach?e ? ses racines linguistiques, ?a fait jaser dans les chaumi?res !

Suite…Le transfert de Guillaume Latendresse au Wild du Minnesota a fait couler beaucoup d’encre, c’est le moins que l’on puisse dire ! Journaux, radios, t?l?vision : la nouvelle a laiss? peu d’ondes indiff?rentes. C’est vous dire la pression qui pesait sur les ?paules de cet homme d’? peine 23 ans, propuls? Messie avant d’avoir m?rit? ses galons dans la rigoureuse LNH, puis crucifi? avant d’avoir v?cu pleinement sur la patinoire. Incapable de livrer la marchandise, ?cras? sous le plancher de la confirmation pour les uns, souvent mal utilis? par ses entra?neurs pour les autres, l’espoir a donc ?t? convi? ? patiner sous d’autres cieux.

Les attentes ?taient trop grandes pour cet athl?te robuste, soulag? sans doute ? l’id?e de s’?loigner de la pression d’une ville qui a le hockey. Dans les gradins, on aurait aim? que cet enfant du pays distribue du frisson ? ses admirateurs, comme un certain Guy Lafleur avant lui. C’?tait il y a une trentaine d’ann?es d?j?. Depuis, le public qu?b?cois, et montr?alais en particulier, attend d?sesp?r?ment une nouvelle ic?ne, ce sauveur local taill? pour regonfler l’identit? francophone de l’?quipe et doper la fiert? nationale en empilant les exploits et en enfilant les buts.

Toutes les ?quipes glorieuses connaissent le vide b?ant qui s?pare souvent deux g?n?rations dor?es et distancie les mythes. En France, on a longtemps poireaut? devant la porte du successeur de Platini. Et depuis que Zidane a remis? ses crampons, on pousse des soupirs d’impatience en regardant ?voluer les pr?tendants au tr?ne laiss? vacant.

Dans un monde parfait ou sur les pages jaunies d’un pass? glorieux, Latendresse aurait mouill? le m?me maillot toute sa carri?re, et peut-?tre rameut? dans son sillon d’autres joueurs parlant la langue de Moli?re. Car il ne fait aucun doute qu’en regardant s’?vaporer le num?ro 84, certains supporteurs ont d? ravaler leur amertume et avoir un petit pincement au coeur.

Et qui sait si demain une ?quipe du Canadien de Montr?al ne brandira pas le prestigieux troph?e de la coupe Stanley sans un Qu?b?cois dans ses rangs ? Pas de quoi ?branler un partisan au bord du coma idyllique, ni d’att?nuer l’effet grisant d’une victoire supr?me qui aplatit les petites nostalgies. Mais sans doute de quoi limiter la port?e de ces histoires que ces m?mes partisans raconteront plus tard ? leurs enfants ou se rem?moreront autour d’une bi?re. La victoire brandie par une formation de joueurs mercenaires et ?trangers, ?a ne fait pas venir Morph?e…

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Femmes battues

Je n’ai pas connu de près des femmes battues violemment. La seule qui se soit ...