Accueil / A C T U A L I T É / Histoire de la Cyberstrat?gie russe

Histoire de la Cyberstrat?gie russe

Alexandre Latsa

Alexandre Latsa

? RIA Novosti.

12:00?13/03/2013
« Un autre regard sur la Russie » par Alexandre Latsa

Le 21 mars sera disponible dans toutes les librairies fran?aises le premier ouvrage en fran?ais sur la cyberstrat?gie russe. L?auteur, Yannick Harrel, tient le blog?Cyberstrat?gie Est-Ouest?qui a pour vocation depuis 2007 de traiter des probl?matiques g?opolitiques entre l’Ouest et l’Est du continent Eurasiatique ainsi que des enjeux du cyberespace, avec en quelques occasions des d?veloppements sur des sujets tiers.

? Photo Public Domain

Le premier ouvrage en fran?ais sur la cyberstrat?gie russe

M. Harrel, pouvez-vous vous pr?senter bri?vement?

Succinctement, je travaille en portant deux ?casquettes?, la premi?re en tant qu’expert agr?? sur le monde russe et son proche ?tranger au profit notamment d’une f?d?ration d’entrepreneurs francophones, la seconde en tant que charg? de cours en cyberstrat?gie ?conomique et financi?re pour le compte d’une ?cole de commerce.

J’ajoute ? escient que je suis blogueur actif depuis 2007 et qu’? ce titre (c’est une condition imp?rative pour y entrer) je suis membre del’Alliance G?oStrat?gique, un collectif de civils et de militaires, de professionnels et de chercheurs, d?livrant leurs analyses dans leur(s) domaine(s) de pr?dilection.

Qu’est-ce qui vous a incit? ? vous int?resser au monde russe?

Mon premier voyage en 1993 pour ?tre exact o? j’ai ?t? subjugu? par l’incroyable vitalit? de ce monde qui sortait ? peine de pr?s de soixante-dix ans de communisme. Par la suite, j’eus l’opportunit? d’effectuer des ?tudes ? Moscou puis ? Veliky Novgorod, cette cit? o? il suffit de tendre l’oreille pour percevoir dans le murmure du vent les hauts faits de l’Histoire russe comme j’aime ? l’?crire. Je tiens aussi ? rendre hommage ? feu Henri Troyat, de l’Acad?mie Fran?aise, avec qui j’eus un humble ?change ?pistolaire et qui a fa?onn? mon attirance pour le monde russe avec sa suite romanesque, ?Tant que la Terre durera?.

Pourquoi avoir ?crit sur la cyberstrat?gie russe et que pouvez-vous en dire?

C’est une demande expresse d’un ami, Olivier Kempf, ayant op?r? une r?flexion sur la cyberstrat?gie et qui a par ailleurs r?cemment publi? son propre ouvrage sur le sujet, qui m’a incit? ? croiser mes r?flexions sur mes deux centres d’int?r?t. De l? et depuis mai 2012 il en a r?sult? une activit? soutenue de recherche, de traduction, d’analyse, de mise en perspective puis d’?criture sur le sujet. Lequel n’a pas ?t? avare de surprises, et c’est tout le charme de tels travaux. Ainsi les russes ont une approche d?j? tr?s neutre technologiquement, tout au contraire de la vision am?ricaine qui est relativement techniciste. Ensuite, l’appui et la participation aux travaux des institutions r?gionales et internationales sont autrement plus prononc?s ? travers la vision russe qu’am?ricaine qui a tendance, cette derni?re, ? agr?ger personnellement autour de sa propre vision. Enfin, l’aspect marchand propre aux textes am?ricains est clairement minor? (mais non absent) dans les documents russes, se focalisant davantage sur ce que j’appelle le substrat civilisationnel. Il y a une volont? expresse de pr?server et de transmettre aux futures g?n?rations un h?ritage qui peut ?tre menac? de l’int?rieur ou de l’ext?rieur. La Russie sait de par les soubresauts de l’Histoire combien une civilisation est mortelle pour paraphraser le penseur Paul Valery. Nous ne sommes pas ici dans une configuration de politique politicienne mais v?ritablement dans une d?marche civilisationnelle, et c’est ce qui m’a vraiment frapp? de par l’?tude des textes.

Ensuite, l’autre versant est militaire. O? l’on sent qu’il y a des t?tonnements sur la forme mais en revanche une volont? qui est de plus en plus claire et nette sur le fond ? int?grer le cyberespace (ou espace informationnel) en tant que nouveau champ strat?gique. Les russes ont une formidable capacit? ? apprendre puis s’adapter ? leur environnement strat?gique et m?me ? innover comme ce fut le cas avec l’art op?ratif. Ce qui a ?t? mis en exergue voici quelques ann?es par M. Jacques Sapir, que je remercie par ailleurs de m’avoir accord? l’honneur de pr?facer mon ouvrage.

En filigrane, la strat?gie informationnelle russe proc?de d’une volont? appuy?e par les autorit?s d’asseoir la souverainet? du pays dans le cyberespace sur plusieurs plans: physique, logique et cognitif. La poursuite de cet objectif est mise ? rude ?preuve car les menaces dans le cyberespace mutent et surprennent les nombreux acteurs qui s’y trouvent, y compris parfois les plus chevronn?s. Il n’emp?che que la Russie a un avantage ?norme : la qualit? de son potentiel humain. Au point que certains sp?cialistes ?trangers n’h?sitent m?me plus ? recommander l’appui d’informaticiens russes !

Votre ouvrage est d?di? ? la m?moire du colonel ing?nieur Anatoli Kitov, pourquoi?

Parce que cet individu n’ayant b?n?fici? d’aucun ?clairage en langue fran?aise m?ritait au moins un hommage appuy? pour avoir ?t? un g?nie de l’informatique au m?me titre que Sergue? Lebedev. P?re de la cybern?tique sovi?tique, il fut un esprit clairvoyant dont les r?alisations concr?tes n’ont malheureusement pas r?ussi ? emporter la d?cision au sein de sa hi?rarchie de cr?er le premier maillage intelligent de terminaux informatiques malgr? des appuis aussi s?rieux que l’amiral Axel Berg ou le c?l?bre math?maticien Alexe? Lyapunov. La cybern?tique fut ensuite ?touff?e par la brejn?visation m?me si Kitov ne cessa pas ses recherches, destin?es principalement au secteur productif, comme l’?laboration d’un syst?me de gestion automatis? industriel ou encore un langage informatique, l’ALGEM, ayant vocation ? faciliter le traitement des informations ? caract?re ?conomique.

Quand l’ouvrage sera-t-il disponible?

Le lancement officiel est pr?vu le 21 mars 2013. Il y aura une version papier bien ?videmment mais aussi une version num?rique, au format ePUB. Cette derni?re en raison d’une certaine souplesse d’?dition et de d?lais de publication moins serr?s, int?gre quelques d?veloppements compl?mentaires moins quelques coquilles ?limin?es impitoyablement.

L?opinion exprim?e dans cet article ne co?ncide pas forc?ment avec la position de la r?daction, l’auteur ?tant ext?rieur ? RIA Novosti.

Alexandre Latsa est un journaliste fran?ais qui vit en Russie et anime le site DISSONANCE, destin? ? donner un « autre regard sur la Russie ».

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les milices au Michigan, une vieille histoire… d’extrême droite (2)

L’historique de la création des milices dans le Michigan nous replonge vite dans une atmosphère ...