Accueil / T H E M E S / ENVIRONNEMENT / Hiroshima : les enfants de Little Boy et la France

Hiroshima : les enfants de Little Boy et la France

De l?horreur de l?explosion aux cancers multiples

Sorti de son ?cole, Mitsuo Kodama quitte le quartier de Zakoba cho et ses camarades ??enterr?s vivants ?. Il marche vers son village, Hesaka-mura, situ? ? cinq kilom?tres d?Hiroshima. En chemin, il vomit ? plusieurs reprises et ne croise que des cadavres, br?l?s, d?membr?s, les orbites vid?es de leurs yeux. A deux kilom?tres du village, il s??vanouit de nouveau, et se r?veille dans une maison inconnue, secouru par un anonyme. Il se remet en route, arrive vers minuit ? son village.

Monsieur Kodama peut d?crire longuement le jour o? Little boy ? le nom donn? par l?US Air Force ? la bombe atomique ? a explos? et tu? pr?s de 100.000 personnes. Il peut raconter l?horreur de cette journ?e. Mais il pr?f?re parler de ce qui s?est pass? apr?s l?explosion de la bombe?: la perte imm?diate des cheveux, les fi?vres, les h?morragies pulmonaires et r?nales, les maladies qui ne l?ont jamais quitt?.? Par ?ros Sana. Bastamag

La s?curit? nucl?aire

Il y a 58 centrales nucl?aires en France. S?curitaires? Outre le fait qu?on vous garantisse une certaine s?curit?, il n?en demeure pas moins que plus elles se multiplient, plus elles sont ? risque. Sans compter les dangers survenus et la pollution ??camoufl?e?? dont on ne parle pas?

L?Europe n?est pas le Japon. L?Europe n?est pas en guerre. Qui peut garantir qu?un acte terroriste ne pourrait pas miner la sant? et la vie des europ?ens?

Quand les incidents surviennent, on en parle peu.

a) Faut-il les enfouir ? Un laboratoire souterrain, potentiellement futur site d?enfouissement des d?chets nucl?aires, est en construction ? Bure (Meuse). T?t ou tard, les f?ts de d?chets nucl?aires s?ouvriront ? cause de la corrosion. La radioactivit? trouvera son chemin par les failles g?ologiques, contaminera les nappes phr?atiques, et reviendra ? la surface de la Terre. C?est un v?ritable crime contre les g?n?rations futures.

b) Peut-on les rendre inoffensifs ? Les chercheurs du lobby nucl?aire obtiennent toujours plus d?argent en pr?tendant pouvoir transformer les d?chets nucl?aires, r?duire leur dur?e de vie et leur dangerosit?. Cette op?ration, la ?transmutation?, est impossible ? l??chelle industrielle. Depuis 50 ans, les apprentis sorciers du nucl?aire annoncent vainement des solutions pour les d?chets nucl?aires? Sortir du nucl?aire

***

L?Europe est pass?e ? deux doigts de la catastrophe nucl?aire le 25 juillet 2006 ? cause d?un court-circuit qui a provoqu? le black-out d?un r?acteur ? Forsmark en Su?de. Selon un ancien responsable de cette centrale, ?C?est l??v?nement le plus dangereux depuis Harrisburg ?et Tchernobyl?.

On pourra toujours nous raconter que cela ne peut pas arriver aux r?acteurs fran?ais parce que leur conception est diff?rente mais c?est un court-circuit hors du r?acteur qui a mis ? genoux le r?acteur su?dois.

EDF et la DGSNR (Direction G?n?rale de la S?ret? Nucl?aire et de la Radioprotection) doivent imp?rativement d?montrer que ce risque n?existe pas en France. Jusqu?? preuve du contraire, l?accident majeur nucl?aire est possible en France en raison d?un court-circuit sur le r?seau ?lectrique. En attendant, les 58 r?acteurs nucl?aires fran?ais doivent ?tre inspect?s minutieusement pour d?terminer s?il y a, oui ou non, un tel d?faut g?n?rique.

La technologie nucl?aire est extr?mement fragile par essence parce qu?elle met en ?uvre une infinit? de proc?d?s plus complexes les uns que les autres, rendant les sources d?accidents multiples et impr?visibles.

La crise nucl?aire de Forsmark montre clairement que les r?acteurs russes RBMK ne sont pas les seuls ? ?tre dangereux mais que, bien au contraire, tous les r?acteurs nucl?aires sont mena?ants m?me s?ils sont construits par une des nations les plus d?velopp?es au monde, la Su?de. Le nucl?aire nous fait prendre des risques ahurissants sans pouvoir assurer notre s?curit?. Dangersant?.org

Toute sa vie, Kodama-San – Monsieur Kodama – comme l?ensemble des Hibakushas, a d?velopp? de multiples cancers?: de l?estomac, de l?intestin, de la tyro?de, de la peau? ??Rien que pour traiter mon cancer de la peau, j?ai subi douze op?rations chirurgicales ?, explique-t-il. Des t?ches brunes parcourent toutes les parties visibles de son corps, de ses mains ? son cou. Certains autres Hibakushas dans la salle pr?sentent cette m?me particularit?. Sur l??cran, Kodama-san projette la liste des cancers ayant frapp? les autres Hibakushas qui, eux, en sont morts.

L??cran s?illumine ensuite sur une image d?une ?trange beaut?, brillante comme un vitrail. Align?s les uns ? c?t? des autres, des b?tonnets plus ou moins rectilignes luisent d?une lumi?re verte, jaune, rouge ou bleue. Ce sont les chromosomes de Monsieur Kodama, ? c?t? de ceux d?une personne non soumise ? des radiations atomiques. ??Les radiations peuvent briser le g?ne d?un chromosome. Mes chromosomes pr?sentent 102% d?anormalit?s par rapport ? une autre personne ?, d?crit Mitsuo Kodama. ??Les chromosomes se r?g?n?rent, mais chaque fois qu?ils repoussent, ils copient la mauvaise information, d?sormais inscrite dans mon corps suite aux radiations ?. C?est comme si la bombe atomique explosait tous les jours ? l?int?rieur d?eux. Bastamag Eros Sana

Le nucl?aire ? m?me sans arme ? est un avenir qui n?a pas d?avenir?

J?ai ?cris ceci pour mes enfants et les v?tres? Combien d?entre eux, en cas d?accident, ne pourront pas avoir une vie normale?

Le co?t vaut-il cette grosse chandelle qui br?le les corps pour une vie?

Et quel en est le poids social?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La véridique histoire de « Fort Chabrol »

Paris, 10e arrondissement. Quelques clients entrent et sortent du magasin de bricolage Bricolex implanté au ...