Accueil / A C T U A L I T É / Heures suppl?mentaires : taisez-vous, UMPistes !

Heures suppl?mentaires : taisez-vous, UMPistes !

Les voil? vent debout contre la refiscalisation des heures suppl?mentaires, qui met pourtant fin ? un v?ritable scandale avec l?augmentation exponentielle du ch?mage, v?ritable fl?au de la soci?t? fran?aise, qu?ils n?ont eu de cesse d?aggraver ! Retour sur les explications livr?es dans ces colonnes en 2010.

??Une de ses mesures phares ?tait l?exon?ration de charges sociales et d?imp?t sur les heures suppl?mentaires, rappelle l?ami?Guillaume Duval, r?dacteur en chef?d?Alternatives ?conomiques?(in?Le scandale des heures sup?). Il s?agissait de tuer les 35?heures sans les supprimer officiellement.?Et?cela avait tr?s bien march?. En 2008, l?Acoss?avait enregistr? 727?millions d?heures suppl?mentaires, soit l??quivalent de 466?000?emplois ? temps plein. Un sacr? succ?s. Mais cela s?est fait aux d?pens de l?emploi, si on dit que la moiti? de ces heures, soit l??quivalent de?233?000?emplois, auraient pu ?tre effectu?es par des jeunes qui arrivaient sur le march? du travail ou par des ch?meurs.

En 2008, cela n??tait pas trop grave, entre le papy-boom et la croissance qui ?tait encore l?. Ceci dit, entre d?cembre?2007 et d?cembre?2008, le nombre des ch?meurs inscrits ? P?le emploi avait quand m?me d?j? augment? de 151?000?personnes. Sans les subventions aux heures suppl?mentaires, on aurait probablement pu ?viter cette remont?e du ch?mage.?En 2009, avec la crise, qu?est-ce que cela a donn??? Comme on pouvait s?y attendre, le nombre des heures suppl?mentaires d?clar?es a recul?. Mais finalement, pas tant que cela. L?Acoss?en a encore enregistr? 676?millions, soit l??quivalent de 434?000?emplois. Mais cette fois, le nombre des inscrits ? P?le emploi s?est accru dans le m?me temps de 588?000?personnes.?

Ces heures suppl?mentaires ont co?t? ? la protection sociale 2,7?milliards d?euros d?exon?rations, ? quoi il faut encore ajouter ? peu pr?s 1,3?milliard du fait des exon?rations d?imp?ts sur le revenu. Quand on sait qu?un emploi salari? co?te en moyenne 41?000?euros en France, y compris les cotisations sociales, cela veut dire qu?avec ces 4?milliards d?euros,?l?Etat aurait pu financer enti?rement 98?000?emplois?suppl?mentaires.

En 2007, on pouvait peut-?tre se dire qu?avec le papy-boom, de toutes fa?ons, la question du ch?mage allait se r?gler toute seule, mais aujourd?hui, ce n?est plus possible et cette histoire d?heures suppl?mentaires rel?ve d?sormais de l?aveuglement id?ologique pur et simple.??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLVII) : par bateaux, aussi…

Aujourd’hui, exceptionnellement, et les jours suivants, on va parler bateaux.  Et surtout voiliers.  Lors du ...