Accueil / T Y P E S / Articles / Harper coupe dans les programmes sociaux

Harper coupe dans les programmes sociaux

La mise en place des compressions budg?taires du gouvernement Harper, au cours des derniers jours, donne tout son sens aux all?gations du G?n?ral Dallaire, lors de l’?mission Tout le monde en parle de dimanche dernier. En effet, ce dernier affirmait que Stephen Harper est un homme qui adore le pouvoir, mais qui manque un peu d’exp?rience et de maturit? pour occuper le poste de Premier ministre du Canada.

?tant donn? qu’il est relativement rare que les membres du Parti lib?ral, du Parti n?o-d?mocrate et du Bloc qu?b?cois s’entendent ? l’unisson, il est possible que cette fois-ci Harper et son Ministre des finances se soient r?ellement mis les pieds dans les plats. Ainsi, une grande vague de protestations s’est lev?e au Parlement lundi dernier ? la suite de l’annonce des coupures de plus de 1,1 milliard de dollars dans les services sociaux. Il semble que le gouvernement conservateur ne voit pas l’utilit? de certains programmes sociaux tels que « la recherche sur l’usage de la marijuana ? des fins m?dicales (4,5 millions),la lutte contre le tabagisme chez les Premi?res Nations et les Inuits (10,8 millions), les stages internationaux pour les jeunes (10,2 millions) ou encore le programme de contestation judiciaire (5,6 millions) » [39] Au total, 12 programmes seront mis de c?t?.

Le motif de ces coupures ? Le remboursement de la dette nationale qui totalise 481,5 milliards de dollars. C’est une cause bien noble, mais selon la d?put?e lib?rale, Lucienne Robillard, « les coupes du gouvernement minoritaire d?montrent leur manque de sensibilit? aux enjeux sociaux et nous r?v?lent leur vraie face cach?e. Nous voyons maintenant les vraies valeurs des conservateurs ». Gilles Duceppe, pour sa part, rappelle que le programme de contestation judiciaire permet aux minorit?s de faire valoir leurs droits et leurs int?r?ts. Les contestations r?sonnent m?me jusque dans les provinces des maritimes o? ce programme a servi ? plusieurs reprises.

De son c?t?, le pr?sident de la F?d?ration des communaut?s francophones et acadiennes, Jean-Guy Rioux, croit que l’adoption de ces nouvelles mesures pour le remboursement de la dette va ? l’encontre des promesses faites par Harper. Selon Roux, l’abolition des programmes vis?s risque de mettre en p?ril le tissu social des communaut?s francophones et acadiennes. Tout comme les trois partis de l’opposition, monsieur Roux compte se battre pour qu’on r?vise efficacement le tout. C’est donc une histoire ? suivre.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCXLVII) : le chaînon manquant du trafic ou un autre Viktor Bout (h)

En commençant cette mini-série, à partir de l’arrestation par la DEA, à Zagreb, d’un colombien ...